Sciences-Po concours commun 2019 Agrandir

Sciences-Po Concours commun 2019

Anne Bazin et Cédric Passard (dirs)

Ont contribué: Julien Boyadjian, Sami Makki, Charles Tenenbaum, Yoann Brun, Benjamin Chevalier et Thomas Deguffroy

Plus de détails

460556

9782350305561

18,01 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Traitant des deux thèmes au concours commun d'entrée 2019 des Instituts d'Études Politiques de province, cet ouvrage réunit des spécialistes des questions contemporaines pour offrir un outil extrêmement pratique et intelligent pour des élèves peu habitués à présenter des concours. Une pensée et un objet agréables à manier.  

Cet ouvrage propose à la fois des outils méthodologiques et des fiches thématiques pour permettre au candidat de se préparer tout au long de l'année à l'épreuve de Questions contemporaines du concours commun. Le manuel est organisé en 4 parties:

- Une première partie méthodologique qui donne de nombreux conseils concernant la manière d'appréhender l'épreuve et de réussir sa dissertation le jour du concours: comment choisir son sujet, comment gérer son temps, comment construire un plan, les erreurs à ne pas commettre... 

- Les parties 2 et 3 abordent les deux thèmes au programme cette année 2018-19: "le numérique" et "le secret". Chaque partie est composée d'une quinzaine de fiches. Les fiches permettent d'aborder le thème sous ses aspects historiques, politiques, sociologiques, géographiques, économiques, etc. S'ajoutent trois fiches "croisées" qui combinent les deux thèmes.

- Enfin, une dernière partie "outils" reprend les définitions des concepts utilisés dans l'ouvrage et rappelle les dates, les auteurs et titres des oeuvres à retenir.

  • Hauteur : 17,8 cm
  • Largeur : 12 cm
  • Nombre de pages : 224
  • Reliure : broché
  • Format : poche

Le numérique

1. La culture à l’heure numérique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .107

2. Internet et démocratie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .111

3. Militer, contester sur internet : le cas

d’anonymous . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .117

4. Le numérique comme outil de campagne électorale . . . . . . .123

5. L’information à l’ère numérique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .129

6. Les gafam et la nouvelle économie numérique . . . . . . . . . . . .135

7. Les “big data” . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .141

8. Histoire du numérique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .145

9. Numérique, identité(s) et lien social . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .151

10. Territoire et numérique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .155

11. La mondialisation numérique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .161

12. Cyberespace et cybersécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .167

13. La fracture numérique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .173

14. Le numérique dans la guerre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .179

15. Les smart cities . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .183

fiches croisées

1. Wikileaks ou la fin du secret . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .191

2. La protection des données personnelles sur internet . . . . .197

3. Numérique, secret et vie privée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .203

Outils

Annexes – secret . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .210

Annexes – numérique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .213

Sélection bibliographique – le secret . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .215

Sélection bibliographique – le numérique . . . . . . . . . . . . . . . . .216

Lexique – secret . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .217

Lexique – numérique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .220

Anne BazinCédric Passard et Julien Boyadjian sont maîtres de conférences en sciences politique à Sciences Po Lille.

Yoan Brun est professeur agrégé de sciences économiques et sociales au lycée Henri Bergson à Paris. 

Benjamin Chevalier est professeur agrégé de sciences économiques et sociales à Sciences Po Strasbourg. 

Thomas Deguffroy est professeur agrégé d'histoire-géographie au lycée Guy Mollet d'Arras et chargé d'enseignement à Sciences Po Lille et à l'Université de Lille. 

Sami Makki est maître de conférences en science politique à Sciences Po Lille. 

Charles Tenenbaum est maître de conférences en science politique à Sciences Po Lille. 

De la tenue d'un journal intime aux courriels que l'on cache en passant par les nombreux petits mensonges qui sont énoncés au quotidien, le secret est omniprésent. Si ce dernier est souvent intime, parfois relatif à l'identité même d'une personne, il n'en demeure pas moins un phénomène social. Car le secret - et c'est là un paradoxe saisissant - engage aussi le collectif. Entre ceux qui savent et ceux qui ignorent, ceux qui peuvent savoir et ceux qui ne le doivent en aucun cas, le secret est autant un objet singulier d'interactions qu'une pratique sociale courante.