Poétique du récit d'enfance
search
  • Poétique du récit d'enfance

Poétiques du récit d'enfance

18,01 €

Walter Benjamin, Enfance berlinoise vers 1900

Vladimir Nabokov, Autres rivages

Nathalie Sarraute, Enfance


Par Isabelle Poulin, Robert Kahn, Evelyne Thoizet


Quantité

  Livraison gratuite

Et en lettre suivie pour la France métropolitaine !

Clefs concours - Littérature comparée
Tous les titres sont organisés autour d’une structure commune :
- des repères : un rappel du contexte historique et littéraire de chaque œuvre.
- une analyse de chacun des éléments du corpus.
- les thématiques qui structurent le sujet.
- une synthèse des enjeux de la question.
- des outils méthodologiques, notamment bibliographiques.
- un système de circulation entre les fiches et les références bibliographiques.

Fiche technique

Référence
460224
ISBN
9782350302249
Hauteur :
17,8
Largeur :
12 cm
Nombre de pages :
320

Introduction 17
REPÈRES ET ANALYSES
Walter Benjamin 27
Repères 27
Analyses – Abécédaire 29
Les affinités électives de Goethe 29
Allégorie 30
Angelus Novus 32
Aragon 32
Aura 33
Baudelaire 34
Berlin 36
Bible 37
Blanqui 37
Bibliophilie 38
Bibliothèque nationale 38
Ernst Bloch 39
Bertolt Brecht 39
Bourgeoisie 40
Critique 41
École de Francfort 42
Écriture 43
Exil 44
Fragments 44
Guerre 45
Haschich 45
Hermétisme 46
Image (dialectique) 46
Jeunesse 47
Judaïsme 47
Kafka 48
Langage 49
Marx, marxisme 51
Moscou 52
Le narrateur 52
Passages parisiens 53
Proust 54
Radio 55
Saturne et la mélancolie 55
Traduction 56
Thèses 56
Voyages 57
Vladimir Nabokov 59
Repères 59
Repères biographiques 59
La figure de l'auteur bilingue 63
• Aperçu chronologique de l'œuvre romanesque 64
• La langue coupée 65
• La voix américaine et son ombre russe 66
Incessante réécriture de l'enfance 69
Analyses 73
Hybridité générique et esthétique 73
La perspective de l'enfance 76
Échiquier de l'enfance : la sortie de l'Histoire 79
"Synchronisation cosmique" 82
Nathalie Sarraute 87
Repères 87
Repères biographiques 87
Place d'Enfance dans l'œuvre de Sarraute 89
Réception et genèse d'Enfance 92
Contexte littéraire 96
• Influences 96
• L'autobiographie en 1983 98
La poétique de Sarraute : la réalité des tropismes 99
Analyses 102
Contre l'autobiographie 102
Le dialogue avec le double 104
La quête des tropismes de l'enfance 107
Le drame de la parole 109
Configurations spatiotemporelles mobiles du récit d'enfance 111

