L'empire romain au IIIe siècle
search
  • L'empire romain au IIIe siècle

L'Empire romain au IIIe siècle

23,70 €

de la mort de Commode au Concile de Nicée

Par Maria Bats, Stéphane Benoist, Sabine Lefebvre

Quantité

  Livraison en lettre suivie

3€ en France métropolitaine et à l'international, 8€ dans les DOM-TOM

Clefs Concours
S'adressant à tous les candidats aux concours, en particulier Agrégation et CAPES, Clefs-Concours offre une synthèse par sujet. Conçu comme un repère par rapport aux monographies et aux cours et comme un outil de révision, chaque ouvrage est articulé autour de fiches thématiques permettant de faire le point sur les acquis de la recherche.
Synthèse des travaux les plus récents, Clefs-Concours permet de s'orienter dans la bibliographie et de mettre en perspective l'évolution des savoirs.

Clefs concours Histoire
Tous les titres sont organisés autour d’une structure commune :
- des “repères” : un rappel des faits qui constituent la trame événementielle de la question.
- des synthèses sur les personnages et lieux qui jalonnent le sujet.
- les grandes “thématiques”, indispensables à la compréhension des enjeux de la question.
- des outils méthodologiques : chronologie, glossaire, bibliographie.
- un système de circulation entre les fiches et les références bibliographiques qui complètent l’index.

Fiche technique

Référence
453204
ISBN
9782912232045
Hauteur :
17,8
Largeur :
12 cm
Nombre de pages :
354

REPERES 

POUVOIRS ET ADMINISTRATIONS

Le prince
L'ordre sénatorial
L'ordre équestre
L'armée
Les provinces
Rome et les Barbares

ECONOMIE ET SOCIETE

Démographie et société
Monde municipal
Productions, ravitaillement et échanges
Monnaie et finances

RELIGIONS ET CULTURE

Evolution du paganisme
Progrès du christianisme
Continuité et renouvellement culturel
Art et pouvoir
Formes de l'art 

Bats (Maria) est maître de conférences en Histoire ancienne à l’Université de Paris I-Panthéon Sorbonne et directeur d’études à l’IUFM de Paris. 
Benoist (Stéphane) est maître de conférences en Histoire ancienne à l’Université de Caen-basse Normandie.
Lefebvre (Sabine) est maître de conférences en Histoire ancienne à l’Université de Paris I-Panthéon Sorbonne.
 
 
 

"Cette période, longtemps considérée comme obscure et peu digne d’intérêt, est désormais l’objet de l’attention de tous ceux qui tentent de comprendre les liens entre le modèle politique et social hérité de l’édifice augustéen et aménagé par les successeurs du premier princeps (Claude et Hadrien, pour ne citer que deux exemples des deux premiers siècles) et la structure que les empereurs du tournant des IIIe et IVe siècles ont mise en place. Choisir de partir de la mort de Commode, dans la nuit du 31 décembre 192, n’est pas innocent et permet d’insister habilement sur un héritage souligné sans cesse par Septime Sévère lui-même : la nouvelle dynastie au pouvoir dès le printemps 193 ne se veut nullement en rupture avec le passé antonin, elle revendique bien au contraire sa légitimité de ce siècle passé qui a renforcé l’idéal augustéen et façonné pour longtemps l’idéologie impériale. Il est donc impossible de s’engager dans l’étude du IIIe siècle en ayant à l’esprit une image caricaturale faisant fi des permanences et prétendant à l’existence de quelque “siècle obscur” que la brièveté de la plupart des règnes ou l’extrême fragilité des données chronologiques justifierait. Point n’est besoin de se réfugier derrière les difficultés d’approche de la période pour éviter de mener l’enquête, province par province - et ce pour réfuter l’idée longtemps admise d’une crise générale et irréversible de l’Empire - ou bien règne par règne, pour constater - par-delà la “rusticité” postulée de certains des souverains - une grande permanence des images que le pouvoir souhaite donner de lui-même et finalement d’une conception politique, certes en constante évolution mais tellement attentive aux usages augustéens."