Aspremont Agrandir

Aspremont

Le texte proposé en 2020 au programme des agrégations externes de Lettres (Lettres modernes, Lettres classiques et Grammaire) est une chanson de geste du XIIe siècle : Aspremont (v. 1- 5545).

Par Hélène Gallé, Yannick Mosset et Blandine Longhi

Plus de détails

460622

9782350306223

18,01 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

  • Les Caractères de La Bruyère

    Les...


    Raphaëlle Longuet et Éric Tourette 

  • Solitude et communauté dans le roman

    Solitude et...


    Carson McCullers, Le coeur est un chasseur...

  • Voltaire, Zadig, Candide, L'Ingénu

    Voltaire,...


    Linda Gil, Violaine Géraud, Fabienne Boissieras

Traitant de l'oeuvre médiévale au programme des agrégations externes de Lettres classiques et de Lettres modernes, l'ouvrage propose tous les éléments nécessaires à la réussite du candidat. 

Comme tous les clefs-concours de Lettres médiévales, l'ouvrage est structuré en quatre parties :

- Repères : le contexte historique et littéraire

- Problématiques : comprendre les enjeux du programme

- Le travail du texte : traduction, phonétique et gaphie, morphologie, syntaxe et vocabulaire

- Outils : pour retrouver rapidement une définition, une idée ou une référence

  • Hauteur : 17,8 cm
  • Largeur : 12 cm
  • Nombre de pages : 384
  • Reliure : broché
  • Format : poche

Introduction............................................................... 17

Repères

Aspremont : une chanson de geste..................................... 23

L’esthétique de la chanson de geste.............................. 23

Une poésie chantée ...................................................... 23

• Conditions de création et de diffusion...................................................... 23

• Interventions du jongleur.......................................................................... 24

Le vers épique.............................................................. 26

La laisse.................................................................... 26

• Composition et contenu............................................................................. 26

• La succession des laisses.......................................................................... 29

Stéréotypie et variations................................................ 32

• Motifs rhétoriques..................................................................................... 32

• Formules.................................................................................................... 33

• Une esthétique de la variation.................................................................. 34

Aspremont parmi les chansons de geste........................... 36

Les cycles épiques........................................................ 36

Roland...................................................................... 38

• Étapes de la vie du personnage................................................................ 38

Chanson de Roland et chanson d’Aspremont........................................... 40

Girard........................................................................ 43

Le cycle de la croisade.................................................... 43

Aspremont et l’Histoire.................................................. 45

Les chansons de geste et les événements passés.............. 45

Affirmation de vérité..................................................... 45

La restitution du passé................................................... 46

• Le substrat historique................................................................................ 46

• La question de la date de composition des chansons............................... 48

La dimension mythique des chansons de geste...................... 49

• Mythes indo-européens............................................................................ 49

• Épopée et émergence d’une nation......................................................... 50

Une chanson du xiie siècle............................................. 51

Le contexte de la troisième croisade................................... 51

• Les raisons de combattre les Infidèles..................................................... 51

• Convaincre de la nécessité de se défendre............................................. 53

Le monde féodal........................................................... 55

• Les liens vassaliques................................................................................. 55

• La chevalerie............................................................................................ 56

• Tensions du système féodal...................................................................... 57

Structure..................................................................... 61

Première partie : Charlemagne contre Eaumont 
(v. 1-5545, laisses 1-290).............................................. 61

Prologue (v. 1-39, laisses 1-2)......................................... 61

De la paix à la guerre : arrivée de Balant à la cour de Charlemagne
et préparatifs de la guerre (v. 40-1351, laisses 2a-85)............. 62

Une ambassade périlleuse (v. 1352-2296, laisses 86-139)....... 63

Une première victoire (v. 2297-3014, laisses 139-182).......... 63

Première journée de bataille (v. 3015-3896, laisses 183-236).. 64

Deuxième journée de bataille (v. 3897-5124, laisses 237-276). 64

Victoire de Charlemagne et mort d’Eaumont
(v. 5125-5545, laisses 277-290)...................................... 65

