Rome et Carthage Ve-Ier s. av. J.-C.
search
  • Rome et Carthage Ve-Ier s. av. J.-C.

Rome et Carthage Ve-Ier siècle av. J.-C.

18,01 €

Arbia Hilali et Khaled Melliti

Avec la participation de Ouiza Ait Amara, Giovanni Brizzi, Mathilde Cazeaux et Agnès Groslambert

Quantité

  Livraison gratuite

Et en lettre suivie pour la France métropolitaine !

LA référence pour le sujet d’histoire ancienne des khâgnes

Fiche technique

Référence
460663
ISBN
9782350306636
Hauteur :
17,8 cm
Largeur :
12 cm
Nombre de pages :
384
Reliure :
broché

INTRODUCTION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .17

HISTORIOGRAPHIE
Les sources . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
  • Les textes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
  • Sources résultant des recherches archéologiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24

REPÈRES

LA MÉDITERRANÉE HELLÉNISTIQUE AVANT 264

L’IMPÉRIALISME CARTHAGINOIS DE LA COLONIE PHÉNICIENNE À LA MÉTROPOLE PUNIQUE . . . . . . . . . . . . 29
Le passage en Sardaigne et la bataille d’Alalia . . . . . . . . . . . . . . . . 30
Les conquêtes carthaginoises en Sicile . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32
Carthage africaine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35

ROME, MAÎTRESSE DE L’ITALIE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38
L’impérialisme romain . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38
La Respublica romaine (509) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39

ROME À LA CONQUÊTE DE L’ITALIE LES GUERRES ITALIENNES (509-272) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
La Ligue latine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
Les Samnites et l’Italie du Centre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
La conquête de la Grande-Grèce . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43

DIPLOMATIE ET RELATIONS INTERNATIONALES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44
Les traités diplomatiques entre Rome et Carthage . . . . . . . . . . . . . . 45
La Sicile, terrain de conflit entre Carthaginois, Grecs et Romains . 46

LA PREMIÈRE GUERRE PUNIQUE OU GUERRE DE SICILE (264-241)

LE DÉCLENCHEMENT DE LA GUERRE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 51
Le prétexte de la guerre : l’aide aux Mamertins . . . . . . . . . . . . . . . . 52
L’intervention de Rome . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55

LA GUERRE DANS LES ÎLES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55
La chute de Messine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56
Le siège d’Agrigente . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57
La bataille de Myles (260) et la “naissance” de la marine romaine . 58
Le contrôle des façades maritimes orientales de Corse et de Sardaigne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60

LA GUERRE EN AFRIQUE (256-255) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
La bataille d’Ecnome . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
L’offensive de Regulus (255) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 61
La bataille de Tunis (255) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62

LA POURSUITE DE LOFFENSIVE ROMAINE APRÈS 255 . . . . . . . . . . . . . . . 64
Les difficultés de Rome : la défaite de Drépane (249) . . . . . . . . . . . 64
La guerre en Afrique et en Sicile (247-241) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66
La victoire romaine des îles Ægates et le traité de paix (241) . . . . . 67

L’ENTRE DEUX GUERRES

L’ÉNIÈME PACIFICATION AFRICAINE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 71
L’échec de la gestion mercenaire après la première guerre punique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 71
L’insurrection des mercenaires et des campagnes africaines (241-237) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73

LA GUERRE DE NUMIDIE (237-VERS 230) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 77

LA PACIFICATION DE L’IBÉRIE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79
Les conquêtes d’Amilcar Barca . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 79
Asdrubal le Beau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 82

LA DEUXIÈME GUERRE PUNIQUE

VERS LA GUERRE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87
Hannibal Barca . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 87
La prise de Sagonte et la question des responsabilités . . . . . . . . . . . 90

DEUX PUISSANCES HÉGÉMONIQUES FACE À FACE . . . . . . . . . . . . . . . . . . 92
Les forces en présence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 92
Stratégies et tactiques militaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99
  • Tactique de combat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 99
  • Les stratégies d’ensemble . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 100

LA BLITZKRIEG ITALIENNE (218-216) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103
L’entente punico-cisalpine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103
  • De Carthagène au Rhône . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 103
  • Les premières victoires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 105
Au-delà des Apennins : Trasimène et Cannes . . . . . . . . . . . . . . . . 106
Sur les autres fronts . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113
  • En Espagne (218-216) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 113
  • La stratégie punique en mer tyrrhénienne (218-216) . . . . . . . . . . . . . . . 114

