Beaumarchais (nouvelle édition) Agrandir

Beaumarchais (nouvelle édition)

Le Barbier de Séville

Le Mariage de Figaro

La Mère coupable

Par Pierre Frantz et Florence Balique

 

Plus de détails

460339

9782350303390

18,01 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Clefs concours
S'adressant à tous les candidats aux concours, en particulier Agrégation et CAPES, "Clefs concours" offre une synthèse par sujet. Chaque ouvrage est articulé autour de fiches thématiques permettant de faire le point sur les acquis de la recherche. Synthèse des travaux les plus récents, "Clefs concours" permet de s'orienter dans la bibliographie et de mettre en perspective l'évolution des savoirs.

Clefs concours Lettres
Tous les titres sont organisés autour d’une structure commune :
- des repères : un rappel du contexte historique et littéraire.
- les grandes “problématiques”, indispensables à la compréhension des enjeux de l'œuvre.
- le “travail du texte” consacré aux questions de langue, de stylistique et de grammaire.
- des outils méthodologiques, notamment bibliographiques.
- un système de circulation entre les fiches et les références bibliographiques.

  • Hauteur : 17,8 cm
  • Largeur : 12 cm
  • Nombre de pages : 256

INTRODUCTION

REPÈRES

Histoire d'une création
Beaumarchais dans le théâtre du 18ème siècle : l'héritage comique

PROBLÉMATIQUES

Problèmes de structure
Idéologie et politque dans la trilogie
La scène : espace et temps
Comédie, drame et roman
Mises en scène

LE TRAVAIL DU TEXTE

L'explication de texte
La leçon, la dissertation
Lexicologie
Morphosyntaxe
Ètude de style

BIBLIOGRAPHIE

Pierre Frantz est professeur à l'université Paris 4-Sorbonne

Florence Balique est professeur agrégé de Lettres modernes

"L’oeuvre de Beaumarchais occupe une place singulière dans notre littérature dramatique. C’est au Mariage de Figaro et à lui seul qu’il la doit. Sans doute l’originalité du Barbier de Séville, le talent confondant des Mémoires contre Goëzman lui assureraient une place qui resterait estimable dans les histoires de la littérature mais c’est le Mariage qui détermine tout. Car, et ce n’est pas un mince paradoxe, Le Mariage de Figaro transforme les autres pièces qui le précèdent ou qui le suivent. Certes, les historiens du théâtre et de la littérature, depuis une cinquantaine d’années, ont pris en compte les parades, les drames et la trilogie dans son ensemble et cette démarche, qui nous permet aujourd’hui d’avoir une vue complète de l’oeuvre de Beaumarchais, visait au fond à mieux comprendre ce qui apparaissait comme le chef-d’oeuvre unique de son auteur, une oeuvre singulière, isolée dans son époque. Mais en retour nous avons découvert aussi le génie de Beaumarchais, actif dans des oeuvres oubliées ou méprisées par une tradition critique et théâtrale française qui s’en remet si volontiers aux préjugés qu’elle a elle-même créés et qui n’admet dans son canon que les oeuvres qui lui ont servi, une fois pour toutes, à le définir."