Lisbonne en v.o. Agrandir

Lisbonne en v.o.

Lavinia Moreira et Gabrielle Yriarte

Plus de détails

460499

14,22 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Lisbonne en v.o. vous invite à arpenter les rues de la ville et les pages des œuvres qui lui sont consacrées. Adoptez tour à tour le regard poétique de Fernando Pessoa, le ton sardonique de Voltaire ou l’admiration romantique de Lord Byron, le tout dans leur langue d’origine. Ce lexique amoureux rassemble pour chaque entrée une courte introduction éclairant les aspects de la ville sous un angle historique, géographique ou anecdotique, un texte littéraire sélectionné avec soin et, le cas échéant, sa traduction. Un joli petit livre bilingue qui invite à suivre les pas tracés par les textes.

 

  • Hauteur : 20 cm
  • Largeur : 10 cm
  • Nombre de pages : 224

Àfrica – Àguas Livres – Alfacinha – Almada – Aventura – Azulejos – Bairros – Baixa – Café – Cais – Calçada – Chão – Chiado – Comércio – Cores – Cravos – Cristãos-Judeus-Mouros – Desassossego – Descobrimentos – Dom Sebastião – Eléctrico – Elevador – Escadas-escadinhas – Estado Novo – Fado – Fim do mundo – França-à francesa – Gaivota – Guerra – Invasão – Jardim – Lisboa (Olispo) – Maresia – Marquês (de Pombal) – Outra banda – Passeio – Pregão – Santo António e São Vicente – Saudade – Sintra – Subúrbio – Tejo – Terramoto – Vistas

Gabrielle YRIARTE est professeur de lettres classiques. Elle a vécu onze ans à Lisbonne et enseigné au lycée français de la ville. Passionnée de littérature étrangère, elle a traduit Olhos cor de lima (Des Yeux couleur citron) de João de Melo
(Le Jardin des Essais, 2013). Elle dirige la collection “Villes en v.o.”

Lavínia MOREIRA est lisboète depuis sa naissance. Actrice de théâtre, de cinéma et de télévision, elle est également traductrice, dramaturge et auteur de textes de chansons.

Que de beautés d’abord Lisbonne nous présente !
Elle se réfléchit dans l’onde transparente
De son fleuve qu’en vain comme un brillant trésor
Les poètes douaient d’un lit de sable d’or ;
Mais où mille vaisseaux d’une forme imposante
Élèvent maintenant leur voile blanchissante,
Depuis qu’aux Lusitains l’Anglais s’est allié.
Ils auraient vu sans lui leur front humilié.
C’est une nation ignorante, orgueilleuse,
Baisant et détestant la main trop généreuse
Qui s’arme pour défendre et protéger ses droits
Contre le conquérant, vainqueur de tant de rois
[...].

[Le pèlerinage de Childe-Harold, poème romantique de Lord Byron, traduction de Georges Pauthier, 1828]

 

Compte rendu du blog Lisbonne affinités ici.

Dans US Mag (Le journal du syndicat national des enseignements de second degré) :


Référence en lettres et sciences humaines, les éditions Atlande se lancent dans une collection de guides bilingues aussi savoureux qu'exigeants. De Appia antica à Zonzo (Rome), de Africa à Vistas (Lisbonne) ou de Ad à Wall street (New York), ces abécédaires amoureux capturent l'essence de chaque ville. Des textes coutrs introduisent des extraits littéraires choisis avec soin et présentés dans leur langue originale et traduits. Chaque entrée offre ainsi un voyage intime dans les rues comme dans les mots. Loin des sentiers battus.