L'âge d'un monde arabe libéral
search
  • L'âge d'un monde arabe libéral

La République irréductible

18,01 €

Julien Bouchet

Quantité

  Livraison gratuite

Et en lettre suivie pour la France métropolitaine !

Avec La République irréductible, c'est tout une lacune historiographique qui est mise en lumière et donne au lecteur les outils nécessaires pour comprendre la République telle qu'elle existe aujourd'hui, ainsi que les fondements de la laïcité “à la française”. Une étude exhaustive et particulièrement documentée qui témoigne du poids de l'Histoire dans notre présent et dans nos enjeux sociétaux et politiques. Ou, en d'autres termes, le roman vrai du petit père Combes, père de notre laïcité.

Fiche technique

Référence
460504
ISBN
9782350305042
Hauteur :
17,8 cm
Largeur :
12 cm
Nombre de pages :
448

Docteur en Histoire et spécialiste de l’histoire moderne de France, Julien Bouchet enseigne à l'université de Clermont-Ferrand, il est l'auteur de plusieurs ouvrages parus aux éditions Atlande, dont La République irréductible et La belle époque : Citoyenneté, République, Démocratie, France, 1900 – 1914 ; il a contribué à la rédaction de Citoyenneté, République, Démocratie, France, 1789 – 1899.

Le ministre de l’Intérieur et des Cultes ordonne une surveillance politique du clergé puisque certains de ses membres forment, selon lui, les chevau-légers du “cléricalisme” qu’il définit, de manière militante, comme le “parti politique qui veut se faire de la religion un instrument de domination civile”. Pour Combes, les membres du clergé séculier sont, à l’instar des autres serviteurs de l’État, soumis au loyalisme républicain : “Nous ne voulons pas traiter les fonctionnaires de l’ordre ecclésiastique autrement que les autres fonctionnaires. Commentant plusieurs suppressions de traitement de prêtres ordonnées par le ministre de l’Intérieur, l’équipe de rédaction de La Semaine religieuse de Clermont rappelle cette intransigeance combiste, pour souligner les vexations induites par des pratiques de pouvoir jugées injustes.

Recension de La Revue d'Histoire De L'Église De France. (en date du 27 Août 2019)

"Cet ouvrage est l'édition révisée et réduite d'une importante thèse intitulée Le combisme dans la France du début du XXe siècle : pratiques de pouvoir, réceptions et dissenssions (dir. Mathias Bernard, univ. Blaise-Pascal,2013.). Il est dabord une étude d'histoire politique et administrative, mais le fait religieux y affleure, n serait-ce que par effet du miroir, notamment au travers de l'anticléricalisme combiste. [...]

Dans cet ouvrage, il entends définir ce qu'est le combisme, néologisme utiliséd'abord par ses adversaires à partir de 1902. Celui-ci est annoncé d'emblée comme étant 'aux origines de notre laïcité contemporaine' (p.28), sans être pour autant son 'acte de naissance' (p.20).
Néanmoins, ces continuités ne sont pas developpées ou discutées par l'auteur, dont le propos et les objectifs sont autres. Il s'agit pour lui de scruter ce que recouvre le terme de combisme , d'abord repéré puis explicité à travers une approche lexicolgique, notamment à partir de la presse. [...]

Ces développements suggestifs et passionnants, qui font même souhaiter un livre uniquement centré sur eux, éclairant les pratiques des responsables politiques, administratifs et judiciaires, analysées de leur point de vue, sur les laîcisations et l'anticléricalisme. La République irréductible se révèle donc un ouvrage fourmillant d'idées, d'analyses et mise au point stimulantes."