Le mal Agrandir

Le mal

Shakespeare, Macbeth

Rousseau, Profession de foi du Vicaire savoyard

Giono, Les Âmes fortes

Par Dominique Carlat, Pierre Crétois, Michèle Narvaez, Madeleine Robert, Michèle Vignaux


Plus de détails

460127

9782350301273

9,48 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Clefs-concours
S'adressant à tous les candidats aux concours, en particulier Agrégation et CAPES, Clefs-concours offre une synhtèse par sujet. Conçu comme un repère par rapport aux monographies et aux cours et comme un outil de révision, chaque ouvrage est articulé autour de fiches thématiques permettant de faire le point sur les acquis de la recherche.
Synthèse des travaux les plus récents, Clefs-concours permet de s'orienter dans la bibliographie et de mettre en perspective l'évolution des savoirs.
 
Clefs concours Français-Philo
- des repères : une dose de culture générale pour bien comprendre la question.
- les œuvres : introduites, expliquées et analysées.
- le thème à travers les œuvres : les clefs de vos dissertations.
- des outils pour :
    • resituer (chronologies),
    • parcourir (résumés des œuvres),
    • se rappeler (points sur les personnages, lieux et références),
    • comprendre (définition des notions),
    • restituer (recueil de citations classées).

Votre ouvrage
    • toutes les connaissances nécessaires,
    • plusieurs niveaux de lecture possible,
    • des fiches déjà annotées,
    • un système de renvois très performant,
    • une information facile à trouver.
  • Hauteur : 17,8
  • Largeur : 12 cm
  • Nombre de pages : 256

INTRODUCTION

REPÈRES

LES OEUVRES

Shakespeare, Macbeth
Rousseau, Profession de foi du Vicaire savoyard
Giono, Les âmes fortes

UN THÈME À TRAVERS TROIS OEUVRES

OUTILS

Resituer
Parcourir
Se rappeler
Comprendre
Restituer

Dominique Carlat est ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure (Ulm), agrégé de Lettres Modernes, professeur de Littérature française  moderne et contemporaine à l'université Lyon 2.

Pierre Crétois est agrégé de philosophie, doctorant en philosophie de l'Université mixte de recherche LIRE (CNRS-université Lyon 2)

Michèle Narvaez est ancienne élève de 'lEcole Normale Supérieure de Sèvres, agrégée de Lettres, professeur de chaire supérieure en classes préparatoires aux grandes écoles scientifiques au lycée L Martinière-Monplaisir de Lyon.

Madeleine Robert est ancienne élève de l'Ecole Normale Supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, agrégée de Lettres Modernes et titulaire d'un DEA.

Michèle Vignaux est ancienne élève de l'Ecole Normale Supérieure (Ulm-Sèvres), agrégée d'Anglais, et professeur d'études élisabéthaines à l'université Lumière Lyon 2. 

"Le mal nous entoure, il est visible, on peut l’évaluer, le quantifier : un juge par exemple calcule la hauteur des “indemnités” qu’une victime touchera pour un mal subi, ou le nombre de mois de prison que devra effectuer un coupable. De même, on évalue financièrement des “dommages”, en cas de catastrophe naturelle. Même s’il ne nous affecte pas sur le moment, il pèse sur nous comme une menace invisible, une “épée de Damoclès” ; bien sûr, nous tentons de le conjurer en permanence par des conduites magiques, superstitieuses, dont rend compte le langage quotidien, chargé d’expressions vouées à nous préserver en toute occasion des atteintes les plus diverses à notre bien-être ou à notre équilibre : santé, prospérité, bonne chance, longue vie, pourvu que ça dure, je touche du bois…, nous disons-nous dans toutes les langues, en sachant que le pire est hélas souvent le plus probable."