search

Sciences humaines 2024-2026

19,91 €

Michèle Le Doeuff, Le sexe du savoir
Alban Bensa, La fin de l’exotisme. Essais d’anthropologie critique

par Pierre-Élie Pichot et Maxime Martignon

Quantité

  Livraison 3€

En lettre suivie

Traitant de deux des six œuvres au programme de l’oral de l’ENS Lyon pour les années 2024, 2025 et 2026, l'ouvrage fait la lecture de deux textes aux méthodes novatrices en sciences humaines.

L’ouvrage est divisé en deux parties qui correspondent aux deux œuvres nouvelles au programme et permet aux étudiants de comprendre les enjeux de chacune d’entre elles. S’agissant d’une préparation à un examen oral, il offre des pistes de réflexion et de débat, l’objectif étant que les étudiants puissent rendre compte des œuvres de façon argumentée et personnelle.

Chacune des parties de l’ouvrage est composée :

- de repères : une présentation de l’œuvre et de son contexte ;

- des grandes problématiques articulées autour des spécificités méthodologiques de l’auteur ;

- d’outils : chronologie, résumé, références de l’auteur, réception de l’œuvre, postérité, mots-clefs, bibliographie.

Fiche technique

Référence
460909
ISBN
9782350309095
Hauteur :
17,8 cm
Largeur :
12 cm
Nombre de pages :
128

MICHÈLE LE DŒUFF,

LE SEXE DU SAVOIR

INTRODUCTION 

REPÈRES

BIOGRAPHIE DE LAUTRICE 

L’ŒUVRE PAR RAPPORT À LAUTRICE 

LE TITRE ET LINSCRIPTION DE LŒUVRE
DANS SON GENRE ET DANS SON DOMAINE

L’ŒUVRE DANS SON CONTEXTE HISTORIQUE ET CULTUREL

PROBLÉMATIQUES

DANS LHISTOIRE DES SCIENCES, OÙ SONT LES FEMMES ?

Les oublis de l’historiographie des sciences

Pour une histoire des sciences égalitaire,
à l’opposé du féminisme différentialiste

PHILOSOPHIE ET FÉMINISME : UNE RENCONTRE DES CONTRAIRES ?

Une “double formation intellectuelle”

Le Sexe du savoir, projet matérialiste ou idéaliste ?

PISTES POUR UNE INSTRUCTION ÉGALITAIRE
DANS
LE SEXE DU SAVOIR 

PORTRAITS DE SAVANTES POUR UN AVENIR ÉGALITAIRE

Gabrielle Suchon, théoricienne et autodidacte

Harriet Taylor

OUTILS 

CHRONOLOGIE

RÉSUMÉ DE LŒUVRE 

Introduction

I. Déshérences

II. Renaissances

III. Bonne espérance

RÉFÉRENCES ET SOURCES DE LAUTEUR RÉCEPTION DE LŒUVRE 

POSTÉRITÉ 

MOTS-CLEFS 

BIBLIOGRAPHIE 

ALBAN BENSA,

LA FIN DE L’EXOTISME. ESSAIS D’ANTHROPOLOGIE CRITIQUE

INTRODUCTION 

REPÈRES

MISE EN CONTEXTE BIOGRAPHIQUE 

L'ŒUVRE PAR RAPPORT À L'AUTEUR 

LE TITRE ET L'INSCRIPTION DE L'ŒUVRE
DANS SON GENRE ET SON DOMAINE 

L’ŒUVRE DANS SON CONTEXTE HISTORIQUE ET CULTUREL 

PROBLÉMATIQUES 

DÉFAIRE LE “GRAND PARTAGE

RENOUVELER LES MUSÉES DETHNOGRAPHIE 

CONTRE LANTHROPOLOGIE STRUCTURALE 

OUTILS 

CHRONOLOGIE

RÉSUMÉ DE L'ŒUVRE 

Avant-propos

Première Partie : Retour au réel

Deuxième partie : Pratiques et fabriques du temps

Troisième partie : Logiques de l’acteur

Quatrième partie : Pratiques ethnologiques

Épilogue

RÉFÉRENCES 

RÉCEPTION DE L'ŒUVRE

POSTÉRITÉ 

MOTS-CLEFS 

BIBLIOGRAPHIE 

Pierre-Élie Pichot est docteur en Lettres de l'université Sorbonne Nouvelle Paris 3. Ancien élève de l'ENS de Lyon, il est agrégé de lettres modernes. À l'université Sorbonne Nouvelle, puis à l'université de Strasbourg et l'università di Corsica, ses travaux d'enseignement et de recherche ont porté sur des approches innovantes de la littérature pré-moderne, telles que l'écocritique et la théorie critique féministe. Dans le présent volume il a rédigé le pages sur Le Sexe du savoir.

Maxime Martignon est docteur en Histoire moderne. Après sa thèse, Publier le lointain à l’époque de Louis XIV : réseaux savants, activité politique et pratiques d’écriture (France, 1670-1720), il a été ATER à l’Université de Paris Nanterre, puis ATER à l’Université d’Orléans, et a été postdoctorant au musée du Quai Branly. Dans le présent volume il a rédigé le pages sur La Fin de l’exotisme.

"Dès le moment qu'ils parlent des femmes, les savants européens, de toutes les époques et dans des sociétés aux usages et aux sociabilités homme-femme très variées, se sont retrouvés et accordés pour faire entorse à la rationalité qui, par ailleurs, dans d'autres domaines, était fondatrice de leur profession de savants. Parce qu'elles marquent un moment de bêtise de noms par ailleurs bien installés dans les manuels scolaires, ces saillies misogynes ont un effet burlesque : comment des auteurs connus pour être fins voire méticuleux, comme Platon, Hegel ou Thomas More (cités respectivement p. 94, 181 et 201), ont-ils laissé échapper de leur plume de telles inepties ?"

"La Fin de l'exotisme est un livre percutant tant dans son propos que par sa variété formelle. Il a été publié en 2006 à partir des textes qui ont jalonné les trente premières années de carrière de l'anthropologue Alban Bensa (1948-2021), auxquels une introduction écrite pour l'occasion a été jointe. S'y trouvent entremêlés des articles d'épistémologie des sciences sociales, des textes plus polémiques - notamment sur les musées d'ethnographie - ou des passages d'une écriture plus libre, comme un dialogue philosophique au chapitre II."