search

High School, Frederick Wiseman

11,37 €

par Anne Mortal

Quantité

  Livraison en lettre suivie

3€ en France métropolitaine et à l'international, 8€ dans les DOM-TOM

Traitant de l’un des trois sujets de la spécialité cinéma-audiovisuel des terminales pour les sessions 2024, 2025 et 2026, cet ouvrage offre un dossier complet et maniable dans une collection plébiscitée par les élèves et leurs professeurs. L'originalité de cet ouvrage est de croiser œuvres et thèmes au programme.

Comme chaque volume de la collection, l’ouvrage comprend trois parties :

- Repères

-Problématiques

- Outils

Fiche technique

Référence
460879
ISBN
9782350308791
Hauteur :
17,8 cm
Largeur :
12 cm
Nombre de pages :
256
Reliure :
broché

INTRODUCTION

REPÈRES

LÉMENTS DE BIOGRAPHIE

L’ENGAGEMENT

LE THÉÂTRE VIVANT

LES PAS DE CÔTÉ

UN LYCÉE AMÉRICAIN EN 1968

L’ANNÉE 1968, LE FEU AUX POUDRES 

NORTHEAST HIGH SCHOOL, PHILADELPHIE

UNE PÉRIODE DEFFERVESCENCE CINÉMATOGRAPHIQUE

LES ENJEUX DU RENOUVEAU TECHNIQUE

INFLUENCES RÉCIPROQUES

UN CINÉASTE AU TRAVAIL

PROTOCOLE DE TOURNAGE

PROTOCOLE DE MONTAGE

PRODUCTION ET DIFFUSION

FREDERICK WISEMAN, ARPENTEUR DES INSTITUTIONS

QUEST-CE QUUNE INSTITUTION ?

LES INSTITUTIONS DÉCLINÉES PAR LA FILMOGRAPHIE DE WISEMAN

MICHEL FOUCAULT, ERVING GOFFMAN ET L’ÉCOLE DE CHICAGO

DU RÈGLEMENT INSTITUTIONNEL À LA QUESTION DE LA DÉMOCRATIE : LE CAS DE HIGH SCHOOL II

D’AUTRES RÉALISATEURS FACE AUX INSTITUTIONS : RAYMOND DEPARDON, NICOLAS PHILIBERT ET WANG BING

LE DISPOSITIF ET LE CONTRE-POUVOIR

PROBLÉMATIQUES

MISE EN RÉCIT

MISE EN RÉCIT DU LIEU

MISE EN RÉCIT DU TEMPS

LES PERSONNAGES

RÉEL, RÉALITÉ CINÉMATOGRAPHIQUE, FICTION

LA MISE EN SCÈNE DES CORPS

LES ALLERS-RETOURS ENTRE DOCUMENTAIRE ET FICTION

ENTRE DOCUMENTAIRE ET FICTION : WISEMAN FACE À DAUTRES RÉALISATEURS

PAROLE, DISCOURS, DIALOGUE

FILMER LA PAROLE

DÉBUSQUER LE DISCOURS INSTITUTIONNEL

Y A-T-IL UN DISCOURS DE WISEMAN ?

DIALOGUE DE HIGH SCHOOL AVEC DAUTRES FILMS DE WISEMAN: LA QUESTION DE LOBÉISSANCE

OUTILS

HIGH SCHOOL AU BACCALAURÉAT

PREMIÈRE PARTIE : LANALYSE FILMIQUE

POUR ALLER PLUS LOIN

WISEMAN ENTRE DOCUMENTAIRE ET FICTION, VU PAR ROBERT KRAMER

FILMER LA POÉSIE

SÉQUENCIER

FILMOGRAPHIE

RESSOURCES

GLOSSAIRE

Anne Mortal est docteur et agrégée de Lettres modernes.

High School (1968) est une excellente introduction à l’ensemble de l’œuvre de Wiseman. Il n’a pas suscité un coup de tonnerre comme Titicut Follies, premier film réalisé par Wiseman, censuré pendant vingt- quatre ans. Il est moins spectaculaire, son sujet est quelconque, semble- t-il, en tout cas connu de tous: la vie à l’intérieur d’un lycée, ou plus exactement le fonctionnement de cette institution que peut être un établissement scolaire.

Lycée lambda, mais cette façon de s’intéresser à un non-sujet en quelque sorte, de le faire surgir là où on ne le cherche pas est en train, avec le cinéma direct, de révolutionner le documentaire. Ce film est ainsi une bonne occasion de s’intéresser à la manière avec laquelle les avancées technologiques parviennent à transformer le cinéma, ses centres d’intérêt, la façon de les aborder. De voir comment Wiseman se situe au sein de cette recherche avec un regard singulier, et tend à définir un type d’engagement qui concerne la société démocratique dans son ensemble. Même si cette œuvre est peut-être plus dénonciatrice que les films que Wiseman réalisera par la suite, elle témoigne déjà de son souci d’une réflexion qui ne soit pas dogmatique.

Wiseman est en effet nourri de cinéma de fiction, de romans, de Beckett et de Ionesco, dont il reprend à son compte les univers absurdes, en trouvant des équivalents dans le monde réel. Par ailleurs, son documentaire sur le lycée reprend certains des codes et outils du cinéma de fiction, mettant en récit des scènes captées du réel. Ceci permet de nourrir une réflexion sur les frontières poreuses entre fiction et documentaire. De fait, cet ouvrage s’attache à discerner les principes éthiques et les enjeux qui président au travail de Wiseman et à les confronter aux choix d’autres documentaristes proches de la fiction.