Pour en finir avec l'égalité des chances Agrandir

Pour en finir avec l'égalité des chances

Refonder la justice sociale

 


Plus de détails

460166

10,00 €


Les sciences sociales ne sont jamais aussi utiles que lorsqu'elles éclairent le débat public en conjuguant l'apport de la théorie et celui du terrain, du travail empirique et de la connaissance concrète de l'histoire. En ce sens, l'ouvrage que nous propose Didier Desponds est un modèle du genre.
Alors même que l'égalité sociale est au cœur des mobilisations et des débats les plus centraux de notre société, comme de bien d'autres, il en examine les enjeux concrètement, en refusant les facilités de l'universalisme abstrait, en envisageant les difficultés et les limites de notre République, qui ne tient plus les belles promesses de sa devise - Liberté, Égalité, Fraternité -, ou en discutant sereinement de la diversité. L'école, les politiques de la ville, le logement, les rapports de travail, etc. : la question sociale est traitée ici de manière approfondie et documentée, avec le souci de faire apparaître les inégalités réelles, les injustices, les discriminations et de réfléchir aux moyens de les combattre. Loin des idéologies, l'ouvrage du collectif emmené par Didier Desponds tombe à pic.
Michel Wieviorka

Pour en finir avec l’égalité des chances croit dans la justice de l’égalité des chances et nous suggère aussi d’en finir avec un slogan. Pourquoi cet objectif est-il si difficile à réaliser ? Comment faire pour s’en approcher ? Comment éviter qu’il se transforme en cruauté envers ceux qui n’auront pas su saisir leurs chances et qui auraient donc moins de mérite ?  
Force est de constater que notre croyance vigoureuse dans l’égalité des chances se heurte à toute une série d’obstacles que le livre coordonné par Didier Desponds évalue méthodiquement : pourquoi les individus et les groupes ne sont-ils jamais véritablement égaux et, parfois, pourquoi n’ont-ils pas le même désir d’user de leurs chances ? L’égalité des chances doit-elle être notre seul principe de justice sociale ? N’y a t-il pas d’autres façons de concevoir la justice sociale ?
François Dubet

  • Hauteur : 17,8
  • Largeur : 12 cm
  • Nombre de pages : 192

Sous la direction de Didier Desponds, maître de conférences en Géographie à l'université de Cergy-Pontoise.

INTRODUCTION

ÉGALITÉ DES CHANCES : DÉCONSTRUIRE UN CONCEPT CONSENSUEL
L'émergence de l'égalité des chances dans le discours sur l'école unique (1918-1932)
La démocratsation de l'enseignement sous la 5ème République : de l'égalité des chances à l'égalité des réussites
L'égalité et les chances

MESURER LES INÉGALITÉS
Définir et mesurer l'égalité des chances
Mesurer les inégalités pour l'action syndicale en faveur de l'égalité : le point de vue de la CFDT
Politique de la ville : justice sociale ou égalité des chances ?
A t-on les mêmes chances d'obtenir un entretien d'embauche si on réside à Enghien-les-Bains, Sarcelles ou Villiers-le-Bel

COMBATTRE POUR L'ÉGALITÉ
Permanence des inégalités de genre dans le monde professionnel
La diversité culturelle et linguistique dans "l'école de la périphérie" , une passerelle vers l'égalité des chances
Le temps des loisirs et de la vie quotidienne : les conditions d'uen démocratisation éducative
Supprimer la carte scolaire au nom de la "mixité sociale" et de "l'égalité des chances" : une mystification
Le logement, au coeur de l'exclusion et des inégalités


"Dans la France du début du XXIe siècle, l'égalité des chances est partout, omniprésente dans tous les domaines, l'Éducation nationale d'abord, mais aussi la politique de la ville, l'accès à l'emploi, le développement culturel. [...] L'égalité des chances s'est progressivement imposée comme une catégorie de l'action publique qui permet de capter des fonds de l'État, de mettre en place de coûteux dispositifs, sans que soient nécessairement évalués la pertinence des actions entreprises, ni leurs effet à court ou moyen terme."