LA GUERRE DUSURE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 115
La guerre d’Italie méridionale (215-211) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 116
La guerre de Sicile (215-210) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 117

LE STATU QUO ESPAGNOL (215-211) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 117

LE TOURNANT DES ANNÉES 210-209 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118
Le maintien des positions puniques en Italie méridionale (210-209) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118
La crise sociale et financière romaine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 119
Les chutes de Carthagène, Agrigente (210) et Tarente (209) . . . . . 120

LE REFLUX PUNIQUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 122
De la défaite punique de Baecula (209) à celle du Métaure (207) . 122
La fin de l’Ibérie punique (206) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 123
L’échec des ultimes tentatives barcides . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 123

LA CAMPAGNE AFRICAINE DE P. SCIPION FILS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 125
La destruction des forces punico-masaesyles . . . . . . . . . . . . . . . . . 125
  • De la difficile conception à la réalisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 125
  • Les victoires d’Utique et des Grandes Plaines (203) . . . . . . . . . . . . . . . 125
  • L’échec des tentatives de paix et le retour d’Hannibal en Afrique . . . . . 126
Zama et le traité de 201 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 127

LA TROISIÈME GUERRE PUNIQUE

LES SOURCES TEXTUELLES ET ARCHÉOLOGIQUES . . . . . . . . . . . . . . . . . 129

AVANT LA GUERRE ROMAINE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 131
La situation en Afrique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 132
  • À Carthage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 132
  • En Numidie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 138
La situation en Italie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 141

LES CAUSES DE LA GUERRE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 143

LE DÉROULEMENT DE LA GUERRE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 148
Les forces en présence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 149
Le prétexte de la guerre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 150
Déclaration de la guerre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 152
La mort du roi numide et sa succession . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 154
Le rôle de Scipion Émilien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 155
La chute de Carthage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 157

CONSÉQUENCES DE LA GUERRE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 159

LA RENAISSANCE DE CARTHAGE, DES GRACQUES À AUGUSTE

CAIUS SEMPRONIUS GRACCHUS ET LA (RE)FONDATION DE CARTHAGE AU IIe SIÈCLE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 164

LA RENAISSANCE DE CARTHAGE (44-29 ?) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 168

LA LEVÉE DE LINTERDIT, LIMMUNITAS ET LA LIBERTAS (29-28) . . . . . . 172

LA NAISSANCE DE LA COLONIA CONCORDIA IULIA KARTHAGO . . . . . . . 176
La pertica Carthaginiensium . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 176
Carthage, la Rome africaine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 178

THÈMES

LE COMMERCE CARTHAGINOIS

COURTAGE ET NÉGOCE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 185
Une cité stratégique pour l’expansion commerciale phénicienne . 185
Le commonwealth punique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 187
L’insertion de Carthage dans la koinè hellénistique . . . . . . . . . . . . 188
  • Échanges commerciaux et partenaires grecs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 189
  • La structuration des échanges punico-grecs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 194
  • L’insertion du commonwealth punique dans la koinè commerciale grecque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 198
Un âge d’or favorisé par la montée en puissance romaine . . . . . . . 202
  • Redéfinition des réseaux commerciaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 202
  • Les installations portuaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 203

LES INSTRUMENTS DE LA PUISSANCE COMMERCIALE . . . . . . . . . . . . . . 205
Les marins et la marine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 205
L’axe phénico-punique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 207
La diplomatie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 209
La maîtrise des mers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 211

L’IMAGE DU HÉROS DES GUERRES PUNIQUES HANNIBAL ET LA TRAVERSÉE DES ALPES

HANNIBAL, LE NOUVEL HÉRACLÈS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 216

LE GÉNIE MILITAIRE D’HANNIBAL DANS LES SOURCES ANTIQUES . . . . . 217

HANNIBAL : LA FABRICATION DUN HÉROS AU MOYEN ÂGE ET À LÉPOQUE MODERNE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 218

HANNIBAL, LIMAGE DUN LIBÉRATEUR EN AFRIQUE DU NORD CONTEMPORAINE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 220

OUTILS

CARTES ET PLANS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .224
Les évolutions de la domination punique en Sicile
L’État carthaginois aux IVe-IIIe siècles
Schéma du port de Carthage
La deuxième guerre punique (situation générale)
La deuxième guerre punique (batailles et mouvements)
Les mouvements militaires carthaginois et romains en Espagne (211-207)
Carthage après la troisième guerre punique
La colonie romaine de Carthage
Les provinces en 14 ap. J.-C.

