Le temps Agrandir

Le temps

Par Jean-Philippe Milet

Plus de détails

460542

18,01 €

Un parcours à travers l’histoire des idées pour préparer thème de l’agrégation externe de Philosophie.

  • Hauteur : 17,8 cm
  • Largeur : 12 cm
  • Nombre de pages : 288

Sommaire

 

Préambule    11

 

Introduction 13

Usages, images      14

L’inquiétante étrangeté du temps         15

Le présent, la présence :

quelques indices de la consistance ontologique du temps           18

L’aporie         22

Structure de l’aporie          22

Du temps comme enjeu – et les enjeux du temps     25

 Des signes de la temporalité de la présence.

Quelques pistes pour une lecture de Parménide      29

Comment s’orienter dans la pensée de Parménide  29

Vers la temporalité de l’être       32

Le point sur le problème.             36

Les deux voies         36

 

Chapitre premier

La traversée victorieuse de l’aporie :

 rationalité du temps        41

Aristote.

Le temps comme la présence même du changement.          42

La question directrice de la Physique   42

Aporie           46

• Le temps, s’il y en a : l’existence (ou l’étance) du temps  46

Difficulté du temps pris en lui-même   46

Difficultés de l’instant      46

• La nature du temps         47

La définition du temps     49

Le temps sous tous ses rapports.          54

Le temps comme il se dit 57

Aboutissement       57

Aristote à la croisée des chemins         59

augustin. l’ampleur du temps     62

La problématisation augustinienne     64

L’aporie du temps  67

D’une certaine présomption d’évidence          69

Derechef, l’aporie. Questions sur la longueur.          72

L’ampleur du temps, en son évidence  75

De la consistance du temps. Augustin au carrefour des deux voies.        79

 

Chapitre II

Le temps comme forme de la finitude : Kant   81

L’inscription du temps

dans la problématisation kantienne de la raison    84

Repères pré-critiques       84

La mise en place du problème

dans la Seconde Préface et l’Introduction       87

Le temps comme sensibilité pure ou comme expérience    92

Le temps en lui-même – temps et espace.

Lecture de l’Esthétique transcendantale         93

Temps et catégories.         99

Le temps comme condition de toute donation de sens       103

Des schèmes*, du schématisme.           104

Les principes           109

• Les axiomes de l’intuition        109

• Les anticipations de la perception     111

• Les analogies de l’expérience 112

 La pensée à l’épreuve du temps           118

Temps et liberté     123

 

Chapitre III

Le temps comme finitude de l’être        131

Le don du temps. Heidegger        133

Le plan de l’intentionnalité        134

Temps, finitude, existence. Le temps et la mort        138

Le schématisme du temps, le temps comme schématisme            145

Le temps de l’objectivation         149

L’historial     152

La divulgation du temps   156

Donnant-donné. Le don du temps         158

La physique moderne et sa compréhension du temps         163

Les enjeux de la remarque de Heidegger        165

• La remarque de Heidegger       165

• Quelques précisions sur la notion de champ          167

Le champ espace-temps ;

 la portée d’une mutation            170

• La mutation de l’espace-temps           170

• Un philosophe et deux physiciens pour un combat de géants    171

• Le poids du temps          172

• Le maintenant en question      173

Dire oui au temps. L’endurance du seuil         177

La volonté du passé          178

La pensée de l’éternel retour     181

Apprendre à décliner – vers l’avenir.     186

 

Chapitre IV

Temps et création. La reconnaissance des flux          189

Flux, phases, éclairs : le monde en ses déploiements. Héraclite 192

Du temps      194

• Aiôn            194

• Kairos         195

• Les mesures du temps. Chronos          198

Du changement.      199

Le temps créateur. Bergson         204

De la durée. 205

Du bon usage des dualités         209

La création sur le plan du rapport vie-matière           214

De l’évolution         219

L’échelle cosmologique.   224

Des flux et des formes

La distinction rigoureuse des devenirs. Platon.         229

La thèse du Timée sur le temps 231

Les enjeux du nombre par rapport au devenir. Philèbe        234

L’unité de la forme et du déploiement. Phédon        236

Faire place : quelques indications au sujet de la Khôra     239

Du temps      243

Peut-on sauver la réalité du temps ? Derechef, explication avec les physiciens (temps thermodynamique, temps quantique)         247

Temps et entropie  248

À l’échelle quantique       250

Reconstituer le temps       253

D’un certain cercle herméneutique du monde

et de la conscience du temps     254

Discussion   255

 

Conclusion   259

 

Bibliographie          263

 

Glossaire      269

Sujets de dissertation       273

Notes 275

Agrégé et docteur en philosophie, Jean-Philipe Milet est ancien directeur de programme au Collège international de Philosophie et professeur en Première Supérieure au lycée Henri IV.

Nous commencerons donc par ce qu’un de nos professeurs, en Sorbonne, appelait jadis : “faire le trottoir du langage”. Nous laisserons émerger une diversité d’usages. Un second moment de cette introduction précisera les embarras de la pensée qui répond à une demande d’explication : comment arracher le temps au vertige d’une dissipation ontologique ? Un troisième moment sera consacré à une lecture du Poème de Parménide : nous y verrons se mettre en place la possibilité de donner sens au temps sans le fonder sur le principe d’une présence intemporelle comme mesure de toute intelligibilité du discours en général, du discours sur le temps en particulier. Un dernier moment motivera l’annonce du plan de l’ouvrage.