Sciences-Po Concours commun 2015
search
  • Sciences-Po Concours commun 2015

Sciences-Po Concours commun 2015

18,01 €

La famille

La mondialisation

Ont contribué : Anne Bazin, Didier Desponds, Mathieu Foulot, Marie-Annick Gervais-Zaninger, Anne Duchadeuil.

Quantité

  Livraison gratuite

Et en lettre suivie pour la France métropolitaine !

Clefs concours Sciences Po
Tous les titres sont organisés autour d’une structure commune :
- la méthodologie : les règles d'or pour réussir.
- les "repères" : l'explication des notions et concepts clefs.
- les "thèmes" : indispensables à la compréhension des enjeux de la question.
- les "outils" : les textes, les dates, les chiffres et les mots à retenir.
- un système de circulation entre les fiches et les références bibliographiques.
- de nombreux schémas, graphiques, tableaux et cartes pour mieux mémoriser.

Fiche technique

Référence
460305
ISBN
9782350303055
Hauteur :
17,8 cm
Largeur :
12 cm
Nombre de pages :
256
Reliure :
broché
Format :
poche

INTRODUCTION

MÉTHODOLOGIE

LA MONDIALISATION

Repères
Thèmes

LA FAMILLE

Repères
Thèmes

CROISEMENTS

OUTILS

Chronologie
Bibliographie
Glossaire

Anne Bazin, maître de conférences à Sciences-Po Lille.

Didier Desponds, professeur à l'université de Cergy-Pontoise.

Mathieu Foulot, diplomé de l'EHESS.

Marie-Annick Gervais-Zaninger, maître de conférences à l'université de Nancy.

Anne Duchadeuil, normalienne et agrégée de lettres classiques.

"Mondialisation", le terme est à la mode, utilisé de façon régulière par la presse et par les acteurs politiques. Il réfère le plus souvent à une acception économique et peut être connoté de façon positive ou extrêmement négative. [...] Il ne s'agit pas de conclure ici sur le fait de savoir si la mondialisation est une chance ou une catastrophe, mais bien de mettre en perspective la phase actuelle de mondialisation, en la situant dans un processus vaste et complexe, engagé depuis de nombreux siècles. Il s'agit également de dépasser l'approche consistant à réduire la mondialisation à sa seule dimension économique, de manière à montrer les multiples facettes prises par cette transformation en profondeur des sociétés, résultant des relations complexes qui se tissent entre les territoires les uns avec les autres, qu'ils soient contigus ou totalement disjoints. La mondialisation constitue un processus alilmenté par les décisions de multiples acteurs [...] qui contribue à modifier les repères et à redistribuer les cartes dans des domaines aussi variés que la culture, les modes de consommation, les structures familiales, l'accès à la connaissance et également l'organisation des firmes comme leurs stratégies d'investissement. Cette dynamique a donc des conséquences très concrètes sur la vie des individus comme sur celle des organisations, en rendant chaque jour le lointain plus proche (mais aussi souvent et de manière pparadoxale, le proche plus lointain), en révélant la "finitude de la planète" et en rendant tangible les analyses de Marshall Mc Luhan de 1967 sur la constitution d'un "village planétaire". 

Ceci conduit à poser quatre questions: Le processus de mondialisation a-t-il un point de départ clairement identifiable? Quels sont les facteurs qui contribuent à alimenter le processus? La mondialisation conduit-elle à une uniformisation des pratiques et des comportements? Est-on en mesure d'identifier les conséquences possibles des dynamiques en cours?