search

L'Amour de Dieu dans le Coran

18,86 €

par Omero Marongiu-Perria

Quantité

  Livraison gratuite

Et en lettre suivie pour la France métropolitaine !

Parce que pour les musulmans aussi Dieu est Amour.

Le Coran est souvent présenté comme un texte intrinsèquement violent, donnant de Dieu l’image d’un Super comptable, distribuant ses grâces avec parcimonie et prêt à châtier l’être humain au moindre faux pas pour le plonger éternellement en enfer. Une lecture attentive du texte sacré de l’Islam nous donne pourtant une tout autre image de Dieu et de sa relation au monde fondée sur l’amour. Qu’est-ce que l’amour divin au sens coranique ?

Fiche technique

Référence
460886
ISBN
9782350308869
Hauteur :
17,8cm
Largeur :
12cm
Nombre de pages :
150
Reliure :
broché
Format :
poche
Nouveau produit

INTRODUCTION

QUEST-CE QUE CHEMINER VERS DIEU ?

Qu’entend-on par “les plus beaux noms et attributs de Dieu” ?

Pourquoi certains musulmans sont-ils désorientés
dans leur relation à Dieu ? .

Qu’est-ce que le cheminement spirituel ?

LES TYPES DAMOUR DIVIN DANS LA BIBLE ET LE CORAN :
AMOUR INCONDITIONNEL ET AMOUR CONDITIONNÉ .

Le mot “amour” n’est-il pas un peu fourre-tout ? 

Les types d’amour dans la Bible en grec et en hébreu anciens .

Un aperçu sur l’arabe coranique exprimant l’amour de Dieu

L’amour inconditionnel et l’amour conditionné

COMMENT COMPRENDRE LA VIOLENCE ATTRIBUÉE À DIEU ? .

Puissance, force et violence : l’énergie créatrice irrigue le monde
et elle régule les relations humaines

Une typologie de la toute-puissance de Dieu 

Laviolenceliéeàlasurvien’estpasjustemaiselleestnécessaire

Rechercher la paix et l’acte vertueux
est une préoccupation majeure du croyant .

LES DÉCLINAISONS DE LAMOUR DE DIEU.

Dieu ne rejette jamais celui qui vient à Lui 

Quelques attributs divins à méditer

AMOUR ET PARDON 

Le pardon est lié à la miséricorde

Les déclinaisons du pardon dans le Coran 

Demander pardon à Dieu, c’est aussi rechercher l’authenticité 

QUI AIME BIEN CHÂTIE BIEN ? .

Un proverbe au sens subtil

Le châtiment au prisme de la miséricorde

Amour et châtiment. Un regard sur l’être humain
et sur son attitude dans ce bas monde

Les facettes de la vertu et de la corruption humaine dans le Coran 

QUEST-CE QUUN PÉCHÉ ?

Il faut distinguer l’erreur, la faute et le péché

Le Coran n’évoque pas de péché originel
mais un défaut d’équilibre dans le jugement moral 

Les trois critères qui définissent la transgression morale

et le péché 

LIRE LE CORAN PAR LE F(PH)ILTRE DAMOUR.

Dieu est “selon l’opinion qu’on se fait de Lui”

Le f(ph)iltre d’amour

Prendre le temps de l’introspection 

Dieu, l’unique, se manifeste dans la diversité du monde créé

DIEU NEST PAS LA PROPRIÉTÉ DE NOS NÉVROSES.

Ce bas monde n’est pas maudit

Dieu est proche et Il n’est pas partisan .

Il faut soigner ses névroses
et adopter un chemin spirituel équilibré 

Un regard positif sur la culpabilité

LOGE DE LA VULNÉRABILITÉ 

La foi nous ouvre à Dieu, le dogme nous enferme

Quand le détail tue l’orientation fondamentale

Nous sommes vulnérables et tant mieux

Réapprendre à s’abandonner complètement à Dieu

VERS UN CHEMINEMENT SPIRITUEL APAISÉ. .

