Les États-Unis et le monde de la doctrine de Monroe à la création de l'ONU (1826-1945) Agrandir

Les États-Unis et le monde de la doctrine de Monroe à la création de l'ONU (1826-1945)

(1823-1945)

De Annick Foucrier, Corentin Sellin, Nicolas Baicbourdt.

 


Plus de détails

460480

18,01 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Clefs-concours
S'adressant à tous les candidats aux concours, en particulier Agrégation et CAPES, Clefs-concours offre une synhtèse par sujet. Conçu comme un repère par rapport aux monographies et aux cours et comme un outil de révision, chaque ouvrage est articulé autour de fiches thématiques permettant de faire le point sur les acquis de la recherche.
Synthèse des travaux les plus récents, Clefs-concours permet de s'orienter dans la bibliographie et de mettre en perspective l'évolution des savoirs.
 
Clefs concours Histoire
Tous les titres sont organisés autour d’une structure commune :
- des “repères” : un rappel des faits qui constituent la trame événementielle de la question.
- des synthèses sur les personnages et lieux qui jalonnent le sujet.
- les grandes “thématiques”, indispensables à la compréhension des enjeux de la question.
- des outils méthodologiques : chronologie, glossaire, bibliographie.
- un système de circulation entre les fiches et les références bibliographiques qui complètent l’index.
  • Hauteur : 17,8
  • Largeur : 12 cm
  • Nombre de pages : 224

Préface de l'éditeur

REPÈRES

Un rapport au monde déterminé par la construction d'un Etat-Nation (1832-1890)

La déclaration de Monroe (1823): l'affirmation contradictoire d'une ambition des Etats-Unis face au monde

Un Etat inachevé, cerné par des grandes puissances coloniales
La décolonisation incomplète avec le Royaume-Uni
La déclaration de Monroe, un manifeste d'indépendance

De la déclaration de Monroe à la guerre de Sécession (1823-1865): un rapport au monde conditionné par les divisions intérieures

L'expansion territoriale au prisme de la question de l'esclavage
L'idéologie de la destinée manifeste
De la guerre américano-mexicaine à la guerre de Sécession: une nation déchirée par l'esclavage face au monde

Les Etats-Unis, une nouvelle puissance économique et diplomatique mondiale (1865-189)

Un Etat-nation renouvelé par l'immigration et la croissance économique
L'insertion des Etats-Unis dans le concert diplomatique des nations
La clôture de la Frontière et la quête de nouveaux horizons

L'expansion inachevée des Etats-Unis dans le monde (1898-1934)

La guerre hispano-américaine et la tentation de l'impérialisme (1898-1914)

Les Etats-Unis, puissance coloniale?
L'anti-impérialisme aux Etats-Unis et l'expansion coloniale interrompue
Les Etats-Unis avant 1914: entre suprématie économisue et anti-américanisme naissant

Les Etats-Unis, 1ere puissance mondiale hésitante (1914-1920)

L'impossible neutralité
Les Etats-Unis en guerre (1917-1918)
L'internationalisme wilsonien et sa mise en échec (1919-1920)

Naissance de la superpuissance mondiale (1920-1945)

Un retrait relatif du monde (1921-1934)

Les Roaring Twenties (années folles) entre discrétion diplomatique et première américanisation du monde
La Grande Dépression de 1929 et la tentation du repli sur soi
Isolationnisme et politique du bon voisinnage: le premier Roosevelt (1933-1936)

Roosevelt face à la montée des périls (1937-1941)

Une puissance économique et culturelle mondiale renouvelée
Un antagonisme croissant avec le Japon et l'Allemagne
Convaincre la population d'une guerre inévitable (1939-1941)

La Seconde Guerre mondiale: vers un nouvel ordre mondial régulé par les Etats-Unis ? (1941-1945)

La construction d'un programme politique et économique de guerre
Un conflit gagné grâce à une supériorité technologique et industrielle écrasante des Etas-Unis
L'ONU, triomphe posthume de l'internationalisme wilsonien et de Roosevelt

THÈMES

Les Etats-Unis et le monde: une diplomatie de l'exceptionnalisme ?

