search

Réussir le Capes de Lettres - Épreuve de leçon - domaine français langue étrangère et seconde (FLES)

18,01 €

par Claire Vadel

Quantité

  Livraison gratuite

Et en lettre suivie pour la France métropolitaine !

Suite aux changements qu’a connu le CAPES de lettres, les éditions Atlande éditent une nouvelle version de leur méthode, adaptée aux nouvelles contraintes de l’option Français langue étrangère.

Tout pour réussir l'option FLE au Capes de Lettres. Cette épreuve professionnelle du concours, difficile à cerner pour des étudiants sans grande expérience d'enseignement, exige un ouvrage méthodologique et pédagogique clair. Les différents types de questions que pose l'épreuve sont expliqués et des exercices concrets sont donnés.

Fiche technique

Référence
460815
ISBN
9782350308159
Hauteur :
17,8 cm
Largeur :
12 cm
Nombre de pages :
240
Reliure :
broché


IntroductIon

Une épreuve FLES, pourquoi ? 

Une épreuve qui n’est pas réservée à des spécialistes de FLES

Les débouchés du CAPES option FLES

Spécificités didactiques du FLES

Le français : une langue, différents statuts 

• Les statuts du français 
• Quelques chiffres sur l’enseignement du français
• Le français à l’échelle mondiale

Une épreuve qui reste avant tout une épreuve orale

LES ENJEUX DE L’ÉPREUVE

PRÉSENTATION DE LÉPREUVE 
Une épreuve ancrée dans les réalités
du métier d’enseignant dans le secondaire
La leçon domaine FLES, une appellation un peu “trompeuse”


Les modalités de l’épreuve

LÉPREUVE DE LECON DOMAINE FLES

• La réunion préliminaire 
Modalités pratiques générales de la leçon domaine FLES
Modalités pratiques du temps de préparation 

Le déroulement détaillé de l’épreuve orale 
L’exposé du candidat 
L’entretien avec le jury

TYPOLOGIE DES SUJETS 
La composition des dossiers
• Clarification du contexte d’enseignement
• Nature des documents

NATURE DES DOCUMENTS COMPOSANT LE DOSSIER 
Les deux textes littéraires 
• Quels textes ? 
• Comment faire si le texte est trop long ? 

• Le texte littéraire, support privilégié
pour l’apprentissage de la langue française

LES ATTENTES DU JURY 
Attentes relatives aux connaissances institutionnelles 
Attentes relatives à la spécificité du contexte FLES
Les écueils à éviter

• “Plaquage” de séance type et propos vague
• Mauvaise gestion du temps d’exposé 
• Texte littéraire et compréhension de texte :
un accès au sens pas suffisamment questionné
• Absence de prise en compte de l’hétérogénéité du groupe classe 
• Manque de prise en compte de l’interculturalité
• Manque de formation grammaticale des candidats

ÉLÉMENTS GÉNÉRAUX
DE PÉDAGOGIE ET DE DIDACTIQUE

INTRODUCTION
Élève versus apprenant ?

LES DIFFÉRENTES ACCEPTIONS DU MOT FRANCAIS
DANS LE SYSTèME SCOLAIRE

CADRE INSTITUTIONNEL DE LENSEIGNEMENT DU FRANCAIS
COMME DISCIPLINE DANS LES ÉTABLISSEMENTS DU SECONDAIRE

AU COLLEGE
 
Les programmes de français (FLM) au collège 
• Cycle 3 (CM1-CM2-6e)

• Classes de 6

• Cycle 4 (5e, 4e, 3e)

ARTS ET ÉDUCATION AUX MÉDIAS

EPI, DÉCLOISONNEMENT ET INTERDISCIPLINARITÉ
LE NOUVEAU BREVET (DNB)
LE CERTIFICAT DE FORMATION GÉNÉRALE (CFG)

AU LYCÉE
• Classes de seconde
• Classes de 1re

LARGISSEMENTS INTERDISCIPLINAIRES AU LYCÉE

LES NOUVELLES MODALITÉS DE LÉPREUVE ANTICIPÉE DE

FRANCAIS (EAF)
À l’oral
À l’écrit

LA RÉFORME DU LYCÉE ET LE NOUVEAU BACCALAURÉAT
En classe de seconde

En classe de 1
re .

