Solitude et communauté dans le roman Agrandir

Solitude et communauté dans le roman

Carson McCullers, Le coeur est un chasseur solitaire

Marguerite Duras, Le vice-consul

Christa Wolf, Médée : voix

Par Jean Cléder, Henri Garric, Anne Lemonnier-Lemieux et Gérald Preher

Plus de détails

460629

9782350306292

18,01 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

  • Autres regards sur Les Caractères (de la Bruyère)

    Autres...


    Sous la direction de Françoise Poulet, Myriam...

  • Tristan Corbière, Les Amours jaunes

    Tristan...


    Benoît Houzé et Armelle Hérisson

  • George Sand, Mauprat

    George Sand,...


     Marie-Astrid Charlier, Marie-Ève Thérenty et...

Traitant du programme de littérature comparée des agrégations interne et externe de Lettres modernes, l'ouvrage propose tous les éléments nécessaires à la réussite du candidat.

Comme tous les Clefs Concours Littérature comparée, l'ouvrage est structuré en trois parties :

- Repères et analyses : le contexte historique et littéraire de chaque oeuvre.

- Grandes thématiques : comprendre les enjeux du programme.

- Synthèse : le vrai jeu de la comparée.

  • Hauteur : 17,8 cm
  • Largeur : 12 cm
  • Nombre de pages : 272
  • Reliure : broché
  • Format : poche

Introduction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9

REPÈRES ET ANALYSES

Carson mccullers, Le coeur est un chasseur solitaire . . . . . . .15

Marguerite duras, Le Vice-consul . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .21

LE vice-consul : DU texte aux LIVRES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .21

SITUATION DE MARGUERITE DURAS EN 1966 . . . . . . . . . . . . . . . . . . .24

DÉ-GENRER POUR DÉRANGER : UNE ACTION DENSE ET ambiguë . . . . . .25

UNE FIN POUR DES COMMENCEMENTS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .27

Christa wolf, Médée. Voix . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .31

REPÈRES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .31

Les notions de sujet et de communauté

Dans l’oeuvre antérieure de Christa Wolf . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .32

• Comment être soi : l’avènement du sujet comme enjeu essentiel. . . . . 32

• Les mondes clos de Christa Wolf : société ou communauté ? . . . . . . . 33

• Une troisième composante : le pouvoir . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35

• Les trois stades de la communauté : officiel, alternatif, virtuel . . . . . . 36

Biographie orientée de Christa Wolf . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .37

• Solitude générationnelle et adhésion

Au communisme d’importation soviétique : 1945-1965 . . . . . . . . . . . . 37

• Du communisme aux communautés alternatives,

Solitude et réalisation de soi : 1965-1989. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39

• La solitude du bouc émissaire,

Une autre manière de faire histoire commune : 1990-1996 . . . . . . . . . 43

ANALYSES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .46

La structure polyphonique et la soliste . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .46

L’unité de la personne contre les divisions du monde à Corinthe .48

Quelques thèmes transversaux :

L’exil, le talent, la féminité et la maladie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .51

Compositions et décompositions communautaires . . . . . . . . . . . .54

Comparee8 25/10/2019 13:07 Page4

THÉMATIQUES

Espaces solitaires, espaces communs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .59

CARSON MCCULLERS : LE coeur EST un chasseur solitaire . . . . . . . .59

MARGUERITE DURAS : LE vice-consul . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .61

CHRISTA WOLF : médée. Voix . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .63

Marginaux et anormaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .67

CARSON MCCULLERS : LE coeur EST un chasseur solitaire . . . . . . . .67

MARGUERITE DURAS : LE vice-consul . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .70

CHRISTA WOLF : médée. Voix . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .74

Les liens sociaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .79

CARSON MCCULLERS : LE coeur EST un chasseur solitaire . . . . . . . .79

MARGUERITE DURAS : LE vice-consul . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .82

CHRISTA WOLF : médée. Voix . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .87

Le soin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .91

CARSON MCCULLERS : LE coeur EST un chasseur solitaire . . . . . . . .91

MARGUERITE DURAS : LE vice-consul . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .94

CHRISTA WOLF : médée. Voix . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .97

Communauté des singularités et utopies . . . . . . . . . . . . . . . . . .101

CARSON MCCULLERS : LE coeur EST un chasseur solitaire . . . . . . .101

MARGUERITE DURAS : LE vice-consul . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .104

CHRISTA WOLF : médée. Voix . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .108

Subjectivation des singularités : des fictions de lintime . . . .113

CARSON MCCULLERS : LE coeur EST un chasseur solitaire . . . . . . .113

MARGUERITE DURAS : LE vice-consul . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .117

