search

Charles Baudelaire, Écrits sur l’art, Salons de 1845, 1846 et 1859

19,91 €

par Aude Jeannerod et Élise Nottet-Chedeville

Quantité

  Livraison gratuite

Et en lettre suivie pour la France métropolitaine !

Traitant de l’œuvre de Charles Baudelaire au programme 2024 des agrégations externes et internes de Lettres classiques et de Lettres modernes, l’ouvrage propose tous les éléments nécessaires à la réussite du candidat.

Comme tous les Clefs-concours de Lettres modernes, l’ouvrage est structuré en quatre parties :

-Repères : le contexte historique et littéraire ;

-Problématiques : comprendre les enjeux de l'œuvre ;

-Le travail du texte : questions de langue, de stylistique et de grammaire ; 

-Outils : pour retrouver rapidement une définition ou une référence.

Fiche technique

Référence
460902
ISBN
9782350309026
Hauteur :
17,8 cm
Largeur :
12 cm
Nombre de pages :
280
Reliure :
broché

INTRODUCTION

REPÈRES

LES “SALONSDE BAUDELAIRE : INSCRIPTION GÉNÉRIQUE

LE “SALON”, UN GENRE CONSTITUÉ
1845-1846 : LES DÉBUTS DUN JEUNE ÉCRIVAIN
1859 : LES LETTRES DUN CRITIQUE DART EN VILLÉGIATURE

BAUDELAIRE SALONNIER : MODÈLES ET CONFRÈRES

DIDEROT ET STENDHAL
LA CRITIQUE DES JOURNAUX
GAUTIER ET DUMAS

LA CRITIQUE DART, UN GENRE PLURIEL

LE RÉCIT DUNE VISITE
DESCRIPTION ET ÉVALUATION
DE LA CRITIQUE À LA POLÉMIQUE

AUX PORTES DU SALON

L’ART ACADÉMIQUE ET OFFICIEL
HORS DU SALON

CRITIQUE DART ET POÉSIE : UT PICTURA POESIS

CORRESPONDANCES BAUDELAIRIENNES
LA CRITIQUE CRÉATRICE

PROBLÉMATIQUES

L’ARTISTE ET SON PUBLIC

PLAIRE À SON PUBLIC
La clientèle bourgeoise
Le suffrage du public
La compromission avec le goût du publicL’OPPOSITION ENTRE LARTISTE ET LE BOURGEOIS
Deux systèmes de valeurs
Le beau et l’utile
Ambiguïtés et paradoxes
L’ARTISTE, HÉROS ET MARTYR
Le mythe de l’artiste incompris
Le jugement de la postérité
La figure de l’artiste maudit

ROMANTISME ET MODERNITÉ

L’HISTOIRE DU MOUVEMENT ROMANTIQUE
La bataille romantique
Le “rococo du romantisme”
Peinture et littérature : Delacroix contre Hugo
L’INSCRIPTION DU ROMANTISME DANS LHISTOIRE .
Contre l’imitation de l’antique
Les “phares” : Rembrandt versus Raphaël
L’originalité romantique
BEAUTÉ ET MODERNITÉ
La pluralité du beau
L’art moderne
“L’héroïsme de la vie moderne”

NATURE ET IDÉAL

CONTRE LIMITATION DE LA NATURE
“Bête comme la nature”
“La nature sans l’homme”
“Un vaste dictionnaire”
NATURE ET NAÏVETÉ
“L’individualisme bien entendu”
La perfection du métier
Le naturel comme effet
L’IDÉALISME BAUDELAIRIEN
“Entraîné sans cesse vers l’idéal”
“De l’idéal et du modèle”
Idéal et individu

LA COULEUR

LA COULEUR VERSUS LE DESSIN
La querelle du coloris
Coloristes et dessinateurs
LE PLAISIR DE LŒIL
Les teintes vives
L’harmonie
COULEUR ET MODELÉ
“Modeler avec de la couleur”
Peinture et sculpture : le paragone COULEUR ET NATURE
Naturel versus naturaliste
“Les palpitations éternelles de la nature"

ÉTUDE DE LA LANGUE

LEXICOLOGIE

PRINCIPES
EXEMPLES DÉTUDE DE MOTS
Beaux-arts (4 occurrences)
Imagination (79 occurrences)
Incuriosité (p. 354)
Jouissance (p. 354)
TUDE SYNTHÉTIQUE (1) : LA DÉRIVATION SUFFIXALE
TUDE SYNTHÉTIQUE (2) : LES MOTS EN “-ATEUR
QUELQUES MOTS RARES OU POÉTIQUES
LÉMENTS DE SÉMANTIQUE LEXICALE

GRAMMAIRE

PRINCIPES
L’ADJECTIF
Éléments d’introduction
Caractéristiques et frontières de classe
  • Adjectifs versus noms
  • Adjectifs versus déterminants
  • Adjectifs versus adverbes
  • Adjectifs qualificatifs versus relationnels versus “modalisateurs”
  • Adjectifs versus participes

Approche morphologique

  • Morphologie flexionnelle
  • Morphologie dérivationnelle

Approche syntaxique

  • Le groupe adjectival
  • La variation en degrés
  • L’adjectif est attribut
  • L’adjectif est apposé
  • L’adjectif est épithète

LES ADVERBES

Éléments d’introduction
Proposition d’étude
Discussion d’occurrences
  • Adverbe ou pronom ?
  • Locution adverbiale ou syntagme prépositionnel ?
  • Locution adverbiale ou proposition subordonnée concessive ?
  • Adverbe ou adjectif ?
  • Adverbe ou conjonction de subordination ?