TEXTES ANNEXES

1 - TROIS TRAITÉS ENTRE CARTHAGE ET ROME . . . . . . . . . . . . . . . . . . 235
Premier traité (509) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 235
Deuxième traité (348) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 236
Troisième traité (279) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 236

2 - LE SERMENT D’HANNIBAL ET PHILIPPE V DE MACÉDOINE EN 215 . 237

CHRONOLOGIE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .239

LES INSTITUTIONS DE CARTHAGE

UN ÉTAT OLIGARCHIQUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 247
Les contours “monarchiques” . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 248
  • Sur la royauté à Carthage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 248
  • Le suffétat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 248
La dominante aristocratique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 249
  • Le Sénat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 249
  • Le conseil des Cent Quatre et/ou des Cent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 250
Les contours “démocratiques” : l’assemblée du peuple . . . . . . . . . 250

VERS UNE MILITARISATION DES INSTITUTIONS CARTHAGINOISES PENDANT LES GUERRES PUNIQUES ? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 251

LES INSTITUTIONS ROMAINES

UNE RÉPUBLIQUE ROYALE ET PATRICIENNE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 255
Le passage de la royauté à la République . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 255
Les fondements du pouvoir à Rome . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 256
  • Les auspices . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 256
  • L’imperium . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 258

LES MAGISTRATURES ROMAINES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 258
Les magistratures supérieures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 259
Les magistratures ordinaires, dites inférieures . . . . . . . . . . . . . . . . 260

UNE ROME OLIGARCHIQUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 262
Le monopole du Sénat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 262
Les assemblées du peuple . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 262

L’ARMÉE ROMAINE : OUTIL DE LA CONQUÊTE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 263

LE PANTHÉON DE CARTHAGE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .265

PERSONNAGES

LES PERSONNAGES AVANT 146 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 269
Adherbal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 269
Adherbal de Drépane . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 269
Agathocle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 269
Amilcar ben Hannon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 270
Amilcar l’Hannonide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 270
Amilcar ben Gisco . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 271
Amilcar de Thermae . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 271
Amilcar Barca . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 272
Amilcar Phamaias . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 274
Ampsicoras . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 274
Antiochos III . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 274
Appius Claudius Caudex . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 274
Appius Publius Claudius Pulcher . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 274
Asdrubal ben Hannon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 275
Asdrubal le Beau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 275
Asdrubal Barca . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 275
Asdrubal d’Italie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 276
Asdrubal ben Gisco . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 277
Asdrubal le Boétharque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 277
Barcides . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 277
Bomilcar l’Hannonide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 277
Bomilcar le Navarque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 278
Caiatinus (Aulus Atilius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 278
Catulus (Caius Lutatius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 278
Carthalon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 278
Caton, dit l’Ancien (Marcus Porcius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 279
Censorinus (Lucius Marcius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 279
Déinoménides . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 279
Denys l’Ancien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 279
Denys le Jeune . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 280
Duilius (Caius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 281
Fabius Maximus, dit Cunctator (Quintus) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 281
Flaccus (Quintus Fulvius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 281
Flaminius Nepos (Caius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 282
Gisco ben Hannon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 282
Gisco de Lilybée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 282
Hannibal ben Gisco . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 282
Hannibal ben Gisco, dit le Navarque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 283
Hannibal Barca . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 283
Hannonides . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 287
Hannon Sabellus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 287
Hannon le Navigateur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 288
Hannon le Grand . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 288
Hannon de Zeugei . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 289
Hannon ben Hannibal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 289
Hannon le Rab . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 289
Hannon Barca . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 290
Hiéron II . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 291
Hiéronyme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 291
Imilco ben Hannon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 291
Imilco ben Magon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 292
Imilco de Tushkat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 292
Imilco de Lilybée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 292
Livius, dit Salinator (Marcus) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 292
Magonides . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 293
Magon le Navarque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 293
Magon l’Agronome . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 294
Magon de Lilybée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 294
Magon Barca . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 294
Magon le Samnite . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 295
Maharbal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 295
Marcellus (Marcus Claudius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 295
Massinissa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 296
Messala (Manius Valerius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 297
Micipsa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 297
Minucius Rufus (Marcus) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 297
Muttinès . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 297
Nero (Caius Claudius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 298
Paul Emile (Lucius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 298
Persée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 298
Philippe V de Macédoine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 298
Pyrrhus/Pyrrhos . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 299
Pullus (Lucius Junius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 299
Regulus (Marcus Atilius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 299
Scipion (Lucius Cornelius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 299
Scipion (Publius Cornelius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 300
Scipion, dit Calvus (Cnaeus Cornelius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 300
Scipion l’Africain (Publius Cornelius fils) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 300
Scipion, dit Nasica (Publius Cornelius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 306
Scipion dit Emilien (Publius Cornelius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 306
Sempronius Longus (Tiberius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 306
Sempronius Gracchus (Tiberius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 306
Servilius Geminus (Cnaeus) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 307
Spendios . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 307
Syphax . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 307
Timoléon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 307
Varro (Caius Terentius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 308

