Sciences, techniques, pouvoirs et sociétés, 1500-1789 Agrandir

Sciences, techniques, pouvoirs et sociétés

1500-1789

Par Benjamin Deruelle, Camille Blachère, Aurélien Ruellet, PierreTeissier.

Plus de détails

460379

23,70 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Clefs-concours
S'adressant à tous les candidats aux concours, en particulier Agrégation et CAPES, Clefs-concours offre une synhtèse par sujet. Conçu comme un repère par rapport aux monographies et aux cours et comme un outil de révision, chaque ouvrage est articulé autour de fiches thématiques permettant de faire le point sur les acquis de la recherche.
Synthèse des travaux les plus récents, Clefs-concours permet de s'orienter dans la bibliographie et de mettre en perspective l'évolution des savoirs.
 
Clefs concours Histoire
Tous les titres sont organisés autour d’une structure commune :
- des “repères” : un rappel des faits qui constituent la trame événementielle de la question.
- des synthèses sur les personnages et lieux qui jalonnent le sujet.
- les grandes “thématiques”, indispensables à la compréhension des enjeux de la question.
- des outils méthodologiques : chronologie, glossaire, bibliographie.
- un système de circulation entre les fiches et les références bibliographiques qui complètent l’index.

  • Hauteur : 17,8 cm
  • Largeur : 12 cm
  • Nombre de pages : 672
  • Reliure : broché

INTRODUCTION
Définition des termes, cadrage chronologique et spatial
Histoire de l'histoire des sciences et des techniques
Les principales problématiques et les principaux écueils à éviter

REPÈRES
Une révolution scientifique?
Évolutions sociales et culturelles de la Renaissance
Une réorganisation du champ scientifique et technique au XVIIe siècle
Sciences, techniques et Lumières

THÈMES
Reconfiguration des savoirs scientifiques et techniques
Sciences et techniques : du cabinet de travail à l'espace public
Les sciences et leur inscription sociale et politique

OUTILS
Chronologie
Bibliographie
Personnages
Glossaires
Index sélectif 

Benjamin Deruelle est agrégé et docteur en histoire, professeur à l'université du Québec à Montréal (UQAM). Ses travaux portent sur la culture, les représentations et les pratiques guerrières entre la fin du XVe siècle et le milieu du XVIIe siècle, d'où son intérêt à explorer le rôle des sciences et des techniques dans les pratiques militaires de l'époque moderne. 

Camille Blachère est professeure agrégée au lycée Sophie-Berthelot de Calais et doctorante à l'université du Littoral-Côté-d'Opale. Elle travaille sur l'astronomie et les expéditions d'observation au XVIIIe siècle.

Aurélien Ruellet est agrégé et docteur en histoire, maître de conférences en histoire moderne à l'université du Maine. Ses recherches portent sur l'histoire du patronage, des sociabilités intellectuelles et de l'entreprise, en France et en Angleterre au XVIIe siècle, dans une perspective croisant histoire sociale, économique, politique et culturelle. 

Pierre Teissier est maître de conférences en histoire des sciences et des techniques à l'université de Nantes. Il consacre ses recherches à l'histoire des communautés scientifiques à l'époque contemporaine (chimie et science des matériaux), et à l'histoire des énergies depuis l'époque moderne (machines, travail et systèmes sociotechniques). 

"[L]a révolution scientifique doit être comprise comme la lente et contradictoire construction, à partir de multiples évolutions antérieures, d’une nouvelle méthode de production et de validation des connaissances de la nature, simultanément à l’émergence d’une nouvelle philosophie mécaniste du monde. Elle transforme profondément le régime d’administration de la preuve, qui passe des autorités anciennes de la scolastique à l’articulation de raisonnements et d’expériences grâce à des concepts mathématiques et à un arsenal d’outils discursifs et intellectuels?: analogies, extrapolations, intuitions, métaphores, etc."