Deuxième partie : Charlemagne contre Agoulant 
(v. 5546-11172, laisses 291-524).................................... 66

Jugement de Maragon et Aprohant
(v. 5546-6256, laisses 291-318)...................................... 66

Préparatifs des deux camps avant une nouvelle bataille
(v. 6257-7248, laisses 319-372)...................................... 67

Visites au camp chrétien : messagers sarrasins et chevaliers célestes (v. 7249-8157, laisses 373-411)            67

Bataille (v. 8157-10309, laisses 412-496)......................... 68

Après la bataille : enterrements et baptêmes
(v. 10310-10821, laisses 497-512).................................. 69

Épilogue : Charlemagne et Girard
(v. 10815-11172, laisses 513-524)................................... 70

problématiques

L’opposition de deux religions.......................................... 73

Dénigrement des païens................................................ 73

Des constructions littéraires............................................ 73

• Noms et origines....................................................................................... 73

• Monstruosité.............................................................................................. 75

Des croyances tournées en dérision................................... 76

• La religion des païens épiques................................................................. 76

• Humiliation des idoles............................................................................... 76

Apologie du christianisme............................................ 78

Force de la foi chrétienne................................................ 78

Soutien de Dieu aux chrétiens........................................... 79

• Miracles.................................................................................................... 79

• Volonté divine et issue du combat............................................................ 80

Reconnaissance de la supériorité chrétienne par les païens...... 81

Au-delà du manichéisme épique...................................... 84

Des affinités possibles.................................................. 84

• Portraits laudatifs...................................................................................... 84

• Des relations positives.............................................................................. 85

Les païens, des doubles négatifs....................................... 86

• Des proximités troublantes entre les deux cultes..................................... 86

• Des miroirs des peurs chrétiennes........................................................... 88

La guerre...................................................................... 91

Une guerre médiévale.................................................. 91

L’équipement.............................................................. 91

Les techniques............................................................. 93

Une guerre épique....................................................... 94

Les forces en présence................................................... 94

• Opposition manichéenne.......................................................................... 94

• Culte du héros........................................................................................... 97

Une description stéréotypée............................................ 99

• L’usage des formules............................................................................... 99

• Usage des motifs..................................................................................... 100

Tension dramatique..................................................... 102

Sens de la violence.................................................... 104

Une violence hyperbolique............................................ 104

Esthétisation de la violence........................................... 106

• Comparaisons et métaphores.................................................................. 106

• De bruit et de fureur............................................................................... 106

Apologie de la violence ?.............................................. 107

• Un génocide joyeux ?............................................................................. 107

• Une prise de distance ?.......................................................................... 109

Le roi.......................................................................... 111

Un roi guerrier......................................................... 112

Impressionner........................................................... 112

Combattre................................................................ 113

Commander............................................................... 114

Une autorité politique et religieuse........................... 116

Le défenseur de la foi.................................................... 116

Le garant de l’ordre et de la justice................................... 118

L’incarnation de la sagesse et de la générosité.................... 120

Une autorité incontestée ?......................................... 123

Roland : un éloge de la désobéissance ?............................. 123

Girard : la tentation de la révolte..................................... 126

Dieu : la soumission au Roi céleste.................................. 129

Messagers et ambassades............................................... 133

Formes et contenus du message.................................... 133

Message écrit, message oral.......................................... 133

Les objectifs du message............................................... 136

La rhétorique du messager.............................................. 138

Les dangers de l’ambassade......................................... 143

Périls à la cour........................................................... 143

Embûches du voyage.................................................... 146

Risques du retour......................................................... 150

Les qualités du messager............................................ 153

Noblesse et valeur....................................................... 153

Sagesse et dévouement................................................. 157

Fidélité et sincérité..................................................... 159

LE TRAVAIL DU TEXTE

Les épreuves littéraires du concours............................. 165

Généralités.............................................................. 165

Lire le texte............................................................... 165

Maîtriser le contexte................................................... 166

Citer et commenter l’ancien français................................ 167

Description des épreuves............................................ 169

• Agrégation externe de Lettres modernes.............................................. 169

• Agrégation externe spéciale de Lettres modernes................................ 169