En classe de terminale

LA LECTURE DIMAGES 
La lecture d’images fixes

• La BD ou le roman graphique
La lecture d’images mobiles
• Captation de pièce de théâtre
• Extrait de film ou de documentaire
CONSTRUIRE UNE SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE
Qu’est-ce qu’une séquence ?
•En FLM 
  En FLES 
• Des objectifs linguistiques et grammaticaux
...articulés à des objectifs culturels
...pour une séquence cohérente, progressive et bien articulée

LES DIFFÉRENTS TYPES DÉVALUATION

LA SCOLARISATION DES ALLOPHONES
DANS LE SYSTèME SCOLAIRE FRANCAIS

Le cadre institutionnel
• Qui sont les élèves allophones
• Pourquoi une institutionnalisation de l’enseignement FLS
dans les établissements du secondaire en situation homoglotte ?
• Qu’est-ce qu’enseigner le FLS en UPE2A ?
• Évaluer en UPE2A : l’évaluation positive 
• Pourquoi est-il indispensable d’évaluer les compétences scolaires, linguistiques et langagières en UPE2A ?

Les UPE2A
• Les UPE2A, lieu d’un changement de perspective pédagogique 
• Qui est en charge de l’UPE2A ?
• Comment se prépare l’inclusion ?

Après l’UPE2A, une transition possible
grâce aux “projets passerelles” et aux suivis linguistiques

PROLONGEMENTS PÉDAGOGIQUES
PROPRES À L
ENSEIGNEMENT EN UPE2

Rendre l’UPE2A visible au sein de l’établissement 
TICE, TUIC et UPE2A
• Définitions et enjeux
• Développer les compétences en langue des élèves
Différenciation et tutorats
FLE OU FLS ?
Le FLE 
• Quelques chiffres
• Le FLE : enseigner le français comme une langue étrangère
  Le FLS
• FLS et EANA
• Les visées du FLS en contexte homoglotte

FLE, FLS ET FLM

FLES et démarche d’apprentissage spécifique
Erreur et statut de l’erreur
Des enjeux d’apprentissage différents en FLES et en FLM

LE CECRL, UN RÉFÉRENTIEL COMMUN 
Une évaluation par compétences
Un point sur le DELF

  • Quel intérêt à passer le DELF ?

  • Modalités du DELF

FICHES NOTIONNELLES

LES GENRES ET REGISTRES
L
ES INDICES DE LÉNONCIATION
Énoncés coupés
vs énoncés ancrés

Anaphore et cataphore

LE CONTEXTE
Le statut de la langue

Éléments didactiques

DIDACTIQUE DES LANGUES
Qu’appelle-t-on didactique des langues ?

Les différents niveaux d’analyse en didactique des langues

Les problématiques actuelles de la didactique des langues

DIDACTIQUE ET
LE CONCEPT DE LANGUE-CULTURE

Repenser le rapport à l’erreur : la pédagogie de l’erreur 
La pédagogie inversée
La pédagogie différenciée en UPE2A
Un rapport au temps spécifique au contexte FLS en UPE2A

FLES

LES MÉTHODES DENSEIGNEMENT
D
UNE LANGUE ÉTRANGERE ET SECONDE

• La méthode traditionnelle

La méthode directe

• La méthode active 
• La méthode audiovisuelle 
• L’ approche par documents authentiques
• L’enseignement fonctionnel 
• L’approche communicative

ENSEIGNER LE FLS
Les objectifs de l’enseignement FLS
Des objectifs sociaux
De la méthode communicative à l’approche actionnelle
Les différents apprentissages en FLS
L’apprentissage en immersion
L’apprentissage guidé 
En UPE2A, un apprentissage combiné


Pourquoi la reconnaissance des identités culturelles
et linguistiques des élèves est-elle si importante ? 

Qu’appelle-t-on “l’approche plurielle” en FLES ? 
La place de la culture dans un cours en contexte FLES

LE PLURILINGUISME 

Transferts et interlangue

LA FRANCOPHONIE
Qu’englobe le terme francophonie ?
• L’Organisation Internationale de la Francophonie

• Des langues “français” et non une langue “français” :
quelles réalités linguistiques derrière cette appellation ? 

Les différentes situations de francophonie :
pourquoi parler français ?

