Scarron, Le Roman comique Agrandir

Scarron, Le Roman comique

Pa  Claudine Nédelec et Anne Boutet

Plus de détails

460535

18,01 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Traitant de l’œuvre de l’œuvre du xviie siècle au programme des agrégations interne et externe de Lettres classiques et de Lettres modernes, l’ouvrage propose tous les éléments nécessaires à la réussite du candidat.

Comme tous les clefs-concours de Lettres modernes, l’ouvrage est structuré en quatre parties :
Repères : le contexte historique et littéraire
Problématiques : comprendre les enjeux du programme
Le travail du texte : lexicologie, morphosyntaxe, stylistique
Outils : pour retrouver rapidement une définition, une idée ou une référence

  • Hauteur : 17,8 cm
  • Largeur : 12 cm
  • Nombre de pages : 320

Introduction
Repères
Une vie entre rires et souffrances
Une jeunesse qui n’a rien d’exceptionnel    23
Paris, 1641-1648 : la maladie et les succès    25
La Fronde, 1648-1652    27
Les dernières années    28
La littérature en 1650
La poésie    32
Le théâtre    33
L’écriture narrative    37
Les récits brefs    38
• Contes (à rire)    38
• Nouvelles (espagnoles)    38
Les romans    40
• Les romans héroïques    40
• Les romans comiques    42
Le burlesque : essai de définition
Burlesque en tous genres    45
Un genre d’écrire    47
Territoires voisins    49
La parodie    49
Le bouffon et le badin    50
Le grotesque    51
La satire    52
L’héroïcomique/l’héroï-comique    53
Le baroque    55
Ubu est-il philosophe ?    56





Problématiques
Une composition rhapsodique
Structures narratives    63
Résumés des nouvelles espagnoles    63
• Histoire de l’amante invisible    64
• À trompeur, trompeur et demi    65
• Le juge de sa propre cause    66
• Les deux frères rivaux    67
Aventures mancelles    68
• Progression de l’histoire de Destin et l’Étoile    69
• Digressions à suite et fin    72
Récits rétrospectifs    74
Voix narratives    76
La narration “épique”    76
Les narrations rétrospectives (à la première personne)    78
• Trois récits, trois je    78
• Modalités d’insertion    79
Les nouvelles espagnoles    80
Une voix démultipliée    82
• Dans les nouvelles espagnoles    82
• Dans les récits rétrospectifs    84
Un Roman ?    86
L’achevé et l’inachevé    86
Une culture hétérogène    87
L’un, le double et le multiple    89
Aventures héroïques et amoureuses
Dans les nouvelles espagnoles    94
Dans le récit principal    97
Un jeu d’échos    102
Un roman comique
Contes à rire et épisodes grotesques    106
Dans la tradition des fabliaux    106
• Les combles    106
• Les bourles    107
Le grotesque : les disgrâces    109
Le corps farcesque    112
• Le boire et le manger    112
• Sexualité et scatologie    113
• Coups de poings et coups de pieds    115
L’écriture du gag    116


la peinture des mœurs    117
La satire des caractères    120
• Portraits charge    120
• Vices et défauts    122
La satire des mœurs    122
Choses vues et réalités
Un roman picaresque    128
Au fil des chemins    128
Réalités de la vie quotidienne    130
Un roman criminel    132
La vie comique    135
Statut social des comédiens    137
Le rapport aux autorités    138
Organisation des troupes    139
Lieux de spectacle, décors et costumes    140
Le public    141
Questions de société et de morale    142
Portraits et clés    142
La morale de l’honnêteté    144
Sentences morales    145
L’obsession de la mésalliance    147
Une dimension politique ?    150
Questions et débats esthétiques
Littérature écrite, littérature orale    155
Influence du théâtre sur l’écriture romanesque ?    157
Les personnages d’écrivains    159
Quand on cause littérature    163
Principes esthétiques    165
Pour le théâtre    165
Pour le roman    167
Un roman ambigu
Un roman parodique ?    172
L’amour en tous ses états    174
Une humanité héroï-comique    177
Un roman burlesque    179
Un style hétéroclite    179
Mélanges génériques    181
• Travestissements    181
• Rencontres    182
Un pathétique ambigu    183
Un roman libertin ?    184
Une représentation critique de la religion et des religieux ?    184
La question du hasard et du destin    186
La mise en cause de l’illusion représentative    189
Procédures de gestion    190
Procédures d’attestation    192
Le lecteur dans le texte    193

