John Webster, The Duchess of Malfi
search
  • John Webster, The Duchess of Malfi

John Webster, The Duchess of Malfi

18,01 €

Par Catherine Lisak

Quantité

  Livraison gratuite

Et en lettre suivie pour la France métropolitaine !

Traitant d’un des sujets 2019 et 2020 des agrégations externe et interne d’Anglais, cet ouvrage propose tout ce dont le candidat a besoin pour passer les épreuves.

Comme tous les clefs-concours de littérature anglophone, l’ouvrage est structuré en quatre parties :
Repères : le contexte historique et littéraire.
Thématiques : comprendre les enjeux du programme.
Ouvertures : pistes de réflexion personnelle.
Outils : pour retrouver rapidement une définition, une idée ou une référence.

Fiche technique

Référence
460524
ISBN
9782350305240
Hauteur :
17,8 cm
Largeur :
12 cm
Nombre de pages :
240
Couleur :
noir et blanc
Reliure :
broché
Format :
poche

SOMMAIRE

REPÈRES

L’ÉPOQUE ET L’AUTEUR . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .13

BIOGRAPHIE DE L’AUTEUR, NAISSANCE D’UNE OEUVRE . . . . . . . . . . . . . .33

LE CONTEXTE FAMILIAL : ENTRE CORPORATION ET COMPAGNIE . . . . . . .34

L’ANCRAGE SOCIAL DE JOHN WEBSTER :

LES TÉMOIGNAGES CONTEMPORAINS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .40

L’ÉDUCATION DE WEBSTER . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .45

L’APPRENTI DRAMATURGE : LES COLLABORATIONS . . . . . . . . . . . . . . . . .48

REPRISES ET REPORTS D’ÉCRITURE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .55

WEBSTER ET OVERBURY . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .61

LES ANNÉES DE MATURITÉ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .64

LES DERNIÈRES ANNÉES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .66

PORTRAIT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .70

L’AUTEUR ET L’OEUVRE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .73

THÉMATIQUES

UNE SÉMIOTIQUE DE L’ESPACE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .85

L’INTENDANT, LE MILIEU DOMESTIQUE ET L’ORDRE DE LA CHARITÉ . . .97

LE PERSONNAGE : SURDÉTERMINATION ET AMBIVALENCE RADICALE . .109

LA DUCHESSE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .110

ANTONIO . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .118

BOSOLA . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .121

LE CARDINAL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .124

FERDINAND . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .128

AMBIVALENCE RADICALE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .131

SYNTHÈSES ET PERSPECTIVES

WEBSTER OU UNE ANATOMIE DU MONDE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .145

LA REPRÉSENTATION DU SAVOIR,

DES CROYANCES ET DES SUPERSTITIONS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .151

LE MONDE DISSÉQUÉ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .171

PATHOLOGIES, PRONOSTICS, REMÈDES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .171

L’ART IMPUR :

LE THÉÂTRE DE LA PEUR, DE LA CRUAUTÉ ET DE L’ABSURDE . . . . . . . .187

OUTILS

ANNEXES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .203

DOCUMENT 1: THE DECLARATION OF SPORTS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .203

DOCUMENT 2: LONDINOPOLIS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .206

DOCUMENT 3: THE CHARACTERS OF THEOPHRASTUS . . . . . . . . . . . . . . .210

DOCUMENT 4: CHARACTERS OF ViRTUES AND ViCES . . . . . . . . . . . . . . .211

DOCUMENT 5: NEW CHARACTERS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .214

DOCUMENT 6: ELEGY ON RANDOLPHS FINGER . . . . . . . . . . . . . . . . . . .216

DOCUMENT 7: KING LEAR AND THE GODS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .218

BIBLIOGRAPHIE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .221

SOURCES PRIMAIRES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .221

SOURCES SECONDAIRES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .229

Catherine Lisak est professeur de Littérature britannique à l’université

Bordeaux Montaigne. Elle est l’éditrice scientifique de Richard II pour les

Internet Shakespeare Editions (ISE) et rédactrice pour Encyclopedia of the

Bible and its Reception (EBR) (voir “Man and Literature”, vol. 17, 2019).

Elle publie régulièrement sur Shakespeare (voir “Scriptural faces and

dramatic encounters in King Richard II”, The Glass, n° 30, 2018). Elle a

également traduit des nouvelles de Virginia Woolf (“Kew Gardens”,

“Moment: nuit d’été”) pour la collection Les meilleures Nouvelles (2019).

L’AUTEUR ET L’OEUVRE

The Duchess of Malfi entretient avec l’époque contemporaine,

le passé et l’avenir, une relation intertextuelle, dramaturgique, théâtrale et

éditoriale complexe, et il est important, en abordant la pièce, de prendre

la mesure de la manière dont Webster concevait l’élaboration d’une

oeuvre, qu’il ancrait autant dans l’immédiateté et l’anecdotique du temporel

que dans l’intemporel.

The Duchess of Malfi ne fut publié qu’une dizaine d’années après sa

première représentation, que l’on estime nécessairement antérieure au

16 décembre 1614, date fatidique qui marqua le décès de William Ostler,

l’acteur qui avait incarné Antonio [LUCAS, 1958, p. 13]. On situe ainsi la

première représentation à environ six à neuf mois plus tôt, soit durant la

saison d’hiver 1613-1614, soit au printemps 1614. Elle fut jouée par les

hommes du Roi au Blackfriars puis au Globe, et fut bien reçue par le

public, plus sophistiqué que celui qui se rendit au Red Bull pour voir

The white Devil.

Le travail de composition de The Duchess of Malfi avait commencé

dès 1612, alors que l’on donnait The white Devil au théâtre du Red Bull.

Plusieurs éléments du texte peuvent être mis en parallèle avec d’autres

écrits composés en 1612, dont petrarch’s Seven penitential psalms de

George Chapman ; de John Donne, An Anatomy of the world (dont une

première partie parut en 1611, et la suite en 1612) ou encore, du même

auteur, of the progress of the Soul (on comparera ainsi les vers 463-4 :

“Whose twilights were more clear than our mid-day; / Who dreamt

devoutlier than most use to pray” aux mots d’Antonio : “That sure her

nights—nay more, her very sleeps— / Are more in heaven than other

ladies’ shrifts”, 1.1.195-6) [LUCAS, 1958, p. 143]. L’écriture de Webster

s’inspire des oeuvres les plus contemporaines et, outre les simples

emprunts, on note un véritable dialogue que Webster entretient avec les

projets d’écritures aboutis et l’activité de composition en cours de ses

confrères dramaturges et poètes.