search

Émergence et transformation du puritanisme : Angleterre, 1559-1642

18,86 €

par Charles Giry-Deloison

Quantité

  Livraison en lettre suivie

3€ en France métropolitaine et à l'international, 8€ dans les DOM-TOM

Traitant d’un des sujets 2023 et 2024 des agrégations externe et interne d’Anglais, cet ouvrage propose tout ce dont le candidat a besoin pour passer les épreuves.

Comme tous les Clefs-concours Anglais-Civilisation, l’ouvrage est structuré en quatre parties :

  • -  Repères : le contexte historique et littéraire;

  • -  Thématiques : comprendre les enjeux du programme;

  • -  Perspectives : ouvertures pour des pistes de réflexion;

  • -  Outils : pour retrouver rapidement une définition, une idée ou une référence.

Fiche technique

Référence
460854
ISBN
9782350308548
Hauteur :
17,8 cm
Largeur :
12 cm
Nombre de pages :
300
Reliure :
broché

INTRODUCTION

HISTORIOGRAPHIE

REPÈRES

LA NAISSANCE DU PURITANISME, 1559-1603

LE SETTLEMENT ÉLISABÉTHAIN 1559-1563 .

LES ASPIRATIONS DES PURITAINS EN 1559-1563

VESTIARIAN CONTROVERSY ET PROPHESYINGS .

PURITAINS ET PARLEMENT

LA FIN DU RÈGNE 

ENTRE ESPOIR ET DÉSESPOIR, 1603-1630

LES PURITAINS ET LACCESSION DE JACQUES IER 

LA MILLENARY PETITION (1603)

LA CONFÉRENCE D’HAMPTON COURT (JANVIER 1604)

LES CONSÉQUENCES

LA MONTÉE DES ORAGES, 1604-1630

Puritanisme et politique internationale 

L’arminianisme

Un durcissement des puritains

LA RUPTURE, 1630-1642

LES PURITAINS, CHARLES IER ET WILLIAM LAUD
Le programme de William Laud
Être non-conformiste dans les années 1630

LES CANONS DE 1640
N
OVEMBRE 1640-JUILLET 1642 : LA VICTOIRE DES PURITAINS ?

THÉMATIQUES

TRE PURITAIN

LA PRACTICAL DIVINITY
L
E COVENANT
L
A BIBLE
L
E SERMON
L
A CONVERSION
L
E BOOK OF COMMON PRAYER
GLISE ET MAISON
U
NE VIE DAUSTÉRITÉ ?

L’EXPÉRIENCE DE LA NOUVELLE-ANGLETERRE

LE SÉPARATISME

LES CONVENTICLES

LE DROIT DE PATRONAGE 

LES CONGRÉGATIONS SÉPARATISTES .

LE DÉVELOPPEMENT DU SÉPARATISME

L’EXIL VERS LES PROVINCES-UNIES 

L’EXIL VERS LE NOUVEAU MONDE .

D’AUTRES LIEUX DEXIL 

LES RAISONS DE LEXIL 

LES MARPRELATE TRACTS, 1588-1589
JOB THROCKMORTON, AUTEUR PRÉSUMÉ
LES SIX TRACTS 

IMPRESSION ET DIFFUSION DES MARPRELATE TRACTS

AUTORITÉS CONTRE MARTINISTS 

L’IMPORTANCE DE LIMPRIMÉ 

IRLANDE ET COSSE

Une situation religieuse et politique instable

L’échec de la conversion de l’île au protestantisme sous Élisabeth Ire 

Une situation favorable aux puritains ?

Les changements voulus par William Laud et Thomas Wentworth

COSSE
La
Scots Confession (1560)
Le
First Book of Discipline (1561)

Jacques VI et la Kirk (1567-1625)
La politique de Charles I
er et de William Laud

OUTILS

CHRONOLOGIE 

DOCUMENTS

DOCUMENT II. AN ACT TO RETAIN THE QUEENS SUBJECT IN OBEDIENCE, 1593 (35 ELIZ. I, C. 1)

DOCUMENT III. LES LAMBETH ARTICLES, NOVEMBRE 1595

DOCUMENT IV. LA MILENARY PETITION, AVRIL 1603

DOCUMENT V. A RATIFICATION OF THE FIVE ARTICLE OF THE GENERAL ASSEMBLY OF THE KIR HELD AT PERTH IN THE MONTH OF AUGUST 1618