Une identification consensuelle du rapport au monde

L'extension de la doctrine de Monroe au nom de l'exceptionnalisme

La difficile adaptation à la puissance: exceptionnalisme et unilatéralisme

Des acteurs de l'élaboration de la politique étrangère américaine

Un système constitutionnel qui privilégie la quête du consensus`

Déséquilibres et luttes d'influences accompagnent la montée en puissance des Etats-Unis

Des contre-pouvoirs influents ?

L'héérogénéité de l'opinion publique et du monde des affaires

Les Etats-Unis et les frontiières en Amérique du Nord: Frontier, Borders, Borderlands

La construction d'un empire américain continental

Formulations et représentations de l'ambition de la conquête
Des frontières tracées en opposition aux directions du relief
Les frontières enjeux de puissance impériale: les interventions des Etats-Unis dans les pays voisins

Les frontières traversées, par des individus ou des groupes

Echapper aux persécutions ou aux lois
Familles transnationales et communautés à cheval  sur les frontières

Les Etats-Unis accueillent le monde: une nation d'immigrants

Une première vague d'immigrants venus principalement d'Europe de l'Ouest et du Nord

Une deuxième vague originaire pincipalement d'Europe du Sud et de l'Est

L'Amérique se ferme

L'américanisation des immigrants

Les américains et le monde, rencontres culturelles

Dans le Pacifique, civiliser les sauvages, christianiser les païens

Les américians en Europe, aux sources de la culture

Le prestige culturel de la France et des Français
Des mariages internationaux asymétriques

La Première Guerre mondiale

Les premières initiatives de résidents américains
L'arrivée des troupes américaines

La "colonie américaine" de Paris, de la paix à la crise

Une culture d'avant-garde
Les agents de l'américanisation

OUTILS

Personnages

James Monroe
John Quincy Adams
James Polk
William Seward
Alfred Mahan
William Mc Kinley
Henry Cabot Lodge
Theodore Roosevelt
Federick Jackson Turner
Thomas Woodrow Wilson
Herbert C. Hoover
Franklin Delano Roosevelt

Chronologie

Bibliographie

Glossaire

 

 

Annick Foucrier est professeur émértie à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Elle est spécialisée en histoire de l'Amérique du Nord et directrice du CRHNA (Centre de Recherches d'Histoire Nord-Américaine).

Corentin Sellin est professeur agrégé d'histoire en CPGE (ECE et khâgne) au lycée Gerville Réache (Guadeloupe).

Nicolas Vaicbourdt est maître de conférences en histoire contemporaine à l'Institut Pierre Renouvin à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

"Contrairement à une idée longtemps reçue, la jeune nation états-unienne, fondée par la déclaration d’Indépendance du 4 juillet 1776 et forgée par une longue guerre contre le colonisateur britannique jusqu’en 1783, fut dès l’origine plongée dans le tumulte des relations internationales. Aussitôt nés, les États-Unis d’Amérique devaient faire face à plusieurs questions cruciales pour leur avenir. D’une part, comment cette nation en pleine expansion démographique pourrait-elle assurer son avenir sans territoires supplémentaires ? Cela la mettait en compétition à l’ouest des Appalaches avec les Britanniques qui contrôlaient le Canada au Nord et resteraient positionnés dans la région des Grands Lacs jusqu’en 1817. Au sud, l’empire espagnol, même en déclin, restait un obstacle par sa vaste étendue de Nouvelle Espagne. La France napoléonienne avait, elle, récupéré des Espagnols en 1800 la Louisiane qui correspondait au bassin ouest du Mississippi. Enfin, à l’ouest, sur le littoral nord-américain du Pacifique, dès le début du xixe siècle, la Russie, l’Espagne et le Royaume-Uni étaient concurrents pour l’appropriation de rivages prometteurs de fructueux échanges commerciaux avec l’Asie. D’autre part, comment les États-Unis pouvaient-ils se positionner entre l’ancienne métropole britannique et l’allié français engagés à partir de 1792 dans un long affrontement européen et planétaire lors des guerres révolutionnaires puis napoléoniennes ? Enfin, comment l’unité nationale des treize anciennes colonies survivrait-elle face aux conflits à venir pour affirmer l’existence des États-Unis en Amérique du Nord ?"