LES PERSONNAGES APRÈS 146 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 308
Agrippa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 308
Auguste (Imperator Caesar Augustus) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 308
César (Caius Iulius Caesar) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 310
Cicéron (Marcus Tullius Cicero) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 311
Crassus (Marcus Licinius Crassus) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 311
Gracques (les) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 312
Jugurtha . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 312
Lépide (Marcus Æmilius Lepidus) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 312
Marc Antoine (Marcus Antonius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 313
Marius (Caius Marius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 313
Octavien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 313
Pompée (Cnaeus Pompeius Magnus) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 314
Sempronius Gracchus (Tiberius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 314
Sempronius Gracchus (Caius) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 314
Sylla (Lucius Cornelius Sulla) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 315

LIEUX
Agrigente/Akragas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 317
Ampurias (actuelle Empùries) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 317
Aspis/Clypea (actuelle Kélibia) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 317
Byzacène . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 318
Caere (actuelle Cerveteri) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 318
Cap Bon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 319
Capoue (Santa Maria Capua Vetere) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 319
Carthagène . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 320
Cirta (actuelle Constantine, Algérie) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 320
Cités “métagonites” . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 320
Dougga . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 320
Ebysos (actuelle Ibiza) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 321
Emporia (région des) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 322
Éryx . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 322
Gadès (actuelle Cadix, Espagne) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 323
Gaule cisalpine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 324
Grandes Plaines . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 324
Gunzuzi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 324
Hadrumète (actuelle Sousse, Tunisie) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 325
Hippone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 325
Kerkouane . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 326
Leptis Magna (actuelle Lebda, Tunisie) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 326
Lilybée (actuelle Marsala) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 327
Maktar/Mactaris . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 327
Massalia (actuelle Marseille) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 328
Motyé (actuelle Mozia) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 328
Muxsi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 329
Sélinonte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 329
Sicca Veneria (actuelle Le Kef) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 329
Siga (actuelle Aïn Temouchent) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 330
Syracuse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 330
Tarente . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 331
Tarragone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 331
Tushkat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 331
Utique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 332
Zama Regia . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 333
Zeugei . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 333

PEUPLES
Africains/Libyques ou Libyens . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 335
Allobroges . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 335
Boïens . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 335
Bruttiens/Bruttii . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 336
Carpetans/Carpetani . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 337
Celtibères . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 338
Éduens . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 338
Élymes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 338
Ilergètes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 339
Garamantes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 339
Gétules . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 339
Insubres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 340
Libyens . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 340
Libyphéniciens . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 341
Ligures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 341
Mamertins . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 341
Maques/Maces . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 341
Mastiens/Bastetani/Bastules . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 342
Maures . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 342
Numides . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 342
Olcades . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 344
Oretani . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 344
Sicanes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 344
Sicules/Sykeles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 344
Turdétans/Tvrdetani . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 345
Vaccéens . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 345

SOURCES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

BIBLIOGRAPHIE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

GLOSSAIRE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Les auteurs

Arbia Hilali est docteur en Histoire ancienne et maître assistante à l’université de Sfax. Dans cet ouvrage, elle est l’auteur des parties suivantes : “La Méditerranée hellénistique avant 264”, “La première guerre punique”, “L’image du héros des guerres puniques : Hannibal et la traversée des Alpes” et “Les institutions romaines”. Elle a également contribué à la partie sur la Carthage romaine, au glossaire, à la liste des personnages et à la chronologie.