Travail du texte
Lexicologie
Mots simples : hérités du latin ou empruntés à une langue étrangère    197
Mots construits    203
Dérivation propre    203
• Préfixation    204
• Suffixation    206
• Dérivation parasynthétique,
  faux parasynthétiques et dérivation cumulative    212
Dérivation impropre (ou conversion)    213
• Formation de noms communs et de noms propres    213
• Formation d’adverbes    214
Composition    215
Marque graphique : le trait d’union    215
Marque graphique : la soudure    217
Néologismes    218

Morphosyntaxe
Les propositions subordonnées relatives    221
Les propositions relatives adjectives    222
• L’outil relatif : pronoms relatifs et adverbe pronominal relatif    222
• Fonction des propositions subordonnées relatives adjectives    224
• Sémantique des relatives adjectives : relatives déterminatives
  (ou restrictives) et explicatives (ou non-restrictives),
  relatives essentielles et accidentelles    226
Les relatives substantives    227
• Les relatives indéfinies    228
• Les relatives indéfinies de sens concessif    229
Les relatives semi-substantives (ou périphrastiques)    230
• L’outil relatif    230
• Fonction des relatives semi-substantives (ou périphrastiques)    232
Syntaxe modale dans les propositions subordonnées relatives : indicatif, infinitif, subjonctif    233


La négation    234
La négation morpho-lexicale    234
• La préposition sans (morphème non-lié)    234
• Préfixes négatifs/privatifs (morphèmes liés)    235
La négation grammaticale
(la négation, type de phrase facultatif)    235
• La négation à un terme    235
• La négation bi-tensive (négation in esse)    239
Portée de la négation    242
• Négation totale (négation de phrase)    242
• Négation partielle (négation de constituant)    242
• Négation exceptive (ou restrictive) : ne… que    243
• Ordre des mots    243
Pragmatique de la négation    244
• Négation descriptive    244
• Négation polémique    244
Les formes verbales pronominales    245
Les verbes pronominaux    246
• Les verbes essentiellement pronominaux    246
• Les verbes pronominaux autonomes    247
Les constructions pronominales    248
• Les constructions pronominales réfléchies    248
• Les constructions pronominales passives    249
• Les constructions pronominales neutres    250
Quelques particularités
de la construction réflexive au xviie siècle    250
Semi-auxiliaires et périphrases verbales    251
Critères d’identification    252
• L’auxiliarisation    252
• La coalescence    253
Typologie    254
• Périphrases temporelles    254
• Périphrases aspectuelles    255
• Périphrases modales    256
• Périphrases actancielles    259
Locutions verbales et constructions nominales
à verbe support    260
Les locutions verbales    260
• Critères syntaxiques et sémantiques    260
• Figement complet et figement moyen    261
Les constructions nominales à verbe support    263
• Critères d’identification et déterminant zéro    263
• Valence verbale    265

Éléments de stylistique
Un comique burlesque    268
Le goût des images : disconvenance et raillerie    270
• Figures de sens ou tropes : peinture burlesque    270
• Degrés de comparaison et degrés d’intensité :
de l’art du portrait aux joies de la caricature ?    276
Le burlesque, un art du rythme    281
La répétition : petite musique burlesque ?    282
• Figures de diction    282
• Des figures de construction    284
Dynamique syntaxique et narrative : une mécanique burlesque ?    290
• Trois progressions thématiques    290
• Les connecteurs ou relations sémantico-logiques    293
• Jeu de dispositions et de combinaisons :
  l’emploi de figures de construction    297
Énonciation et polyphonie : exhiber l’artificialité    298
Jeux énonciatifs : le point de vue du narrateur    299
• Focalisation externe    300
• Le pronom on    301
Une écriture polyphonique    303
• Adresses au lecteur : un dialogisme burlesque ?    303
• L’ironie    304

Bibliographie    307


Anne Boutet est docteure, agrégée de Lettres modernes, et professeure agrégée à l'Université Marne-laVallée Paris-Est. 


Claudine Nédelec est professeur émérite à l’Université d’Artois.

Mettre ensemble roman et comique était provocateur, puisque Scarron promettait ainsi à ses lecteurs un mélange assez improbable, une coincidentia oppositorum, à la fois par la nature des événements et des personnages, par le rapport au réel, par les caractéristiques stylistiques, et par l’effet pathétique visé : le rire ou l’émotion, la distanciation ou l’adhésion.