search

La Bruyère, Les Caractères V à XI

19,91 €

par Raphaëlle Longuet

Quantité

  Livraison gratuite

Et en lettre suivie pour la France métropolitaine !

Traitant de l’œuvre du XVIIe siècle au programme des agrégations externes et internes de Lettres classiques et de Lettres modernes ainsi qu’au concours spécial de l’agrégation, l’ouvrage propose tous les éléments nécessaires à la réussite du candidat.

Comme tous les Clefs-concours de Lettres XVIIe siècle, l’ouvrage est structuré en quatre parties :

  Repères : le contexte historique et littéraire ;

  Problématiques : comprendre les enjeux du programme ;

  Le travail du texte : lexicologie, morphosyntaxe, stylistique ;

  Outils : pour retrouver rapidement une référence.

Fiche technique

Référence
460942
ISBN
9782350309422
Hauteur :
17,8 cm
Largeur :
12 cm
Nombre de pages :
240
Reliure :
broché

INTRODUCTION

REPÈRES

CONTEXTE HISTORIQUE ET BIOGRAPHIQUE

MUTATION SOCIALE : DE LA FRONDE DES PRINCES AUX MINISTRES BOURGEOIS

Le règne de Louis XIV : naissance d’une nouvelle cour

La Bruyère, du cabinet d’avocat à la cour des Grands

MUTATION DANS LES MŒURS : DES GALANTSAUX DÉVOTS

Sous un roi galant ; sous un roi dévot

La Bruyère et le Petit Concile

La satire de l’hypocrisie religieuse

MUTATION INTELLECTUELLE : DES HUMANISTES AUX LUMIÈRES

La Querelle des Anciens et des Modernes

La Bruyère à l’Académie

Défense et illustration des Anciens 

HISTOIRE DU TEXTE

GENÈSE

Le livre d’une vie

Théophraste : source ou “prétexte” ?

DITIONS

RÉCEPTION

Les clefs

“C’est médisance, c’est calomnie” : la polémique

LES MORALISTES

UN CORPUS AUX CONTOURS FLOUS

MONTAIGNE ET LES ESSAIS : “UN AUTEUR QUI PENSE BEAUCOUP”, MAIS AUX PENSÉES NATURELLES

PASCAL ET LES PENSÉES : “RENDRE LHOMME CHRÉTIEN

LA ROCHEFOUCAULD ET LES MAXIMES : “UN ESPRIT INSTRUIT PAR LE COMMERCE DU MONDE

PROBLÉMATIQUES

“LE PLAN ET LÉCONOMIE DU LIVRE DES CARACTÈRES

UNE AMBITION PROPÉDEUTIQUE

Une structure progressive

Une inspiration religieuse

Organiser, distribuer, découper

“UN AMAS DE PIÈCES DÉTACHÉES

Un plan arbitraire

Une composition rhapsodique

Rhétorique du discontinu

UN ORDRE CLASSIQUE ?

Des parcours qui structurent

Une variété qui anime

Le modèle de la conversation

DE LA SOCIÉTÉ À L’HOMME : PERSPECTIVES DE LA SECTION AU PROGRAMME

POÉTIQUE DES CARACTÈRES
THIQUE OU POÉTIQUE ? LE GENRE DU CARACTÈRE

La tradition du genre

Modernité d’un genre ancien

L’art du portrait

Représenter, parler, classer

Langage du caractère, caractère du langage

LES CARACTÈRES À LA CROISÉE DES GENRES

Les formes brèves

Le théâtre des caractères

LES MŒURS DE CE SIÈCLE : POLITIQUE ET SOCIÉTÉ
DE LA CRITIQUE DES MŒURS À LA CRITIQUE MORALE 

Les caractères sociaux

L’honnête homme : entre idéal et déchéance

UN CATHOLICISME SOCIAL

La relativité des mœurs

LA BRUYÈRE DÉMOCRATE” ?

Les accents d’une satire sociale

“Je veux être peuple”

LE MÉTIERDU MORALISTE

“L’UNIQUE FIN” : INCITER LHOMME À SE CORRIGER

Caractère du “philosophe”

LE RENONCEMENT DÉSABUSÉ

La tentation de la satire

Le “style cruel”

L’OPTIQUE DU MORALISTE

“Ceux qui ont des yeux”

Une éducation du regard

ENTRE RHÉTORIQUE ET ÉCRITURE : LA VOIX DU MORALISTE

L’IDÉAL DE LORATEUR

Une tradition rhétorique

PENSÉE DE LÉCRITURE

L’écriture ingrate

RÉFLEXION SUR LE LANGAGE

Une pensée de la lecture

TUDE DE SUJET

SITUER

ANALYSER 

CONFRONTER AU TEXTE CONSTRUIRE UN PLAN

CHRONOLOGIE

CONTEXTE HISTORIQUE
CONTEXTE CULTUREL ET ARTISTIQUE

ŒUVRE ET VIE DE LA BRUYÈRE 

BIBLIOGRAPHIE

DU BON USAGE DUNE BIBLIOGRAPHIE
DITION AU PROGRAMME
P
RINCIPALES AUTRES ÉDITIONS MODERNES

RÉFÉRENCES CULTURELLES CONSEILLÉES

CRITIQUE

Ouvrages généraux

La Bruyère et Les Caractères

Articles

COURS

Raphaëlle Longuet prépare une thèse sur l'erreur chez les moralistes, du Traité des passions de l'âme de Descartes aux Caractères de La Bruyère, auprès de Sorbonne Université (CELLF - UMR 8599) sous la direction de MM. Patrick Dandrey et V. Carraud. Elle est professeure agrégée de Lettres modernes, et enseigne en lycée à Sarcelles.

Le livre d’une vie

À propos de La Bruyère, son ancien collègue devenu un ami proche, l’avocat Brillon écrit: “Je surprendrais bien des personnes, si je leur disois que l’auteur de l’ouvrage en ce siècle le plus admiré a été dix ans au moins à le faire, et presque autant à balancer s’il le produiroit” (Suite des Caractères de Théophraste et des Pensées de Mr. Pascal, 1697). S’il y a de l’ironie dans l’affirmation de la préface des Caractères, La Bruyère ne ment pas: il rend bien au public le fruit d’années d’observation, consignées et rassemblées dans des portefeuilles de notes éparses. On a pour coutume de rappeler qu’il est l’homme d’un seul livre (le Discours de réception à l’Académie étant regardé comme une œuvre de circonstance, et les Dialogues sur le quiétisme restant inachevés). Il ne faudrait pas oublier que ce livre est celui d’une vie: pendant des années, La Bruyère observe, remarque, compile, sans même au départ l’intention d’être publié, si l’on en croit le témoignage de son ami. Au fil des éditions successives de l’ouvrage, qui en connaîtra neuf, le moraliste poursuit son investigation: à l’œuvre initiale s’ajoutent des remarques tirées d’observations anciennes et nouvelles. Les Caractères suivent les mouvements de l’actualité, l’évolution du monde, et accompagnent la vie de leur auteur.