La métaphysique (nouvelle édition) Agrandir

La métaphysique (nouvelle édition)

Dirigé par Silvia Manonellas et Jean-Baptiste Nanta.

Avec les contributions de : Laetitia Basselier, Marie-Anne Charbonnier, Clara Da Silva, Hélène Devissaguet, Simon Ebersolt, André Hirt, Franck Kausch, Michel Nodé-Langlois, Sophie Rémusat, Hadi Rizk, François Roussel, André Simha, Suzanne Simha, Dimitri Tellier, Sophie Trinquier, Claudio Veloso, Pierre Wagner.

Plus de détails

460677

9782350306773

18,01 €

Clefs-concours Philosophie : tous les titres sont organisés autour d'une structure commune : 

- une introduction qui retrace l'histoire de la notion

- des chapitres organisés de manière didactique pour saisir tous les enjeux du programme

- une sélection de textes incontournables

- une mise en perspective de la notion chez chaque auteur

- une analyse minutieuse de chaque texte pour tout maîtrise de la notion

- des ouvertures culturelles pour nourrir sa réflexion

- un glossaire étoffé pour s'approprier/maîtriser les concepts

  • Hauteur : 17,8 cm
  • Largeur : 12 cm
  • Nombre de pages : 546
  • Reliure : broché

INTRODUCTION .....15

I. LA SCIENCE PREMIÈRE

TEXTE 1 – ARISTOTE, LA MÉTAPHYSIQUE, LAMBDA VI . . . . . . . . . . . . .63

TEXTE 2 – DESCARTES, LETTRE À MERSENNE DU 15 AVRIL 1630 . . . . . . . .85

II. LA QUESTION DES PREUVES DE LEXISTENCE DE DIEU

TEXTE 3 – SPINOZA, THIQUE, I, PROPOSITION 11 . . . . . . . . . . . . . .. .111

TEXTE 4 – LEIBNIZ, DISCOURS DE MÉTAPHYSIQUE, § 26 . . . . . . . . .  . .131

TEXTE 5 – HEGEL, ENCYCLOPÉDIE DES SCIENCES PHILOSOPHIQUES, I,
L
A SCIENCE DE LA LOGIQUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .151

III. CRITIQUER LA MÉTAPHYSIQUE ?

TEXTE 6 – HUME, ENQUÊTE SUR LENTENDEMENT HUMAIN, 2 . . . . . . . .175

TEXTES 7A ET 7B – LE CERCLE DE VIENNE,
T
EXTES DE MORITZ SCHLICK ET RUDOLF CARNAP . . . . . . . . . . . . . . .197

TEXTE 8 – NIETZSCHE, LA GÉNÉALOGIE DE LA MORALE,
TROISIÈME TRAITÉ, 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .213

TEXTE 9 – MERLEAU-PONTY,
“L
E ROMAN ET LA MÉTAPHYSIQUE”, SENS ET NON-SENS . . . . . . . . . . .231

TEXTE 10 -WHITEHEAD, LE CONCEPT DE NATURE . . . . . . . . . . . . . .  . .249

IV. LE DÉPASSEMENT DE LA MÉTAPHYSIQUE

TEXTE 11 – KANT, PROLÉGOMÈNES À TOUTE MÉTAPHYSIQUE FUTURE, § 60 . . . . . . . . . .273

TEXTE 12 – LOCKE, ESSAI SUR LENTENDEMENT HUMAIN . . . . . . . . .  . .293

TEXTE 13 – BERGSON, “INTRODUCTION À LA MÉTAPHYSIQUE”,
LA PENSÉE ET LE MOUVANT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .313

TEXTE 14 – HEIDEGGER,
“L
E RETOUR AU FONDEMENT DE LA MÉTAPHYSIQUE”,
“I
NTRODUCTIONQUEST-CE QUE LA MÉTAPHYSIQUE . . . . . . . . . . . .343

AUTRES REGARDS

MÉTAPHYSIQUE ET MUSIQUE OU MUSIQUE ET MÉTAPHYSIQUE . . . . . . .379

LA MÉTAPHYSIQUE DANS THE TREE OF LIFE,
UN FILM DE TERRENCE MALICK . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .395

L’ABSURDE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .409

LA MÉTAPHYSIQUE INDIENNE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .423

L’ÉCOLE DE KYÔTO . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .449

GLOSSAIRE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .465

BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .541

Dirigé par :

Silvia Manonellas, professeur de Chaire Supérieure en Philosophie aux lycées Henri-IV et Louis-le-Grand. Elle a dirigé la première édition du volume, rédigé l’introduction et été responsable du glossaire.

Jean-Baptiste Nanta, agrégé de Philosophie, enseigne à Paris au lycée Lavoisier, à l’ENC Bessières et dans le cadre du Certificat pour les sportifs de haut niveau à l’Institut d’études politiques. Il a dirigé la mise à jour du volume.

Avec les contributions de :

Marc Ballanfat est agrégé de Philosophie, professeur honoraire de philosophie en classes préparatoires, ancien directeur de programme au Collège international de philosophie et enseignant-invité au Centre Sèvres. Responsable de l’article sur la métaphysique indienne.