Les adverbes incidents à un constituant de la proposition

  • Incidents au verbe
  • Incidents à un adjectif ou un participe passé

Les adverbes incidents à la proposition ou à la phrase

  • Adverbes connecteurs de phrases ou de propositions
  • Adverbes marquant un type de phrase obligatoire ou facultatif

Les adverbes de commentaire énonciatifs

  • Adverbes portant sur l’énoncé
LES SYNTAGMES PRÉPOSITIONNELS
Éléments d’introduction
Proposition d’étude
Discussion d’occurrences
Les syntagmes prépositionnels à incidence nominale ou pronominale
Les syntagmes prépositionnels à incidence participiale
Les syntagmes prépositionnels à incidence verbale
  • Compléments essentiels : les compléments d’objets indirects
  • Compléments non essentiels
Les syntagmes prépositionnels à incidence phrastique ou propositionnelle (ou extraprédicatifs)
Autre cas
Remarques nécessaires

TUDE STYLISTIQUE

LA MISE EN SCÈNE DE LA CRITIQUE DART
Onomastique et intersémioticité : du compte rendu à la critique
Composition et progression : de l’informatif à l’argumentatif
Éthos réflexif et scénographie épistolaire
UN DISCOURS DESCRIPTIF HYBRIDÉ ET SUBJECTIF
Description, condensation et axiologie
Description, sensibilité et Idéal
Description, dialogisme et hypotypose
UNE CRITIQUE DART POLYPHONIQUE
Lyrisme et poésie
Ironie et polémique

COMMENTAIRE STYLISTIQUE : LARTISTE MODERNE

UN DISCOURS LIMINAIRE ARTISTIQUE
La scénographie du salon : de l’épistolaire au didactique
Le jeu des temps : un compte rendu programmatique
Lexique et isotopies : une réflexion artistique généralisante
LA RHÉTORIQUE DU BLÂME
Comparaison et opposition : l’évaluation du Salon
Axiologie négative et amplification : la disqualification du Salon
UNE TONALITÉ POLÉMIQUE
Affectivité et haut degré : une critique véhémente
L’ironie polyphonique : une critique double
LISTE DES ŒUVRES DART CITÉES

OUTILS

BIBLIOGRAPHIE

CRITS DE CHARLES BAUDELAIRE
Écrits sur l’art publiés de son vivant
Éditions posthumes de ses écrits sur l’art
Correspondance
Autres écrits sur l’art (XVIIIe et XIXe siècles)
TUDES CRITIQUES CONSACRÉES À BAUDELAIRE ET À SES ÉCRITS SUR LART
Ouvrages
Articles et études
OUVRAGES GÉNÉRAUX SUR LE GENRE DE LA CRITIQUE DART
HISTOIRE DES IDÉES, HISTOIRE DE LART
RESSOURCES EN LIGNE

BIBLIOGRAPHIE DE LA PARTIE “ÉTUDE DE LA LANGUE

OUVRAGES DE LEXICOLOGIE, GRAMMAIRE, POÉTIQUE, STYLISTIQUE ET ANALYSE DU DISCOURS
ARTICLES ET OUVRAGES LIÉS AUX CRITS SUR LART DE BAUDELAIRE
Édition au programme
Autres éditions de l’œuvre au programme
Choix d’articles et d’ouvrages critiques sur l’œuvre

Aude Jeannerod est docteure en Langue et littérature française, maîtresse de conférences et directrice de la Faculté de Lettres et Civilisations à l’UCLY (Lyon).

Élise Nottet-Chedeville est maîtresse de conférences en stylistique et langue française à l’Université Rennes 2

Dès le XVIIIe siècle, le terme de Salon a une double acception: il désigne aussi bien une exposition d’œuvres d’art (qui tire son nom du lieu où elle se tient, le Salon carré du Louvre) que le texte qui en rend compte. Le Salon de l’Académie des Beaux-arts, créé sous Louis XIV, devient en effet au cours du XVIIIe siècle une manifestation régulière, à la périodicité bisannuelle puis annuelle, et s’institue comme l’évé- nement majeur de la vie artistique française, pour les exposants comme pour les critiques. Le Salon assure la visibilité des œuvres et la publicité de leurs auteurs auprès des spécialistes – acheteurs et critiques – mais aussi auprès du public qui afflue en masse le dimanche, jour de gratuité de l’exposition. Cette visibilité de l’art contemporain est démultipliée par le genre littéraire du “Salon”, qui rend compte de l’exposition et accroît donc sa publicité.