Abraham, modèle universel de la dévotion à Dieu

La dévotion est un engagement total de soi
et elle ne se réduit pas au culte

Prenons garde à l’idolâtrie du culte et du texte

La puissance du cheminement intérieur

CONCLUSION :
RENCONTRER DIEU DANS CE MONDE ET DANS LAU-DELÀ 

GLOSSAIRE DES QUATRE-VINGT-DIX-NEUF NOMS DE DIEU 

Omero Marongiu-Perria est docteur en sociologie, spécialiste de l’islam français et théologien. Il analyse depuis de nombreuses années les réformes dans l’islam contemporain et il conduit une réflexion sur la théologie islamique libérale. Il a publié En finir avec les idées fausses sur l’islam et les musulmans (L’Atelier, 2017), Rouvrir les portes de l’Islam (Atlande, 2017), Musulmans de France, la grande épreuve avec Vincent Geisser et Kahina Smaïl (L’Atelier, 2017), L’islam et les animaux (Atlande, 2021) et Qu’est-ce qu’un Islam libéral ? (Atlande 2023).

Ce livre est l’aboutissement d’une histoire extraordi- naire. Au cours de l’été 2021, j’ai voulu faire le point, pour moi-même, sur les critiques que l’on entend régulière- ment à propos de la violence en islam. Le christianisme serait la religion de l’amour, son Dieu fondamentalement, foncièrement et uniquement un Dieu d’amour, alors que l’islam serait une religion de violence et son Dieu principa- lement, voire essentiellement, violent. Par quel bout prendre cette critique, sans chercher d’emblée des argu- ments de toutes sortes pour prouver la fausseté de l’accusation? J’ai fait le choix de revenir aux mots par lesquels on nomme Dieu, dans les traditions monothéistes, en hébreu, en grec et en arabe anciens. Cela constituerait déjà un premier pas pour comprendre quelles sont les façons de nommer l’amour et, surtout, l’amour de Dieu dans les trois grandes religions monothéistes. J’ai donc rédigé un document de travail, d’une vingtaine de pages, dans lequel j’ai regroupé l’étymologie des mots pour dire l’amour dans l’Ancien et le Nouveau Testaments de la Bible et dans le Coran, en tentant de dresser une ébauche de typologie. J’ai poursuivi mon travail en rassemblant tous les noms divins en lien avec l’amour que l’on trouve dans le Coran, mais aussi tous ceux qui font référence à la force, à la puissance et à la violence de Dieu. Là aussi, j’ai dressé une première typologie. Le travail a été bouclé en rassem- blant tous les noms divins en lien avec le pardon et ceux en lien avec le châtiment. Je me suis appuyé sur

deux principaux supports: tout d’abord la base des mots bibliques établie par James Strong3 et accessible en ligne4. Elle recense tous les mots de la Bible en hébreu et en grec anciens avec la liste exhaustive de leurs occurrences et leur étymologie. Ensuite, je me suis appuyé sur Une approche du Coran par la grammaire et le lexique de Maurice Gloton5, un précieux recensement des quelque 1726 racines verbales du Coran accompagné d’une explication de l’étymologie et de la pluralité des significations.

Article paru dans Média Chœur

L'Amour de Dieu dans le Coran de Omero Marongiu-Perria et paru aux éditions Atlande, est une saine réflexion, posée, claire et érudite sur l'essence de Dieu.
L'auteur, coutumier du dialogue interreligieux, s'attaque aux poncifs (Allah serait violent par opposition au Dieu d'Amour de Jésus) par la racine lexicographique des termes associés au divin ou à ses qualités, dans le Coran mais aussi la Bible.
Il nous fait partager la richesse sémantique de l'arabe pour désigner la miséricorde du Créateur, explicitant et atténuant de facto la notion de châtiment, de Jugement ou de péché.
Il regrette par ailleurs la vision trop dogmatique, littérale ou juridique de la pratique religieuse, insistant plus sur sa portée symbolique, conscientisée ou intériorisée. La relation à Dieu est plus affaire d'attitude juste, de connexion à sa profondeur que de gestes désincarnés et l’œil frais, apte à décoder la lumière coranique (ou la beauté de la Création), est le fruit d'une maturation morale et spirituelle englobant tous les aspects de la vie.
Il rappelle également le poids du contexte socio-culturel et le nécessaire travail de déconditionnement de la cartographie mentale, touchant parfois de façon négative l'inconscient musulman.
L'Islam originel se trouve davantage dans les termes (du verbe Coranique) que dans un retour historique et l'approfondissement grammatical révèle des trésors de compréhension pouvant illuminer le cœur et la raison. Ce nouvel essai, rondement mené, est un jalon sur le chemin spirituel, un aiguillon pour l'être que nous sommes en devenir.