• On naît dans une famille où l’on (se) parle en français :
les “francophones de naissance”

• On naît dans un environnement où le français,
sans être langue première, est langue officielle
(ou une des langues officielles) et est enseigné
comme une langue seconde : FLS et francophonie 

• On choisit d’apprendre le français
dans un pays où il est enseigné comme une langue étrangère :
FLE et francophonie

Comment recenser le nombre de francophones ? 
LA REPRÉSENTATION DES LANGUES
 
Une question interculturelle
Différentes catégories de représentation

MÉTHODOLOGIE DE L’ÉPREUVE

LES ERREURS À CORRIGER POUR LORAL
MISE AU POINT TERMINOLOGIQUE

Contextes et situations
• Distinction FLE/FLS
• Situation homoglotte et hétéroglotte

• Enjeux didactiques et pédagogiques
du choix du contexte et des situations

Le niveau du CECRL
LA DIDACTISATION DU SUJET

L’ÉTUDE DE LA LANGUE (LE FAIT DE LANGUE)

L’étude de la grammaire
L’étude du lexique
Enjeux de la séance de langue


LA DÉFINITION DES OBJECTIFS
LA TACHE À RÉALISER

LES ACTIVITÉS
Qu’est-ce qu’une activité ?
Les exercices

Travail collaboratif ou collectif ?

Activités et exercices à l’oral de leçon FLES
L’ARTICULATION DES COMPÉTENCES EN FLES
LA SÉANCE DÉVELOPPÉE
LA PRÉPARATION DE LORAL (3 h)

Introduction

Premier temps de votre exposé : la lecture linéaire
Exemple de lecture linéaire
sur une œuvre au programme du Baccalauréat

Deuxième temps de votre exposé : l’exposé de votre séance

Conclusion

LEXPOSÉ

UN SUJET TRAITÉ - LECON DOMAINE FLES

DEUX SÉQUENCES UPE2A COLLEGE NIVEAU A1 À B1

SÉQUENCE 1 : PAQUES ET LARRIVÉE DU PRINTEMPS

SÉQUENCE 2 : SÉQUENCE INTERDISCIPLINAIRE FLS - SCIENCES :
LES ALIMENTS

conclusion générale
Bibliographie
Glossaire

Claire Vadel, agrégée de Lettres modernes, est titulaire d’un master en Littérature comparée, d’un DU en Didactique des langues et d’une certification FLS.

Professeure de Lettres à l’ESAA Duperré et interrogatrice en CPGE au lycée Paul Valéry à Paris, elle a été responsable de suivis linguistiques et d’ateliers de remédiation pour élèves allophones.

Chargée de cours à l’Université Paris III Sorbonne Nouvelle entre 2014 et 2018 et actuellement jury de concours, elle intervient dans le cadre de la préparation au CAPES de Lettres au collège Sévigné.

Réfléchir à la mise en place d’une séance en contexte FLES doit être, pour le futur professeur de Lettres, une occasion de penser non une pédagogie de la différence mais de penser différemment la pédagogie. L’inclusion du public allophone dans la classe ordinaire est déjà un moyen de lutter contre la discrimination grâce à l’instauration d’un espace de vivre ensemble où “les gestes professionnels adossés à l’inclusion” pour reprendre l’expression employée dans le Rapport du Jury 2017 “bénéficient à tous les élèves sans exception”. Travailler à construire un apprentissage avec le public allophone ne signifie aucunement travailler au rabais l’acquisition des compétences du socle. Coconstruire un apprentissage au nom de l’égalité des chances et du droit à l’éducation de tous les élèves inscrits dans un établissement du secondaire, c’est avant tout déconstruire la vision archaïque d’un enseignement uniquement magistral, totalement détaché des réalités sociolinguistiques et politiques et peu soucieux de placer l’élève au centre des enseignements. Toute réflexion sur l’inclusion et l’apprentissage des élèves allophones doit donc interroger votre capacité, en tant que futur professeur, à répondre aux besoins spécifiques d’un public donné en termes de différenciation et d’individualisation des parcours et des enseignements. L’inclusion scolaire n’est pas l’affaire des seuls professeurs d’UPE2A mais de toute une équipe et la réussite vers laquelle tend chacun de ces élèves allophones ne peut se passer de la reconnaissance ni de leur culture ni de leurs compétences langagières et plurilingues. C’est à l’école que se construisent aussi les citoyens de demain; faisons donc en sorte que l’expérience qu’en font les élèves allophones ne soit pas celle d’une école de la stigmatisation mais de l’inclusion.