Victor Hugo, Hernani Agrandir

Victor Hugo, Hernani

Par Sylvie Vielledent

Plus de détails

460554

9782350305547

11,37 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Traitant du sujet de Lettres du baccalauréat L pour les sessions 2019-2020 et 2020-2021, ce volume est confié à des spécialistes des œuvres au programme, pour offrir un ouvrage extrêmement pratique et intelligent afin de préparer l'examen tout au long de l'année.

Le plus complet et le plus fouillé tout en restant toujours pédagogique.

  • Hauteur : 17,8 cm
  • Largeur : 12 cm
  • Nombre de pages : 256

Introduction  11

Repères

Repères biographiques et historiques

Hugo avant Hernani            17

La situation politique          19

La représentation de l’histoire au théâtre           20

La vie théâtrale parisienne

État des lieux            25

Le théâtre sous haute surveillance           26

Théâtre en tout genre         28

La genèse du texte

Premiers drames     31

Influences, projets   32

Texte joué, texte publié      33

La réception d’hernani

Les démêlés avec la censure          35

Hernani à la comédie-française : répétitions       36

Escarmouches          37

Après la bataille : presse et parodies        40

Hernani à la scène

Hernani au xixe siècle         53

Et après ? jouer hugo au xxe et au xxie siècles   59

thématiques

De la théorie à la pratique

Hugo théoricien : poétique du drame romantique        65

Le drame comme creuset des genres       67

Dramaturgie hugolienne

Le traitement du temps      69

La structure générale :

la division en actes, les deux dénouements         71

Scénographie

Les objets      77

Les costumes.            83

Le jeu des acteurs    87

Espèces d’espaces

L’Espagne comme toile de fond     91

L’espace témoin de l’Histoire         93

La nuit, marqueur dominant de l’espace scénique        94

Lieux ouverts, lieux fermés :

un dispositif spatio-temporel mouvant et complexe      95

Le hors-scène des images et des bruits :

un espace dramatique fécond       98

La division des espaces :

jeu des signes, déterminants sociaux       101

Déguisements, cachettes, portraits :

un drame carnavalesque    103

Quand parlent les architectures.

espaces physiques, symboliques et poétiques    106

Aimer. vertiges de l’amour

Tres para una : une situation sulfureuse 109

Du vol au viol            111

Le poignard garant de la vertu      112

L’amour fou  113

La rhétorique de l’amour   115

L’impossible mariage          116

Une amoureuse solaire       120

Le système des personnages

Un quatuor de personnages complexes   123

Des emplois brouillés          125

Les frères ennemis  134

L’héroïsme en question      142

Poétique d’hernani

Des motifs obsédants          147

Le vers           153

 

 

outils

L’épreuve de littérature en terminale l

Nature des épreuves           159

Conseils methodologiques  161

Exemples de questions       164

Analyses d’extraits

La scène d’exposition (Acte I, Scène 1)    169

Les quatre duos d’amour

(I, 2 ; II, 4 ; III, 4 ; V, 3)        176

Annexes

Carnet de mise en scène de Nicolas Lormeau     191

Parodies d’hernani  213

Théories du drame romantique    227

Glossaire        237

Bibliographie            251

 

Sylvie Vielledent est agrégée de Lettres modernes, docteure en lettres, professeure au lycée franco-allemand de Buc, chargée de cours à l'Institut d'études théâtrales de l'université Paris-3 et membre du groupe "Hugo", groupe interuniversitaire de recherche. 

Le carnet de mise en scène de Nicolas Lormeau, sociétaire de la Comédie-Française et metteur en scène, est publié ici pour la première fois. L'éditeur et l'auteur le remercient chaleureusement. 

Pendant des décennies d’histoire littéraire, les critiques ont rivalisé de poncifs sur le héros romantique, “force qui va”, et exagéré l’opposition des dramaturges romantiques, au premier chef Hugo, au classicisme. Or, dans Hernani, œuvre tenue pour inaugurale dans l’histoire du romantisme théâtral, le viol des unités reste modeste et ce que Hugo nomme “l’unité d’ensemble” est préservé. La préface place explicitement la pièce sous le patronage de Corneille et de Molière, “ces grands et admirables poètes”. La “bataille” entourant la création d’Hernani n’en constitue pas moins un événement littéraire majeur : assurément, le spectacle est tout ensemble sur la scène et dans la salle où s’affrontent les classiques et la jeunesse romantique, en une véritable “performance” théâtrale !