search

Balance ton prof

17,06 €

par François Jost

Quantité

  Livraison en lettre suivie

3€ en France métropolitaine et à l'international, 8€ dans les DOM-TOM

Dans une prestigieuse université parisienne, des étudiants, leur professeur et une écrivaine fantôme mènent une enquête qui révèle les diverses malversations, la corruption, les petites et grandes ambitions, ainsi que le sexisme ordinaire des professeurs du département de “sciences communicatives”, de son directeur et même du président de l’Université. Leur vengeance prend la forme de happenings accusateurs en salle de cours, de traquenards sexuels et de révélations, en respectant le principe du contrapasso, en vertu duquel, selon La Divine Comédie de Dante, le châtiment doit avoir un rapport d’analogie avec la faute commise.

Partant d’un fait réel, l’auteur utilise également avec bonheur de multiples références aux “nouveaux moyens de "communication" (smartphones, réseaux sociaux, wetransfer, youtube) auxquels il fait jouer un rôle souvent décisif dans le récit, tout en donnant à penser sur l’ambivalence de leur usage. Une réflexion sur l’image (vidéo, photographie, dessin, image sociale) parcourt le roman et semble l’informer plus en profondeur.

Fiche technique

Référence
470023
ISBN
9782383500230
Hauteur :
21 cm
Largeur :
15 cm
Nombre de pages :
156p
Reliure :
broché

I. Une épave rejetée par la marée

II. Descente aux enfers

III. Alma atterrée

François Jost est professeur émérite en sciences de l’infor- mation et de la communication à l’université Sorbonne nouvelle (Paris III). Fondateur du Centre d’étude des images et des sons médiatiques, il a dirigé le laboratoire Communication Information Médias à Paris III jusqu’en 2016. Parmi ses travaux très divers, ressortent ses analyses du récit aussi bien filmique que littéraire, sa théorie sémiologique de la télévision, ainsi que ses réflexions sur les médias et sur les nouveaux modes de communication et d’échange. Il a eu, en parallèle à sa carrière universitaire, une activité régulière de scénariste et de réalisateur de documentaires et de fictions cinématographiques et télévisées. Il a également publié en 1990 un roman, Les Thermes de Stabies, aux éditions MK.

L'homme qui est arrivé vers moi, dans ce café du quatorzième où nous avions rendez-vous, avait mauvaise mine et l'air contrarié. À peine m'avait-il dit bonjour qu'il posa une chemise cartonnée sur la table en déclarant "C'est mon histoire". Dans ce dossier se trouvaient les pages que vous venez de lire. Comme je n'en avais pas encore pris connaissance, il m’expliqua qu'elles racontaient les événements qu'il venait de vivre, ou, plus exactement, qui l'empêchaient de vivre. Si tout était vrai, il avait préféré utiliser la troisième personne pour essayer de mettre à distance ce qui l'avait fait souffrir.