Khaled Melliti, docteur en Histoire ancienne et chercheur associé à Orient et Méditerranée, a publié Carthage. Histoire d’une métropole méditerranéenne (Perrin, 2016). Dans le présent ouvrage, il est l’auteur de “L’entre deux guerres”, “La deuxième guerre punique”, “Le commerce carthaginois”, “Le panthéon de Carthage” et “Les institutions de Carthage”. Il a en outre rédigé les listes des personnages, des lieux et des peuples, ainsi que les éléments carthaginois du glossaire et de la chronologie.

Avec la participation de

Ouiza Ait Amara est professeure d’Histoire du Maghreb antique à l’université d’Alger, spécialiste de la période préromaine en Afrique du Nord et docteur en Histoire militaire. Elle a publié, entre autres, Numides et Maures au combat. États et armées en Afrique du Nord antique jusqu’à l’époque de Juba Ier, coll. “Studi di Storia Antica e di Archeologia” (2013, Ortacesus). Dans le présent ouvrage, elle est l’auteure de la partie sur la troisième guerre punique.

Giovanni Brizzi est professeur d’Histoire romaine à l’université de Bologne et spécialiste d’Hannibal. Il a contribué à cet ouvrage en rédigeant les fiches consacrées à Scipion l’Africain et Hannibal.

Mathilde Cazeaux est agrégée de Lettres classiques et préparatrice à l’ENS de Lyon. Elle a rédigé l’introduction et la partie historiographie de cet ouvrage, et elle a traduit en français les fiches personnages écrites pour cette publication en italien par Giovanni Brizzi.

Agnès Groslambert, maître de conférences habilitée en Histoire romaine à l’université Lyon 3 Jean-Moulin, a déjà publié chez Atlande Le monde romain (2014) et Religion et pouvoir (2019). Pour le présent ouvrage, elle a rédigé la partie “La renaissance de Carthage, des Gracques à Auguste” et elle a contribué au glossaire ainsi qu’à la liste des personnages.

HANNIBAL, L’IMAGE D’UN LIBÉRATEUR EN AFRIQUE DU NORD CONTEMPORAINE

En Afrique du Nord, les historiens à l’époque coloniale et précoloniale n’ont prêté que peu d’attention à la période préislamique. Ceci est dû à la conquête ottomane qui a renforcé l’appartenance à une communauté musulmane [BEN TAHER, 2012]. En Algérie coloniale, l’image d’Hannibal n’a pas toujours forcé l’admiration des leaders nationalistes algériens. L’un de ceux-ci, Hocine Aït Ahmed (1926-2015), a écrit : “La traversée des Alpes par Bonaparte (ou, ajouterons-nous par Hannibal et ses guerriers) peut être soit une merveille de résolution, soit un coup de tête de véritable extravagance.” Aït Ahmed nous invite à réfléchir sur les exploits militaires exceptionnels comme ceux d’Hannibal et non pas à les suivre d’une manière aveugle [BEN TAHER, 2012]. En Tunisie, l’historien Hassan Hosni Abdelwahab (1884-1968) met en valeur l’image héroïque d’Hannibal. Il reprend la description du stratège carthaginois par Tite-Live : il était vaillant, patient, proche de ses soldats, le premier à s’engager et le dernier à quitter les lieux [Tite-Live, Histoire romaine, XXI, 4]. Habib Boularès évoque la marche légendaire d’Hannibal [BOULARÈS, 2000]. L’image d’Hannibal s’inscrit dans un programme de culte de la personnalité voué au père de la patrie et héros de la nation Bourguiba. Ce dernier place Hannibal dans l’histoire de la Tunisie à côté de Jugurtha, saint Augustin et Ibn Khaldoun. Il considère qu’Hannibal est parvenu à franchir les Alpes grâce à son génie. Cette référence historique permet à Bourguiba de s’attribuer une gloire que ses prédécesseurs n’ont pas atteinte. Le souvenir d’Hannibal refait surface dans la Tunisie contemporaine, dans une perspective identitaire nationale. Hannibal est aussi intégré dans le paysage religieux musulman comme le montre le nom d’un lieu sacré dédié à un marabout nommé ‘Sidi Anbil’ à Zama [SRARFI ABID, 2007].