Des animaux dans la littérature – Un recueil Agrandir

Des animaux en littérature – Un recueil

Diversité, altérité, intensité

Sylvie Vignes

Plus de détails

460673

9782350306735

18,01 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Un apport contemporain pour l'épreuve de culture générale de prépa HEC

  • Hauteur : 21 cm
  • Largeur : 15 cm
  • Nombre de pages : 250
  • Reliure : broché

INTRODUCTION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13


RAPPEL DES ORIGINES (p. 31)


PEURS ARCHAÏQUES, FANTASMES ET CROYANCES

ZOOPHOBIES ET PEURS PANIQUES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48
ASSOCIATION ENTRE ANIMAUX SAUVAGES ET SURNATUREL . . . . . . . . . . . . . . . . . 54
Association à des forces mauvaises . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54
Ambivalence du sacré à visage animal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59
Animal intercesseur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 62


PRÉCIEUSE ET ATTIRANTE ALTÉRITÉ

D’AUTRES LANGAGES À DÉCHIFFRER . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74
ZOOTHÉRAPIE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76
INTENSITÉ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 83
AFFÛTS ET REGARDS SANS EFFRACTION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 88
APPARITION-DISPARITION, LES SURPRISES DU VIVANT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 91
“LEURS YEUX SE RENCONTRÈRENT” (JEAN ROUSSET) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 94


ÉPIPHANIES ANIMALIÈRES

HARMONIA MUNDI. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 102
L’ANIMAL SAUVAGE COMME SYNECDOQUE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 106
IDENTIFICATION FUGACE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 109
SENTIMENT OCÉANIQUE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 114


CONCLUSION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 123


GLOSSAIRE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 129


INDEX. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 133

Sylvie Vignes

[...] les narrateurs de Giono adoptent volontiers ces postures de
patients guetteurs pour surprendre l’intimité des animaux sauvages et en retirer
des plaisirs ludiques ou esthétiques :

“J’arrive dans une petite clairière et je m’assois. […]
Peu à peu le soleil illumine et chauffe tout cet endroit où je me tiens.
Dans chaque arbre qu’il touche il précipite une chute de feuilles si épaisse
qu’elle fait un bruit de pluie. Les oiseaux arrivent. Il y a ce fameux bleu à
gros bec qui cherche les faines ; il voltige si vite à travers les feuillages
dorés qu’on le voit passer comme un fil. Un rouge-gorge, qui a déjà sa
tenue d’hiver et qui ressemble à un petit morceau de brique, saute dans
l’herbe. Je m’amuse."

(Jean Giono, Les Grands Chemins)