search

Les plus belles énigmes mathématiques

18,01 €

par Paul Wagner.

Quantité

  Livraison gratuite

Et en lettre suivie pour la France métropolitaine !

76 remue-méninges mathématiques pour tous les âges, tous les niveaux et toutes les situations.
Un petit bijou littéraire avec des énigmes entièrement revisitées et replongées dans leur contexte historique et culturel, parfois surprenant. Un voyage logique à travers l'Histoire et le monde. Un bel ouvrage plaisamment illustré, tout en couleurs.

Fiche technique

Référence
460775
ISBN
9782350307756
Hauteur :
15
Largeur :
15
Nombre de pages :
248
Reliure :
broché

Préface de Cédric Villani

Prologue

Magouille à la Star Ac’

Trente ans après

Le cuisinier de Gengis Khan

Les dix-sept chameaux

Les sabliers d’Horus

Famiglia corsa

La danse des Pieds Bleus

Poésie éthylique

Le Roi et le connétable

Le moine tibétain

L'auberge Bon Repos

La cataplasma

Les amis d’Alice

Les dominos de Pancho Villa

Les embarras du Père Noël

Le chapelier de la Reine

Le déjeuner des canotiers

Les dix-sept conquistadores

La potion du marabout

Poker d’enfer à Las Vegas

Cocktails olympiques  

Ballade interstellaire

Le pavillon français

Le vieux Bill

Le parapluie de Sigmund Schmurtz

La commission Pouët-pouët

La divine pendule

Le mariage du Viking

La diva

La roue de l’ONU

Bill et Steve

L'enfer du Brabant

Les émeraudes du maharajah

Le neveu de Galilée

La guerre du feu

Coup tordu à Schönbrunn

La gourmette

L’héritage de Yakasaké

Le billet de Casanova

Le grand congrès spirite

Le trentième sesterce

Les mouches de Versailles

Complot en Syldurie

La fête de la bière

Alexandre et Aristote

Qui veut gagner des milliards

Les bananes de Manipur

Sherlock & Spikes

La mort du pertuisanier

Les actions Vivendi

Les chèvres et la Ferrari

Les bilboquets d’Henri III

Les danseuses du Crazy Corse

L’énarque et le polytechnicien

Le pilori

Tigre et mandarin

La mouche et l’araignée

La tablette d’Altaïr 6

Les Marx au grand magasin

Pot au bureau d’étude

La Grande Muraille

Le pétrolier fou

L'hôtel de l'infini

Le shopping des Kolkosiens

Les astrologues

Le dîner russe

Les palmes académiques

Le boulet de Nelson

 La secte des Haschischins

Les noix de Kerba

Troisième mi-temps à Dublin

Pirates et démocrates

Le suaire des McMiche

La vérité sur l'affaire Ali Baba

Parfum de scandale

Solutions

Paul Wagner est journaliste scientifique. Il a notamment dirigé les rédactions de L’Usine nouvelle et Industrie et technologies. C’est dans ce dernier titre que paraissait chaque mois une énigme coécrite avec…

Pierre Antilogus, écrivain, journaliste, scénariste et humoriste. Dernier livre paru : Ces petits riens qui font une vie, chez Fleuve.

Doan, diplômé de l’École des beaux-arts de Toulouse, est illustrateur indépendant pour la presse et l’édition.

 

 

"Trente ans après

Après avoir occis l’infâme de Jussac et ses sbires, déjoué les plans de Milady et revendu les ferrets de la Reine à un ferrailleur, Athos, Porthos, Aramis et d’Artagnan ont fêté leurs exploits par une beuverie mémorable à la taverne du Chien qui fume.

Passablement imbibés, il leur faut maintenant rentrer à travers champs au château de Rochefort, où le brave Planchet leur a préparé une quarantaine de volailles rôties. Cependant il fait nuit noire et nos Mousquetaires doivent franchir le vieux pont de la Castagne, étroit et vermoulu. Un passage obligé mais dangereux. D’autant que l’ouvrage croulera à coup sûr s’ils s’y engagent à plus de deux à la fois.

D’Artagnan, encore alerte, peut franchir l’obstacle en une minute. Deux minutes peuvent suffire à Aramis. Athos, toujours mélancolique, a bu plus que de raison : il lui faudra cinq minutes. Dans son état, et vu son embonpoint, Portos mettra dix minutes pour traverser.

On n’y voit goutte, mais les quatre compères possèdent une lampe à pétrole – cadeau du duc de Buckingham, un vrai gentleman malgré ses chapeaux grotesques – qui les éclairera pendant dix-sept minutes, pas davantage.

Comment nos Mousquetaires doivent-ils procéder pour franchir tous les quatre le pont en 17 minutes, toujours avec la lampe, sans passer à plus de deux en même temps ?"

