Réussir le Capes de Lettres - dissertation Agrandir

Réussir le Capes de Lettres - Dissertation

Par Sophie Lefay

Plus de détails

460424

9782350304243

18,01 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Clefs-Concours

S'adressant à tous les candidats aux concours, en particulier à l'agrégation et au Capes, Clefs-Concours offre une synthèse par sujet. Conçu comme un repère par rapport aux monographies et aux cours et comme un outil de révision, chaque ouvrage est articulé autour de fiches thématiques permettant de faire le point sur les acquis de la recherche.
Synthèse des travaux les plus récents, Clefs-Concours permet de s'orienter dans la bibliographie et de mettre en perspective l'évolution des savoirs.

Clefs-Concours Lettres - Méthodologie

Tous les titres sont organisés autour d'un objectif commun :

  • comprendre les enjeux de l'épreuve,
  • apprendre à raisonner face au sujet,
  • développer une méthode de travail efficace,
  • maîtriser les savoirs et les compétences requis,
  • disposer de fiches pratiques,
  • s'entraîner à partir d'exemples et de contre-exemples,
  • au-delà du concours, améliorer son propre enseignement.
  • Hauteur : 17,8
  • Largeur : 12
  • Nombre de pages : 256
  • Reliure : Broché

DESCRIPTION DE L'EXERCICE
"Composition française"
Le texte de cadrage
Du bon usage des rapports de jurys
L'esprit de l'exercice

LA DISSERTATION PAS À PAS
La préparation en amont
Le sujet
Le plan

RÉDACTION ET PRÉSENTATION
La rédaction des différentes parties du devoir
Consignes générales pour l'expression

APPLICATIONS
Michel Butor - Le roman
Pierre Réverdy - La poésie
Guillaume Apollinaire - La poésie
Pierre Larthomas - Le théâtre
Tzvetan Todorov - La lecture
Tzvetan Todorov - La critique
Henry de Montherlant - La pérennité des oeuvres littéraires
Annie Ernaux - Fonctions de la littérature
Réda Bensmaïa - L'essai

ENTRAÎNEMENT ET ÉVALUATION
Bien utiliser son temps
S'entrainer sur différents sujets
S'évaluer

BIBLIOGRAPHIE

Sophie Lefay est maître de conférences à l'université d'Orléans.

"La dissertation est avant tout un exercice et c’est comme tel qu’il faut l’aborder. À ce titre, elle implique qu’on se conforme aux règles qui l’organisent. La nécessité de se plier aux prescriptions est en effet essentielle : un candidat sera jugé évidemment sur toute une série de critères (culture littéraire, qualité de l’argumentation, qualité de l’expression, etc.) mais celui qui les subsume tous est sans doute la capacité qu’il montrera à s’adapter à des règles, c’est-à-dire à satisfaire une attente, elle-même consacrée par une longue tradition universitaire. Un tel préalable peut désamorcer les reproches couramment adressés à l’exercice, reproches aussi anciens que l’exercice lui-même : la dissertation est, selon le mot de Claude Lévi-Strauss, une simple “gymnastique” (Tristes Tropiques) qui n’apprend pas à penser. On la condamne parce qu’elle est artificielle, et on le prouve en pointant son caractère franco-français. En effet, la dissertation n’a pas la validité d’un modèle intellectuel universel et elle ne se confond pas avec la pensée. Mais c’est précisément parce que la dissertation est fabrication, technique, exercice qu’elle peut être dotée de vertus académiques."