search

La formation technique et professionnelle en France, années 1820-1980

25,59 €

par Jérôme Martin, Michae Llopart et Arnaud Pierrel

Quantité

  Livraison gratuite

Et en lettre suivie pour la France métropolitaine !

Un ouvrage efficace et complet pour préparer l’épreuve de SES histoire et géographie du monde contemporain de l’agrégation externe de SES pour 2024.

Fiche technique

Référence
460934
ISBN
9782350309347
Hauteur :
17,8 cm
Largeur :
12 cm
Nombre de pages :
240

INTRODUCTION GÉNÉRALE

UN OBJET DÉTUDE AUX CONTOURS FUYANTS

ABONDANCE DES FORMATIONS ET PROBLÈME DE PROLIFÉRATION LEXICALE

CRIRE LHISTOIRE DES FORMATIONS TECHNIQUES ET PROFESSIONNELLES

LES ENJEUX GÉNÉRAUX DE LA QUESTION

REPÈRES

LE TEMPS DES INITIATIVES LOCALES DISPERSÉES (ANNÉES 1820 - 1919)

UNE CRISE DE LAPPRENTISSAGE ?

LE VOLONTARIAT LOCAL

LES PRÉMICES DUN ORDRE DENSEIGNEMENT

LE TEMPS DE L’ÉTAT (1919 - 1959)

LA NAISSANCE DU CAP, “DIPLÔME DU PEUPLE

CROISSANCE DU TECHNIQUE PUBLIC ET NOUVELLES DYNAMIQUES

LA MISE EN ORDRE DE LENSEIGNEMENT TECHNIQUE

LE TEMPS DE LINTÉGRATION AU SYSTÈME SCOLAIRE (1959 - ANNÉES 1980)

UN ENSEIGNEMENT DOMINÉ ?

LA RÉSISTANCE DE LAPPRENTISSAGE SALARIÉ ET LES NOUVELLES FORMES DALTERNANCE

DE LA PROMOTION SOCIALE À LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE

THÈMES

TABLISSEMENTS ET DIPLÔMES DE LENSEIGNEMENT TECHNIQUE (1820 - 1980)

LA LENTE ÉMERGENCE DE LA QUESTION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE (1820-1919)

DES FORMATIONS ADAPTÉES AUX BESOINS DES EMPLOYEURS LOCAUX FAIBLEMENT RÉGULÉES PAR L’ÉTAT (1919-1940)

L’ÂGE DOR DE LENSEIGNEMENT TECHNIQUE ET PROFESSIONNEL (1945-1959)
U
NE FORMATION PROFESSIONNELLE ÉTATISÉE

L’INTÉGRATION DE LENSEIGNEMENT TECHNIQUE AU SYSTÈME SCOLAIRE (1959-1975)
L
E TOURNANT DES ANNÉES 1980

TAT, PATRONAT ET ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES

LA GESTION LIBÉRALE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE (1800-1918)

ABANDON DU LIBÉRALISME ET ADHÉSION DES ÉLITES À UNE POLITIQUE

INTERVENTIONNISTE DE L’ÉTAT (1919-1960)

ENTRE RELANCE ET RECOMPOSITION : LA FORMATION FACE À DE NOUVEAUX ENJEUX ET FINALITÉS (1970-1990)

QUELLE PLACE POUR LAPPRENTISSAGE DANS LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE ?

L’APPRENTI ET SON MAÎTRE : DUNE RELATION PATERNELLE À UNE RELATION SALARIALE

L’APPRENTISSAGE, POUR QUI ET POUR QUELLES DESTINÉES

GENRE ET FORMATION PROFESSIONNELLE : VERS UN ÉGAL ACCÈS DANS LA DIFFÉRENCE ?

LA SÉGRÉGATION SEXUÉE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

LA LONGUE MARCHE DE LA QUALIFICATION FÉMININE

DES MIXITÉS INACHEVÉES ?

FORMATION DES ADULTES, FORMATION PERMANENTE

LES COURS DADULTES AU XIXe SIÈCLE : ENTRE INSTRUCTION, ÉDUCATION ET FORMATION

DU RECLASSEMENT À LA FORMATION PROFESSIONNELLE

OUTILS

MÉTIERS, BRANCHES PROFESSIONNELLES

LE SECTEUR MINIER

LA MÉTALLURGIE

L’IMPRIMERIE

CHAMBRES DE MÉTIERS ET ARTISANAT

LE TEXTILE

LE DOMAINE AGRICOLE 

LE BTP

TABLISSEMENTS, ENTREPRISES ET TERRITOIRES

LE CAS DUNE ENTREPRISE CHIMIQUE TOULOUSAINE (1924-1967)

LES COURS PROFESSIONNELS DES BOURSES DU TRAVAIL (1880-1914)

LA FORMATION DES INGÉNIEURS ÉLECTRICIENS (1880-1939)

LES ARSENAUX DE LA MARINE DE TOULON (1820-1939)

L’ÉCOLE DAPPRENTISSAGE DU HAVRE (1867-ANNÉES 1930)

L’ÉCOLE DE LA MARTINIÈRE DE LYON

LES ÉCOLES DAPPRENTISSAGE DANS LAUTOMOBILE : LES EXEMPLES DE PEUGEOT ET RENAULT

LES ÉCOLES DE DESSIN

LES ÉCOLES MÉNAGÈRES (1880-1980)

CHRONOLOGIE

BIBLIOGRAPHIE

GLOSSAIRE

TABLE DES SIGLES

INDEX

Jérôme Martin est professeur d’histoire-géographie, docteur en histoire contemporaine et chercheur associé au CRTD-CNAM.

Michae Llopart est docteur en histoire contemporaine à l’Université de Toulouse..

Arnaud Pierrel est agrégé-préparateur en sociologie à l’ENS Paris et docteur en sociologie à l’Université de Poitiers.

Au cours de ces dernières années, l’enseignement technique et professionnel a été placé sous le feu de l’actualité, avec le retour en grâce de l’apprentissage*. Alors même qu’il s’agissait d’une voie déconsidérée, car associée à une idée de relégation sociale, celui-ci se trouve soutenu par les gouvernements successifs qui le voient désormais comme une solution adaptée pour insérer les jeunes dans l’emploi et diminuer drastiquement le taux de chômage [LEMBRÉ, 2023]. À cet égard, la récente loi du 5 septembre 2018, dite loi “Liberté de choisir son avenir professionnel”, a constitué un coup de force d’une ampleur inédite. En effet, en proposant aux patrons des aides substantielles pour les inciter à embaucher des jeunes en formation, elle a contribué à faire exploser le nombre de contrats d’apprentissage, surtout dans l’enseignement supérieur. Ceux-ci sont passés en effet de 320 000 à 837 000 entre 2017 et 2022 (d’après le journal Le Monde du 6 juillet 2023). Aussi, dans la lignée des politiques éducatives mises en place depuis le milieu des années 1970, cette loi marque l’aboutissement d’un processus de rapprochement entre l’école et le monde de l’entreprise caractérisé par la promotion du modèle de la formation par alternance [TANGUY, 1989] en direction de tout type de publics du certificat* d’aptitude professionnelle (CAP) jusqu’au master [BRUCY, 2013].