Le Monde

« 76 grands classiques des récréations mathématiques habillés avec humour et gratifiés d’une échelle de difficulté et d’une échelle de beauté de ‘jolie’ à ‘sublime’. »

Pour la science

Un choix de « petits problèmes mathématiques enrobés d'ironiques historiettes. Leur humour et les illustrations de Mac Doàn concourent à apporter beaucoup de plaisir à ceux qui adoreront les résoudre. »

 

Science & Vie

« Ce livre s’adresse à toutes celles et ceux qui aiment se creuser la tête. Au détour des 76 énigmes plaisantes et joliment illustrées… Il faudra tout de même – et à tout âge–, faire preuve de logique, d’imagination… et de ténacité afin de relever tous les défis. »

 

Sciences et Avenir

« Envie de se perdre dans un labyrinthe tentateur, où les stations, à chaque double page, s’appellent le « Neveu de Galilée » ou « Les danseuses du Crazy Corse », « La guerre du feu » ou les « Palmes académiques » ou encore « Les Sabliers d’Horus », « La secte des Haschischins », « L’hôtel de l’infini »… Une chose est sûre, les auteurs du genre facétieux, s’en sont donné à cœur joie – aussi bien dans la rédaction du texte, qui embarque avec humour (et moult références) l’audacieux(se) prêt(e) à s’attaquer à l’énigme, que dans les très fines (à tous les sens du terme) illustrations.

 

Tangente, l'aventure mathématique

Par M. Criton

Mai-Juin 2022 :

"Des classiques sous forme jubilatoire

Ce livre, préfacé par Cédric Villani, présente cent soixante-trois problèmes, qui sont tous de grands classiques de la littérature ludico-mathématique : traversée de ponts fragiles, héritage de chameaux à partager, problèmes d'interrupteurs et de sabliers, partage d'un liquide avec des fioles non graduées, problèmes de menteurs versatiles, problème des quarante cocus de Bagdad, problème de l'hôtel de l'infini... Mais les énoncés sont tous habillés d'une façon humoristique et jubilatoire. On y rencontre des personnages, réels ou imaginaires: Verlaine et Rimbaud, Hassan ibn al Sabbah et la secte des haschischins, Sigmund Schmürtz, collègue d'un psychanalyste viennois, Pancho Villa...

Deux caractéristiques sont proposées pour chaque problème : une échelle de difficulté, qui varie de 1 à 4, avec une indication de niveau (collège 1, collège 2, lycée, terminale) et une échelle de beauté qui va de 1 (joli problème) à 3 (problème sublime). Ces problèmes ont quasiment tous été publiés initialement dans le magazine Industrie et Technologie.

Les solutions sont rédigées dans un style très clair et accessible pour tous, avec des commentaires sur d'éventuelles solutions alternatives. Les illustrations en couleur, dues au graphiste Doàn, ajoutent à la qualité du livre."

Faites vos jeux ! Vous reprendrez bien un peu d'énigme 

Par Dominique Leglu

Le 10-08-2022

"À la recherche de Gengis Khan, du prince Ioussoupov ou des Marx Brothers, qui se faufilent entre les lignes ? Envie de se perdre dans un labyrinthe tentateur, où les stations, à chaque double page, s’appellent le « Neveu de Galilée » ou « Les danseuses du Crazy Horse », « La guerre du feu » ou les « Palmes académiques » ou encore « Les Sabliers d’Horus », « La secte des Haschischins », « L’hôtel de l’infini »… C’est dans une collection baptisée « Petite bibliothèque anticrise », qu’ont été publiées 248 pages à ne pas manquer, histoire, pourquoi pas, de s’entretenir les méninges et aller voir ailleurs si notre esprit y est, au cœur de cet été 2022.

Le livre "Les plus belles énigmes mathématiques", sur le marché depuis quelques mois, recèle 76 problèmes – pas d’inquiétude, il y a aussi les solutions à la fin ! – qui ont de quoi faire sourire et plonger dans une perplexité certaine. Plonger, c’est d’ailleurs ce à quoi invite l’ex-député médaillé Fields Cédric Villani dans une courte préface bien ciselée, titrée "Mets ton habit, scaphandrier", où il prédit aux lectrices et lecteurs une "exploration sous-marine au plus profond de votre esprit". De quoi méditer ces jours-ci sur les bords d’une piscine, en se demandant si on commence par la grande difficulté (quatre étoiles) ou le plus facile (une seule étoile), et si l’on choisit un problème plutôt joli ou carrément sublime sur l’"échelle de beauté" (une, deux ou trois fleurs…) construite par les trois auteurs.

Une chose est sûre, ces derniers s’y sont donné à cœur joie – aussi bien dans la rédaction du texte, qui embarque avec humour (et moult références) l’audacieux(se) prêt(e) à s’attaquer à l’énigme, que dans les très fines (à tous les sens du terme) illustrations. Certaines énigmes tiennent du problème de géométrie et se résolvent à l’aide d’un bon dessin, quand d’autres renvoient à la résolution de deux équations à trois inconnues, et d’autres encore à la connaissance de ce que sont les "probabilités conditionnelles".