Nadine Gordimer, Jump Agrandir

Nadine Gordimer, Jump

Par Anne Fuchs et Geoffrey Davis

Plus de détails

460526

9782350305264

18,01 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Traitant d’un des sujets 2019 et 2020 de l’option littérature de l’agrégation externe d’Anglais, cet ouvrage propose tout ce dont le candidat a besoin pour passer les épreuves.

Comme tous les clefs-concours de littérature anglophone, l’ouvrage est structuré en quatre parties :
Repères : le contexte historique et littéraire.
Thématiques : comprendre les enjeux du programme.
Ouvertures : pistes de réflexion personnelle.
Annexes : avec notamment une chronologie et des repères bibliographiques

  • Hauteur : 17,8 cm
  • Largeur : 12 cm
  • Nombre de pages : 192
  • Reliure : broché
  • Format : poche

Introduction    11

Repères

Contexte historique    15

Histoire du pays         15

Histoire des idées       20

Histoire littéraire         24

L’auteur et l’œuvre     41

Genèse de l’œuvre     41

L’œuvre          51

Rapports avec un genre littéraire        51

Thématiques

Analyses thématiques dans Jump      63

L’identité noire différée          63

L’identité blanche définie       72

Le discours     81

Positionnement           81

Réalisme et modernisme        83

Postmodernisme et logique sociale    87

Quelques réflexions sur d’autres thèmes       89

Féminisme      89

Espace(s)        91

L’intitulé Jump and Other Stories      93

La thématique des œuvres ultérieures            94

Les nouvelles et les romans post-apartheid   94

• Loot (2003)  94

• Beethoven was One-Sixteenth Black and Other Stories (2007)     95

• My Son’s Story (1990)       95

• None to Accompany Me (1994)     97

• The House Gun (1998)       97

• The Pickup (2001)   98

• Get a Life (2005)     99

• No Time like the Present (2013)     100

Ouvertures

la réception, les intellectuels et la censure

Introduction    105

Breitinger, Eckhard. ‘Homeland or life on the Borderline’   107

Worsfold, Brian. ‘The Anti-apartheid Liberal and

Post-apartheid Cultural Resistance:

A Critical View of Nadine Gordimer’s The House Gun’     119

‘In Conversation with Lewis Nkosi (Lleida, 20 May 1989)’           127

‘Alfred Temba Qabula Talking about his Life

and Reciting his Poetry’         139

Davis, Geoffrey V. ‘“Literature in an Imperfect World” Censorship in South Africa’       145

Annexes

Chronologie     169

Biographie      175

Freedom Charter        179

bibliographie sélective            185

Geoffrey V. Davis (1943-2018) était professeur émérite à l’université d’Aachen (Aix-la-Chapelle), auteur ou coordinateur d’une trentaine d’ouvrages, co-fondateur des séries Cross-Cultures et Matatu chez Rodopi-Brill et coordinateur avec Ganesh Devi de séries sur l’Inde, président de EACLALS (European Association for Commonwealth Literature and Language Studies) 2002-2005, 2005-2008, 2011-2014, et président international de ACLALS (Association for Commonwealth Literature and Language Studies) 2008-2011. Grand spécialiste de la littérature d’Afrique du Sud et d’autres pays du Commonwealth. Sa dernière publication : Black and South Asian British Literatures, Trier : Wissenschaftlicher Verlag, septembre 2018.

Anne Fuchs est maître de conférences retraitée à l’université de Nice, auteur de plusieurs ouvrages et articles sur le théâtre sud-africain, notamment Playing the Market. The Market Theatre, Johannesburg, revised and updated ed., Amsterdam-New York, Rodopi, 2002, et sur la littérature ‘Black British’. A écrit, en particulier avec Geoffrey V. Davis, Theatre and Change in South Africa, United Kingdom, etc. : Harwood, 1996,  Staging New Britain. Aspects of Black and South Asian British Theatre Practice, Bruxelles : Peter Lang, 2006 et Black British and South Asian Literatures.

Extrait de la partie Histoire littéraire (p. 40)

À la fin de l’apartheid, en 1994, alors que l’on croit vaincus l’adversaire politique et le système haï, il semble que la préoccupation majeure de la littérature sud-africaine soit elle aussi dépassée. Il n’est pas étonnant d’entendre revenir la question suivante : quelle sera désormais la thématique des auteurs sud-africains ? Il y a naturellement autant de réponses que d’écrivains.