Un village français Agrandir

Un village français

Bernard Papin


460431

9782350304311

14,22 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

  • Trump fais-moi peur !

    Trump...


    Andrea Davoust et Elsa Benhaiem

  • Hauteur : 16 cm
  • Largeur : 16 cm
  • Nombre de pages : 220
  • Reliure : broché

Préambule

D'un débarquement à l'autre...

Au fil des jours et des saisons

L'écriture de l'Histoire par la fiction

Du côté des personnages...

Un modèle de téléspectateur

Epilogue

 

Outils

Notes

Bibliographie

Fiche technique

Liste des épisodes

Table des illustrations

Dans le "paisible aquarium de la fiction" - extraits de l'entretien accordé par Frédéric Krivine à François Jost et Bernard Papin le 24 janvier 2017 et publié dans le n°8 de la revue Télévision.

Bernard Papin est maître de conférences à l'université Paris Sud et membre du Centre d'Etudes des Images et des Sons Médiatiques (CEISME-CIM, université Paris Sorbonne Nouvelle). Ses travaux portent sur la fiction télévisuelle des années 60-70 et la régulation des images à la télévision. Il anime, au sein du CEISME et en collaboration avec des chercheurs de Paris Panthéon Sorbonne et de l'université de Lorraine, un groupe de réflexion sur la fiction historique, au cinéma et à la télévision.

Mais comment cette série historique "à prétention d'auteur", unanimement saluée par la critique et un public fidèle, a-t-elle relevé "le pari de la fiction" quand elle se confronte à l'Histoire, en s'efforçant de "pouvoir simultanément satisfaire aux exigences d'écriture du cinéma et à celles de l'histoire"? Comment l'Histoire s'en sort-elle alors même qu'elle s'expose "au risque de la fiction"? Telles sont les questions majeures auxquelles les pages qui vont suivre vont s'efforcer de répondre.

Article des Cahiers de narratologie disponible ici

Article des Clionautes disponible ici

Cité dans l'article du Figaro "Un village français, la fiction au service de la mémoire" du Figaro du 16/11/2017

Cité dans "L'instant M" sur France Inter le 14/11/2017

Article de Libération disponible ici

Cité par Jean-Pierre Azéma dans son interview pour L'Histoire n°447 mai 2018