search

Paroles bouddhistes

18,01 €

Par Emmanuel Lair

Quantité

  Livraison gratuite

Et en lettre suivie pour la France métropolitaine !

Petite anthologie du bouddhisme, l’ouvrage propose 1000 extraits de textes bouddhistes s’échelonnant sur vingt siècles et regroupés en une quinzaine de thèmes : l’absurde, la guerre, l’enseignement, la conscience, l’éveil, l’humilité, l’illusion, la méditation, la mystique, le rapport à la nature, aux saisons, au quotidien, à la solitude, à la mort. Il interroge aussi les interactions sociales, notre rapport au temps ou à la notion de religion. Dans une langue très accessible, l’ouvrage permet d’entrer dans la diversité du bouddhisme. L’introduction resitue l’histoire du bouddhisme et chaque personnage cité ou terme spécifique fait l’objet d’une notice explicative.

Fiche technique

Référence
470004
ISBN
9782383500049
Hauteur :
17,8 cm
Largeur :
12 cm
Nombre de pages :
574
Reliure :
broché

Préface

Présentation

ANTHOLOGIE

Absurde en apparence

Les arts de la guerre

L’enseignement

L’esprit, les pensées, la conscience

Éveil et libération

Humilité, patience, compassion Illusion et dérision

Intéractions sociales

La méditation

La mystique

La nature

Le quotidien

La religion

Les saisons

Silence et solitude

Le temps et la mort

OUTILS

Têtes de chapitres

Biographies

Bibliographie sélective

Filmographie

Glossaire

Emmanuel Lair est consultant en santé et qualité de vie au travail, et pratiquant divers arts martiaux depuis trente ans. Il enseigne la méditation de pleine conscience en entreprise. Chez Atlande, il a déjà publié Non au burn-out (2019).

Un professeur d’université voulait apprendre le zen. Il lut tout ce qu’il trouva sur le sujet et écouta tous les grands maîtres. Finalement, il alla voir Nan-In.

Le professeur expliqua à Nan-In ce qu’il avait compris de ses lectures et retenu des conférences. Nan-In l’écouta tranquillement. Lorsque le professeur eut terminé, Nan-In lui proposa du thé. Le professeur accepta et Nan-In commença à remplir la tasse. Alors qu’elle était pleine, Nan-In continua à verser du thé.

“Maître, arrêtez de verser du thé, la tasse déborde !”

Nan-In répondit : “Vous êtes comme cette tasse : rempli de vos opinions personnelles. Si votre tasse n’est pas vide, comment pourrais-je vous montrer le zen ?”

Nan-In (1840-1910)

Hyakujo cherchait un bonze pour diriger un nouveau temple. Il posa une cruche pleine d’eau au milieu de la cour et demanda: “Dites-moi ce qu’est ceci, à part une cruche?”

Le moine supérieur répondit: “Personne ne peut affirmer que ceci est une geta [une sandale de bois japonaise] !”

Isan, le moine cuisinier, ne dit rien. Il poussa la cruche du pied et partit!

Hyakujo se tourna vers le moine supérieur et lui dit en souriant : “Tu as perdu !”

Il nomma Isan maître du nouveau temple.

Pai-chang Huai-hai et Isan

Soyez à vous-mêmes votre propre lumière.

Siddhârta Gautama, canon pali (Ier siècle)

Le don de vérité est un don qui surpasse tous les autres.

Siddhârta Gautama, canon pali (Ier siècle)

Vous devez être conscients des sensations plaisantes, des sensations neutres et des sensations désagréables; vous devez développer une attention des sensations dans les sensations.

Siddhârta Gautama, Satipatthana Sutta* [“Discours sur l’établissement de l’attention”] (Ier siècle)

Le mal, que l’on s’en abstienne, Le bien, que l’on s’y consacre, La pensée, qu’on la purifie ; Telle est la doctrine des Éveillés.

Dhammapada, canon pali (Ier siècle)