search

Un projet sorti de terre. La Grande Muraille Verte, Sahel, XXIe siècle

25,59 €

Par Gilles Boëtsch et Priscilla Duboz (dirs)

Quantité

  Livraison en lettre suivie

3€ en France métropolitaine et à l'international, 8€ dans les DOM-TOM

Conçue il y a près de vingt ans, la Grande Muraille Verte est en train de sortir de terre et de transformer le quotidien des habitants des régions sahéliennes concernées. Censée couvrir une bande de territoire de quelques dizaines de kilomètres de Dakar à Djibouti, elle n’a, compte tenu des nombreux conflits qui handicapent la région, trouvé une traduction durable qu’au Sénégal. Les premiers enseignements de cette expérience peuvent être maintenant tirés, permettant d’envisager un changement d’échelle du projet. 20 milliards ont été mobilisés pour les 3 prochaines années alors que seulement 3 milliards avaient été trouvés entre 2007 et 2023. Des personnalités aussi diverses que Barack Obama ou François Hollande militent pour l’attribution du Prix Nobel de la paix au projet. D’autres régions d’Afrique souffrant du changement climatique comme l’Afrique australe ou l’Afrique de l’Est cherchent à s’en inspirer.

Les chercheurs français jouent un rôle central dans sa mise en place : la sélection des espèces résistances à la sécheresse, la création de systèmes de pare-feu pour prévenir les incendies, la création de jardins polyvalents imbriquant arbres, cultures et élevage, l’aculturation du projet auprès de populations d’éleveurs nomades qui le voyaient au départ comme une entrave à la liberté des troupeaux, la création de coopératives de femmes alimentant les marchés locaux, la généralisation de la scolarisation des enfants sont à mettre au crédit de la coopération franco-sénagallaise. C’est cette formidable aventure que les chercheurs racontent ici, au plus près du terrain, pour faire partager à un large public les raisons d’espérer dans les capacités de l’humanité à faire face à l’adversité.

Fiche technique

ISBN
9782350309583
Hauteur :
21 cm
Largeur :
15 cm
Nombre de pages :
300
Reliure :
broché

Gilles Boëtsch est
 directeur
 de
 recherche
 émérite
 au
 CNRS. Il
 est 
membre
 de 
l’International 
Research
 Laboratory
 (ESS) 
dont 
le 
siège 
est à 
Dakar. 
Anthropobiologiste, 
il 
travaille 
sur 
le 
corps 
et 
la 
santé.


Priscilla Duboz est docteure en 
anthropobiologie, 
HDR, 
ingénieure 
de 
recherche 
à 
l’ESS,
 et 
codirectrice
 de
 l'OHMi 
Téssékéré.


Aliou
 Guissé 
est 
professeur
 en 
écologie 
à 
l’Université 
Cheikh‐Anta‐Diop 
à 
Dakar.


Papa
 Ibnou
 Ndiaye
 est
 maître
 de
 conférences
 en
 biologie
 animale
 à
 l’Université
 Cheikh‐Anta‐Diop
 à
 Dakar.