Laetitia Basselier, agrégée de Philosophie, ancienne élève de l’ENS Ulm, responsable de l’article sur Merleau-Ponty.

Marie-Anne Charbonnier, agrégée de lettres modernes. Professeur honoraire de Chaire Supérieure en khâgne au lycée Henri-IV. Responsable de l’article sur l’absurde.

Clara Da Silva, professeur de philosophie au lycée Lavoisier à Paris. Elle a longtemps enseigné le cinéma en option lourde en série L. Responsable de l’article sur Terrence Malik.

Hélène Devissaguet, agrégée de Philosophie, docteur en philosophie, professeur de Khâgne au lycée Jean-Pierre Vernant. Responsable de l’article sur Heidegger.

Simon Ebersolt est chercheur postdoctoral à l’Institut français de recherche sur l’Asie de l’Est (Inalco/Université de Paris/CNRS), où il est co-responsable du Groupe d’étude de philosophie japonaise. Il est l’auteur de Contingence et communauté. Kuki Shûzô, philosophe japonais (Vrin, 2021). Responsable de l’article sur l’école de Kyôto.

André Hirt, professeur de Chaire Supérieure en khâgne au lycée Faidherbe de Lille. Responsable des articles sur Hegel et “Métaphysique et musique”.

Franck Kausch, agrégé de Philosophie, professeur en classes préparatoires aux lycées Fénelon et Louis-le-Grand, Paris. Membre de la revue de cinéma Positif. Responsable de l’article sur Kant.

Michel Nodé-Langlois, agrégé de Philosophie, ancien élève de l’ENS Ulm. Professeur honoraire de première supérieure au Lycée Fermat de Toulouse. Responsable de l’article sur Leibniz.

Sophie Rémusat, professeur de Chaire Supérieure au Lycée Fénelon, Paris. Ancienne élève de l’ENS Ulm. Responsable de l’article sur Whitehead.

Hadi Rizk, ancien élève de l’ENS (St-Cloud), professeur de Chaire Supérieure en khâgne au lycée Henri-IV. Responsable de l’article sur Spinoza.

François Roussel, professeur de Chaire Supérieure au lycée Carnot, Paris. Responsable de l’article sur Descartes.

André Simha, agrégé de l’Université et docteur en Philosophie, inspecteur honoraire. Directeur de collection chez Armand Colin. Responsable de l’article sur Locke.

Suzanne Simha, agrégée de Philosophie et professeur honoraire de chaire supérieure, a enseigné en classes préparatoires (en première supérieure) à l’ENS Lyon et co-dirigé la collection Vocation philosophe chez Armand Colin. Responsable de l’article sur Hume.

Dimitri Tellier, agrégé de Philosophie, docteur en Philosophie, il enseigne actuellement au lycée Condorcet, à Montreuil. Responsable de l’article sur Bergson.

Sophie Trinquier, professeur agrégée de philosophie au lycée Louis- le-Grand. Responsable de l’article sur Nietzsche.

Claudio Veloso, ancien professeur d’histoire de la philosophie grecque à l’Université fédérale de Minas Gerais (UFMG), à Belo Horizonte (Brésil). Actuellement, il enseigne la philosophie dans le secondaire en France. Responsable de l’article sur Aristote, Métaphysique “Lambda 6”.

Pierre Wagner est professeur de philosophie à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et directeur de l’Institut d’histoire et de philosophie des sciences et des techniques (IHPST, Paris). Il est notamment l’auteur de La logique et Logique et philosophie. Responsable de l’article sur le Cercle de Vienne.

TEXTE 6

HUME,
ENQUÊTE SUR L’ENTENDEMENT HUMAIN, 2

Il y a une illusion propre à toute métaphysique : c’est celle de l’illimitation de la pensée, celle qui pose qu’il “n’est rien qui échappe aux prises de la pensée, hors ce qui implique absolument contradiction.” C’est ce concept “rationaliste” du pouvoir de l’esprit qui nous fait croire à une autonomie de la raison et à son originalité, y compris dans l’ordre des valeurs morales.

Mais, pour cela, il faudrait que nous puissions considérer l’esprit comme produisant par lui-même et a priori les règles qui régissent ses propres opérations. Or, une réflexion sur “les conditions naturelles de l’expérience possible” -la seule qui permettrait de remplacer toute spéculation obscure et inutilement compliquée sur le suprasensible par une authentique science empirique des principes de la nature humaine- permet de nous donner le sens juste de mot “création”. Si nous envisageons la pensée et ses opérations dans une perspective descriptive, alors il faut dire : le seul vrai pouvoir de transgression des limites est celui de combinaison, pouvoir qui demeure donc dans les limites de l’expérience sensible et constitue le pouvoir de la pensée, “dans des limites fort étroites”. Hume énonce les actes de ce pouvoir par les verbes “trans- poser, combiner, accroître ou diminuer”, types d’association qui font “le train de pensées”.