• Agrégation externe de Lettres classiques.............................................. 169

• Agrégation externe de Grammaire........................................................ 169

La composition (ou dissertation).................................... 169

La leçon et l’étude littéraire........................................... 171

• Généralités.............................................................................................. 171

• Les types de sujets de leçon................................................................... 172

• L’étude littéraire..................................................................................... 173

L’explication de texte.................................................. 174

L’épreuve de grammaire................................................. 177

Généralités.............................................................. 177

Présentation des épreuves............................................. 177

Remarques philologiques sur le texte au programme............. 179

Traduction............................................................... 180

Conseils généraux de traduction...................................... 180

Traduire l’ancien français.............................................. 182

Phonétique et graphies............................................... 183

Préparer l’épreuve de phonétique..................................... 183

L’évolution d’un mot................................................... 184

• Description de l’épreuve........................................................................ 184

• Liste indicative de termes à travailler.................................................... 185

La question de graphie.................................................. 194

Les graphies médiévales............................................... 194

• Le système graphique médiéval............................................................. 194

• Les interventions éditoriales................................................................... 195

Le système graphique de l’œuvre au programme................... 196

• I. Les voyelles simples............................................................................ 196

• II. Digrammes et trigramme vocaliques................................................ 200

• III. Les consonnes.................................................................................. 204

• Les consonnes finales............................................................................. 212

Morphologie............................................................. 212

Généralités............................................................... 212

• Le volet synchronique............................................................................ 213

• Le volet diachronique............................................................................. 214

• Liste de fiches complémentaires............................................................ 215

Les substantifs........................................................... 216

• I. Substantifs masculins........................................................................... 217

• II. Substantifs féminins........................................................................... 233

• II. Les substantifs féminins à alternance de radical.............................. 238

Les adjectifs qualificatifs.............................................. 238

• I. Les adjectifs à une base...................................................................... 239

• II. Type 3 : les adjectifs à deux ou trois bases....................................... 249

• D’autres plans sont possibles.................................................................. 252

Les adverbes en ?ment.................................................. 253

• Préliminaires : l’origine des adverbes en ?ment.................................... 253

• I. Les adverbes formés à partir d’un adjectif........................................ 253

• II. Les adverbes formés à partir d’un mot autre qu’un adjectif........... 255

• Conclusion : l’évolution du système....................................................... 255

• Un autre plan est possible....................................................................... 255

Les articles............................................................... 256

• I. L’article défini.................................................................................... 256

• II. L’article indéfini................................................................................ 258

Les pronoms personnels............................................... 259

• I. Les pronoms personnels sujets............................................................ 259

• II. Les pronoms personnels régimes...................................................... 261

• III. Les pronoms d’appoint..................................................................... 265

Les démonstratifs....................................................... 266

• I. Le paradigme de cist........................................................................... 267

• II. Le paradigme de cil........................................................................... 269

• III. Le pronom et le déterminant neutre ce........................................... 271

Les possessifs........................................................... 272

• I. Un possesseur unique (P1, P2, P3)...................................................... 272

• II. Possesseurs multiples (P4, P5, P6)..................................................... 276

Remarques préliminaires sur la morphologie verbale............ 279

• Rappel sur les groupes verbaux en ancien français.............................. 279

• Les bases verbales.................................................................................. 279

Le présent de l’indicatif................................................ 280

• Préliminaires : les désinences................................................................. 281

• I. Les verbes à accent fixe..................................................................... 282

• II. Les verbes à accent mobile............................................................... 284

Le présent du subjonctif................................................ 294

• I. Verbes à une base............................................................................... 296

• II. Les verbes à deux bases.................................................................... 298

Le présent de l’impératif............................................... 299

• I. Verbes dont les formes sont issues de l’impératif latin
et de l’indicatif présent............................................................................. 299

• II. Verbes dont les formes sont issues du subjonctif présent................. 301

L’imparfait de l’indicatif............................................... 302

• I. Le cas général..................................................................................... 302

• II. Le verbe estre.................................................................................... 303

Les futurs I et II.......................................................... 304

• I. Le système des futurs.......................................................................... 304