CHRISTA WOLF : médée. Voix . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .121

Fiction et autobiographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .125

CARSON MCCULLERS : LE coeur EST un chasseur solitaire . . . . . . .125

MARGUERITE DURAS : LE vice-consul . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .128

CHRISTA WOLF : médée. Voix . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .132

Paroles et musique : silence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .137

CARSON MCCULLERS : LE coeur EST un chasseur solitaire . . . . . . .137

MARGUERITE DURAS : LE vice-consul . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .140

CHRISTA WOLF : médée. Voix . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .144

Comparee8 25/10/2019 13:07 Page5

Parler Pour Les autres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .149

CARSON MCCULLERS : LE coeur EST un chasseur solitaire . . . . . . .149

MARGUERITE DURAS : LE vice-consul . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .152

CHRISTA WOLF : médée. Voix . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .156

Configurations littéraires et communauté . . . . . . . . . . . . . . . .161

CARSON MCCULLERS : LE coeur EST un chasseur solitaire . . . . . . .161

MARGUERITE DURAS : LE vice-consul . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .165

CHRISTA WOLF : médée. Voix . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .170

Communautés littéraires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .175

CARSON MCCULLERS : LE coeur EST un chasseur solitaire . . . . . . .175

MARGUERITE DURAS : LE vice-consul . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .177

CHRISTA WOLF : médée. Voix . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .178

SYNTHÈSE :

SOLITUDE ET COMMUNAUTÉ DANS LE ROMAN

Approches sociologiques et littéraires . . . . . . . . . . . . . . . . . .183

SOCIÉTÉ ET COMMUNAUTÉ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .183

HISTOIRE DU ROMAN : INDIVIDU ET SOCIÉTÉ . . . . . . . . . . . . . . . . . . .191

Constructions de sociétés atomisées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .197

DES DISPOSITIFS expérimentaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .197

INSULARITÉS : DE LA SOLITUDE à LA COMMUNAUTÉ CHOISIE . . . . . . .199

DESTRUCTION DES LIENS sociaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .205

Critiques de la communauté nationale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .205

Dissolution du lien familial . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .209

La communauté des amants . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .210

Le soin . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .213

SINGULARITÉS NÉGATIVES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .217

UNE COMMUNAUTÉ MALGRÉ TOUT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .222

Écritures de LA communauté . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .227

ROMANS ET POLYPHONIE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .227

Romans des voix . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .227

Raconter plusieurs fois . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .231

Délégation de la parole . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .233

Comparee8 25/10/2019 13:07 Page6

ROMAN ET AUTOBIOGRAPHIE : UNE AUTORITÉ VOILÉE ? . . . . . . . . . . .236

LES voix DU SILENCE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .241

CONTINUITÉS ET DISCONTINUITÉS NARRATIVES . . . . . . . . . . . . . . . . . .246

UN “COMMUNISME LITTÉRAIRE” ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .250

OUTILS

Bibliographie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .255

ÉTUDES ET textes généraux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .255

Approches sociologiques et philosophiques . . . . . . . . . . . . . . . .255

Individu, solitude et communauté en littérature . . . . . . . . . . . . .256

Théorie littéraire et narratologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .257

Thématiques particulières . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .258

SUR CARSON MCCULLERS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .259

Bibliographie primaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .259

Bibliographie secondaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .259

SUR MARGUERITE DURAS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .261

Bibliographie primaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .261

Bibliographie secondaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .264

SUR CHRISTA WOLF . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .267

Bibliographie primaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .267

Bibliographie secondaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .269

Jean Cléder

Henri Garric

Anne Lemonnier-Lemieux

Gérald Preher

Précisons pour commencer que ce programme n’est pas un programme“ sur les femmes” ou un “programme de femmes” (on entendrait si bien dans ce syntagme l’expression “programme de bonnes femmes” !), pas plus que les programmes des précédentes années – disons par exemple “Expériences de l’histoire, poétiques de la mémoire” regroupant des romans de Conrad, Claude Simon et Lobo Antunes – n’étaient des “programmes d’hommes” ou des “programmes sur les hommes” sous prétexte qu’ils étaient composés de livres écrits par trois hommes. Bien entendu, du fait de la situation très généralement dominée des autrices dans le champ littéraire, situation qui persiste, malgré des progrès, au xxe siècle, nous rencontrerons des questions qui touchent à la féminité et surtout au féminisme, mais ces questions se manifesteront à l’intérieur de la problématique générale, et c’est sous cette forme et non en essentialisant une quelconque “écriture féminine” qu’il faudra les traiter.