DOCUMENT VI. LE MAYFLOWER COMPACT, 11 NOVEMBRE 1620

DOCUMENT VII. A COPPYE OF THE KINGES LETTE TO THE LORDS LEIFTENAUNTS OF THE COUNTYES OF SOMERSETT DEVON AND CORNWALL, 8 DÉCEMBRE 1623

DOCUMENT VIII. LE NATIONAL COVENANT COSSAIS, 28 FÉVRIER 1638

DOCUMENT IX. DISCOURS DE THOMAS PYM À LA CHAMBRE DES COMMUNES, 17 AVRIL 1640 (EXTRAITS)

DOCUMENT X. CONSTITUTIONS AND CANONS ECCLESIASTICALL, 16 JUIN 1640 (EXTRAITS)
D
OCUMENT XI. LA ROOT AND BRANCH PETITION, 11 DÉCEMBRE 1640
D
OCUMENT XII. LA PROTESTATION, 3 MAI 1641
D
OCUMENT XIII. RESOLUTION OF THE HOUSE OF COMMON ON ECCLESIASTICAL INNOVATIONS, 1ER SEPTEMBRE 1641
D
OCUMENT XIV. PERCIVAL WIBURN, A CHECKE OR REPROOFE OF M. HOWLETS UNTIMELY SHREECHING..., 1581 (EXTRAITS
D
OCUMENT XV. JACQUES VI D’ÉCOSSE, BASILIKON DORON, 1603 (EXTRAITS)

DOCUMENT XVI. WILLIAM BRADSHAW, ENGLISH PURITANISME..., 1605 (EXTRAITS)

GLOSSAIRE 

SOURCES 

BIBLIOGRAPHIE 

LISTE DES PERSONNES CITÉES

Charles Giry-Deloison est professeur émérite d’histoire moderne à l’université d’Artois. Spécialiste de l’Angleterre des XVIe et XVIIe siècles on lui doit notamment Le schisme d’Henri VIII (2006), Le Camp du Drap d’or/The Field of Cloth of Gold. La rencontre d’Henri VIII et de François Ier (dir. 2012) La Glorieuse Révolution (2017) et La Renaissance dans les anciens Pays-Bas XVIeXVIIe siècles (dir. avec Laurence Baudoux-Rousseau, 2022).


Le puritanisme ne proposait pas une nouvelle théologie (encore moins une de rupture) comme le luthérianisme ou le calvinisme le firent, ce qui explique que l’immense majorité des puritains – hommes d’Église comme laïcs –, qui étaient et se considéraient calvinistes, purent rester dans l’Église d’Angleterre malgré les critiques qu’ils pouvaient lui adresser. Les puritains demandaient le plein épanouissement du calvinisme en Angleterre, tant sur le plan théologique que dans la gouvernance de l’Église, à l’origine essentiellement sur le modèle qu’ils avaient expérimenté en exil en Suisse, à Genève (v. La naissance du puritanisme, 1559-1603). Cela ne signifie pas pour autant que le puritanisme anglais n’évolua pas après le Settlement élisabéthain. Bien au contraire. Il fut, comme les Églises luthériennes ou calvinistes sur le continent, traversé de débats et de controverses dont les plus visibles conduisirent au séparatisme et à l’ émergence d’ Églises (ou parfois de sectes) très éloignées du puritanisme, tels les quakers, les anabaptistes (ou baptistes) ou les sectes qui pullulèrent avec la guerre civile (ranters, seekers, fifth monarchists...). Le développement de cette radicalisation qui, pendant longtemps fut surtout souterraine transforma en quelque sorte les “dangereux” puritains du milieu du XVIe siècle en des conservateurs un siècle plus tard, convaincus – contrairement aux séparatistes – qu’il fallait rester au sein de l’Église établie pour apporter aux fidèles qui fréquentaient l’église paroissiale le dimanche les sermons et les prêches dont ils avaient besoin (pour leur éducation et pour les maintenir dans la vraie foi) et qu’ils réclamaient mais que, depuis William Laud (1573- 1645), la hiérarchie ecclésiastique s’efforçait de leur refuse.