Réussir le Capes de Lettres - Stylistique
search
  • Réussir le Capes de Lettres - Stylistique

Réussir le Capes de Lettres - Stylistique

18,01 €

Mathieu Bermann

Quantité

  Livraison gratuite

Et en lettre suivie pour la France métropolitaine !

Clefs-Concours

S'adressant à tous les candidats aux concours, en particulier à l'agrégation et au Capes, Clefs-Concours offre une synthèse par sujet. Conçu comme un repère par rapport aux monographies et aux cours et comme un outil de révision, chaque ouvrage est articulé autour de fiches thématiques permettant de faire le point sur les acquis de la recherche.
Synthèse des travaux les plus récents, Clefs-Concours permet de s'orienter dans la bibliographie et de mettre en perspective l'évolution des savoirs.

Clefs-Concours Lettres - Méthodologie

Tous les titres sont organisés autour d'un objectif commun :

  • comprendre les enjeux de l'épreuve,
  • apprendre à raisonner face au sujet,
  • développer une méthode de travail efficace,
  • maîtriser les savoirs et les compétences requis,
  • disposer de fiches pratiques,
  • s'entraîner à partir d'exemples et de contre-exemples,
  • au-delà du concours, améliorer son propre enseignement.

Fiche technique

Référence
460360
ISBN
9782350303604
Hauteur :
17,8
Largeur :
12
Nombre de pages :
288
Reliure :
Broché

INTRODUCTION

Axes linguistiques
Les plans d'énonciation
Discours rapporté et polyphonie
Les échanges verbaux
La cohésion du texte

Axes rhétoriques
Les preuves
Les trois genres
Les figures

Axes relatifs au roman
Les temps de la narration
Techniques narratives

Axes relatifs au théâtre
L'énonciation au théâtre
Les types de parole

Axes relatifs à la poésie
L'écriture versifiée
Le discours poétique

Méthodologie
Du repérage au plan
Commentaires rédigés

BIBLIOGRAPHIE

GLOSSAIRE

Mathieu Bermann est agrégé de Lettres modernes et docteur en langue et littérature françaises.

"L’étude stylistique d’un texte se concentre sur ses procédés d’écriture en vue d’en tirer une interprétation littéraire. Le cheminement ne saurait être inversé, sous peine de sortir de l’exercice stylistique et d’avoisiner d’autres formes de commentaires mettant davantage l’accent sur ce qui est dit et non, en premier lieu, sur la manière de le dire.
Le point de départ réside donc toujours dans un fait de langue qui sera successivement repéré, décrit et, en définitive, déchiffré d’un point de vue littéraire. Dans cette optique, le phénomène de style n’est pas l’illustration d’une hypothèse de lecture, mais ce qui la déclenche"