• II. Le classement des futurs selon les thèmes........................................ 305

• III. Le cas du verbe estre....................................................................... 312

• IV. L’origine des désinences des futurs................................................ 313

Le passé simple.......................................................... 315

• I. Les passés simples faibles................................................................... 315

• II. Les passés simples forts..................................................................... 319

• III. Estre en débat................................................................................... 324

Le subjonctif imparfait................................................. 325

• I. Les subjonctifs imparfaits faibles....................................................... 326

• II. Les subjonctifs imparfaits forts......................................................... 328

Syntaxe.................................................................... 330

Généralités............................................................... 330

• L’épreuve............................................................................................... 330

• Comment analyser les occurrences....................................................... 331

Préparer l’épreuve....................................................... 332

• Liste de fiches à faire............................................................................. 332

Quelques remarques sur le texte....................................... 334

• Syntaxe des cas....................................................................................... 334

• L’article partitif...................................................................................... 334

• L’ordre des mots..................................................................................... 335

• Le sujet de l’impératif............................................................................ 336

• Omission de que...................................................................................... 336

• Le subjonctif imparfait........................................................................... 336

• Le tour es voz, es le voz.......................................................................... 337

Mar.......................................................................................................... 338

Vocabulaire............................................................. 339

Généralités............................................................... 339

• Termes généralement proposés............................................................. 339

• Les rubriques à traiter............................................................................ 340

• Préparer l’épreuve de vocabulaire........................................................ 342

Étude du vocabulaire par champs sémantiques..................... 342

• I. L’être humain...................................................................................... 343

• II. Vie intérieure et perceptions............................................................. 351

• III. Société et vie matérielle................................................................... 355

• IV. L’espace et le temps........................................................................ 363

Bibliographie............................................................ 369

Hélène Gallé est agrégée de Lettres modernes et maître de conférences en Langue et Littérature médiévales à l'université de franche-Comté. 

Yannick Mosset est professeur agrégé de Lettres et docteur en Lettres. 

Blandine Longhi est docteur en littérature médiévale et professeur agrégé de Lettres modernes à l'ESPE de Paris. 

Conformément aux codes du genre, cette chanson a pour thème principal la lutte entre chrétiens et Sarrasins. Charlemagne et son baron Girard doivent défendre la Calabre contre l’invasion des troupes païennes, emmenées par Eaumont et son père Agoulant. Aspremont est étroitement liée à l’ensemble de la production épique qui l’a précédée. D’une part, comme toutes les chansons de geste, elle met en scène les personnages traditionnels du genre : Charlemagne, Roland, Girard, Naimes, Ogier… D’autre part, les relations intertextuelles sont ici explicites, en particulier quand la chanson se réfère à La Chanson de Roland et développe le thème des enfances de Roland en inventant les premiers exploits du futur martyr de Roncevaux.

Postérieure de plus d’un siècle à son prestigieux modèle, Aspremont présente toutefois les traits caractéristiques des chansons des xiie et xiiie siècles. La part du chant et de l’incantation lyrique se réduit au profit d’une linéarité narrative plus marquée. Plus longue que les chansons les plus anciennes, Aspremont témoigne aussi d’une tendance du genre à développer l’intrigue et à multiplier des épisodes adventices. Toute l’ambassade de Naimes chez les Sarrasins donne ainsi lieu à une série d’épisodes relativement autonomes (traversée de la montagne, amitiés entre Naimes et Balant, relation amoureuse entre Naimes et la reine). Les thèmes abordés sont également variés : à l’action principale (le combat entre chrétiens et Sarrasins) se superposent des intrigues secondaires, comme la rivalité entre Charlemagne et son puissant baron Girard ou le récit des exploits de Roland.

Le poème semble également modelé par le contexte dans lequel il a vu le jour, celui des préparatifs de la troisième croisade. Dans le cadre carolingien imposé par la chanson de geste, l’auteur insère la propagande de croisade caractéristique de son époque.

Tous ces éléments contribuent à donner à Aspremont sa coloration propre et à assurer sa spécificité à l’intérieur de la production épique.