Autres regards sur Esther et Athalie de Racine Agrandir

Autres regards sur Esther et Athalie de Racine

sous la direction de Françoise Poulet et Guillaume Peureux


Avec les contributions de:

Tristan Alonge, Bénédicte Louvat, Michèle Rosellini, Jérôme Lecompte, Anne Piéjus, Servane Lhopital, Charles Mazouer, Lise Forment

Plus de détails

460474

9782350304748

18,01 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Clefs-concours
S'adressant à tous les candidats aux concours, en particulier Agrégation et CAPES, Clefs-concours offre une synhtèse par sujet. Conçu comme un repère par rapport aux monographies et aux cours et comme un outil de révision, chaque ouvrage est articulé autour de fiches thématiques permettant de faire le point sur les acquis de la recherche.
Synthèse des travaux les plus récents, Clefs-concours permet de s'orienter dans la bibliographie et de mettre en perspective l'évolution des savoirs.
 
Clefs concours Lettres
Tous les titres sont organisés autour d’une structure commune :
- des repères : un rappel du contexte historique et littéraire.
- les grandes “problématiques”, indispensables à la compréhension des enjeux de l'œuvre.
- le “travail du texte” consacré aux questions de langue, de stylistique et de grammaire.
- des outils méthodologiques, notamment bibliographiques.
- un système de circulation entre les fiches et les références bibliographiques.
  • Hauteur : 17,8
  • Largeur : 12 cm
  • Nombre de pages : 190

Introduction, G. Peureux et Fr. Poulet

La nostalgie d'Athènes et le silence de Dieu dans l'Esther de Racine, Tristan Alonge

Esther et Athalie tragédies de la reconnaissance, Bénédicte Louvat

Le mauvais conseiller dans Esther et Athalie, Michèle Rosellini

In cauda summum : péroraisons dans Esther et Athalie, Jérôme Lecompte

Tout ne sera pas en musique, Anne Piéjus

Paraître dans Esther et Athalie, Servane L'Hopital

Providence, tragique et liberté dans Esther et dans Athalie, Charles Mazouer

Esther et Athalie de Racine : une "esthétique de transition" ?, Lise Forment

BIBLIOGRAPHIE

Françoise Poulet, responsable de la partie “Travail du texte” des volumes Atlande consacrés aux programmes de littérature française du xviie et du xviiie siècle, est maître de conférences à l’Université Bordeaux Montaigne.

Guillaume Peureux dirige la partie “Littérature” des volumes Atlande consacrés aux programmes de littérature française du xviie siècle. Il est professeur à l’université de Paris-Nanterre.

Tristan Alonge
est maître de conférences à l’université de La Réunion. Il a consacré sa thèse à l’histoire de l’influence des tragédies grecques en France au xvie et au xviie siècle. Il est l’auteur de Racine et Euripide. La Révolution trahie, paru chez Droz en 2017. Un autre ouvrage, D’Électre à Phèdre. Les origines grecques de la tragédie française : une occasion manquée (1537-1677), est en cours de publication.

Bénédicte Louvat est professeure de littérature française à l’université de Toulouse-Jean-Jaurès. Spécialiste du théâtre du xviie siècle, elle est notamment l’auteure de Théâtre et musique. Dramaturgie de l’insertion musicale dans le théâtre français (1550-1680), Champion, 2002 et de L’“Enfance de la tragédie” (1610-1642). Pratiques tragiques françaises de Hardy à Corneille (Paris, PUPS, 2014). Elle a également édité, avec Marc Escola, les Trois Discours sur le poème dramatique (GF, 1999).

Spécialiste de la littérature libertine et de ses rapports avec la philosophie à l’âge classique, Michèle Rosellini a longtemps enseigné comme maîtresse de conférences à l’ENS de Lyon, où elle a chaque année assuré la préparation à l’agrégation en littérature du xviie siècle. Elle a plusieurs fois rédigé la partie “Littérature” du volume des éditions Atlande consacré à l’auteur au programme : sur le Francion de Sorel en 2000, sur Les États et Empires de la lune et du soleil de Cyrano de Bergerac en 2005, sur les Œuvres poétiques de Théophile de Viau en 2009. Elle a publié avec Gilles Declercq les actes du colloque organisé à La Ferté-Milon à l’occasion du tricentenaire de Racine : Racine (1699-1999), PUF, 2003.

Agrégé de lettres modernes, Jérôme Lecompte enseigne au lycée Balzac de Tours. Il a soutenu sous la direction de Gilles Declercq une thèse intitulée Raison et vraisemblance à l’âge classique : statut de la rhétorique chez René Rapin et Jean Racine. Il a rédigé la partie “Littérature” du volume des éditions Atlande consacré à la Thébaïde, Britannicus et Mithridate de Racine en 2010 et il est l’auteur de L’Assemblée du monde : rhétorique et philosophie dans la pensée de René Rapin (Champion, 2015).

Directrice de recherche au CNRS, Anne Piéjus travaille sur les relations entre littérature et musique au xviie siècle. Elle est notamment l’auteure de : Le Théâtre des Demoiselles. Tragédie et musique à Saint-Cyr à la fin du Grand Siècle, Paris, Société française de musicologie, 2000 ; Plaire et instruire. Le spectacle dans les collèges français de l’Ancien Régime, actes du colloque de Paris, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2007. Elle a également édité : Athalie, tragédie de Jean Racine, intermèdes musicaux de Jean-Baptiste Moreau (Paris, Société française de musicologie, 2005) et Esther, tragédie de Jean Racine, intermèdes musicaux de Jean-Baptiste Moreau (Paris, Société française de musicologie, 2003, rééd. 2011).

Servane Lhopital est professeure de lettres au lycée Douanier-Rousseau de Laval où elle a la charge de l’option “théâtre”. Elle est l’auteure de plusieurs articles sur le théâtre du xviie siècle et d’une thèse intitulée Toucher le cœur : confrontations du théâtre et des pratiques de piété en France au xviie siècle (2015).

Charles Mazouer, professeur émérite à l’université Bordeaux Montaigne, est spécialiste de l’histoire du théâtre français du Moyen Âge au xviiie siècle. Parmi ses très nombreuses publications, on peut citer son histoire du théâtre parue chez Champion (Le Théâtre français du Moyen Âge, rééd. 2016 ; Le Théâtre français de la Renaissance, rééd. 2013 ; Le Théâtre français de l’âge classique I-II, 2006-2010) et son ouvrage intitulé Théâtre et christianisme : études sur l’ancien théâtre français (Champion, 2015).

Lise Forment est maîtresse de conférences à l’université de Pau-Pays de l’Adour. Elle a publié de nombreux articles sur les rapports de notre modernité avec le classicisme, sur les querelles littéraires au xviie siècle, mais aussi sur la transmission du canon littéraire “classique”. Sa thèse, soutenue en 2015, s’intitule L’invention du post-classicisme de Barthes à Racine. L’idée de littérature dans les querelles entre Anciens et Modernes.

"On le voit, les articles réunis dans ce volume ont pour point commun de souligner les multiples clefs de lecture des deux pièces, et notamment la subsumation des problématiques humaines dans le plan théologique, à partir de perspectives qui soulignent les parentés de motifs, de procédés et de structures d’Esther et Athalie (le songe, la révélation, l’avènement du dénouement, etc.), sans pour autant estomper ce qui les différencie. Ces huit études invitent donc les agrégatifs à prêter une vive attention aux textes afin d’en saisir les spécificités et à se familiariser avec une terminologie aussi bien théâtrale que théologique qui leur permettra d’en saisir la nature et les enjeux."