THÈMES
L'espace autobiographique 117
Benjamin : La ville 117
• La colonne de la Victoire 118
• Tiergarten 120
• Loggias et autobiographie 122
Nabokov 125
• Les lieux de l'enfance 126
• Déplacements 129
• Cadrages 131
Sarraute 133
• Poétique des lieux d'enfance 133
• Lieux communs de l'enfance 134
• Territoires intimes 135
Langues et langage 137
Benjamin 137
Nabokov 141
• L'infans ou "le rêve de silence de la mémoire pure" 141
• La vie dans plus d'une langue 142
Sarraute 144
• Les langues d'Enfance 144
• Refus du nom 145
• Circulation des paroles 146
• La quête de la vérité 147
La lecture 148
Benjamin 148
• La lecture de l'enfant 148
• Lectures de l'adulte 154
Nabokov 155
• Scènes de lecture 155
• Apprendre à lire, apprendre à voir 157
• Intertextualité 158
Sarraute 160
• Plaisir et malaise des premières lectures 160
• Identification et plongées 161
• Évasion et écriture 162
Temps et récit 163
Benjamin 163
Nabokov 167
• Le vol du temps 167
• Le présent de l'enfance 169
• Générations 171
Sarraute 173
• Le temps de l'enfance 173
• Le triomphe du présent 174
• Variations temporelles 175
• Filiations 176
Histoire 177
Benjamin 177
Nabokov 182
• La saga des Nabokov 182
• Le film du passé : le point de vue de l'enfant 183
• Les fantoches de l'histoire : le point de vue de l'adulte 184
Sarraute 185
Société 187
Benjamin 187
Nabokov 189
• Le train de vie de l'aristocratie 189
• Éducation et démocratie 191
• L'enfant asocial 193
Sarraute 194
• L'école 194
• Les jeux 196
Exil 197
Benjamin 197
Nabokov 199
Sarraute 201
Mémoire 203
Benjamin 203
Nabokov 208
• L'exploit de la mémoire 208
• Épiphanies 209
• Instruments optiques 210
Sarraute 211
• Une mémoire involontaire 211
• Le travail de mise au jour et l'effort de composition 212
• Mémoire et sensation : la représentation du souvenir 213
• Fragilité et vibration des souvenirs 213
Corps 214
Benjamin 214
Nabokov 218
• Corps conducteur 219
• Éveil du corps 220
Sarraute 222
• Fusion des corps et individuation 222
• Représentations du corps 223
• Perception sensorielle 223
• Métamorphoses des corps 224
• Apprentissages 225
Mort 226
Benjamin 226
Nabokov 228
Sarraute 230
• La mort et la mère 231
Écrire "la vie" 233
Benjamin 233
Nabokov 235
Sarraute 238
• Une philosophie vitaliste 239
• Circulation de la vie 239
• Lutter contre la fixité du souvenir 240
SYNTHÈSE
Qui dit ça ? La voix de l'enfance 245
Monde narré, monde narrant : la figure du vis-à-vis 247
L'enfance du monde vers 1900 250
L'écho du passé 252
Poétiques de l'émotion 254
Entre la vie et la mort : écritures du seuil 255
Dedans, dehors : marges de l'enfance 256
Penser poétiquement 258
Singulier, pluriel 261
Géométries imaginaires : figures du passé 264
Dessins et coloriages : le terrain de l'enfance 265
Espace de passé 269
L'ailleurs : rêveries et effondrements 271
Instants critiques : dramaturgies du souvenir 273
Le temps hors de ses gonds 274
Le lecteur dans la lecture 277
Corps et raccords 280
Collections de souvenirs 281
Le registre du faire : matière et mémoire dans Enfance 282
Revoir l'enfance : la chambre claire du récit (Enfance berlinoise, Autres rivages) 284
Systèmes de ressemblances 287
Apprentissages : quel enseignement du récit d'enfance ? 290
bibliographie 293

Isabelle Poulin est professeur à l’université Michel de Montaigne - Bordeaux 3.

Robert Kahn est maître de conférences à l’université de Rouen.

Evelyne Thoizet est maître de conférences HDR à l’université d’Artois.

[…] il préféra adopter le point de vue de l’homme qui, le soir, son travail étant accompli et avant de reprendre son ouvrage le matin suivant, franchit le seuil de sa maison et, plutôt que de l’examiner, embrasse son horizon familier afin de saisir le nouveau qui lui fait signe dans ce paysage.
[Benjamin, Annonce de la revue Angelus Novus Œuvres, t. 1]
L’intitulé de la nouvelle question de littérature comparée au programme de l’agrégation propose aux futurs professeurs de lettres une catégorie qui semble déjà constituée : le “récit d’enfance”. On sait pourtant qu’Enfance de Nathalie Sarraute a largement investi les manuels des collèges et lycées dans la rubrique “autobiographie”, à laquelle renvoient également les deux autres textes qui l’accompagnent : Autres rivages de Vladimir Nabokov s’annonce dès la page de couverture comme une “autobiographie”, et l’auteur de la préface de notre édition d’Enfance berlinoise de Walter Benjamin attire l’attention sur de “petits tableaux autobiographiques” (EB, p. 10). Il s’agira donc de se demander ce que cherchent à inscrire dans le champ littéraire des “poétiques du récit d’enfance” plutôt que des “autobiographies”.