La Renaissance Agrandir

La Renaissance

Par Pascal Brioist

Assisté de : Jean-Pascal Gay, Marie-Karine Schaub, Éric Schnakenbourg

Plus de détails

463229

9782912232298

23,70 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

  • La démocratie au XXe siècle

    La...


    Europe de l'Ouest et États-Unis Dirigé par...

  • Affrontements religieux

    Affrontement...


    Europe XVIe - XVIIe siècle Par Benoist Pierre

Clefs concours Histoire
Tous les titres sont organisés autour d’une structure commune :
- des “repères” : un rappel des faits qui constituent la trame événementielle de la question.
- des synthèses sur les personnages et lieux qui jalonnent le sujet.
- les grandes “thématiques”, indispensables à la compréhension des enjeux de la question.
- des outils méthodologiques : chronologie, glossaire, bibliographie.
- un système de circulation entre les fiches et les références bibliographiques qui complètent l’index.

  • Hauteur : 17,8
  • Largeur : 12 cm
  • Nombre de pages : 576

CARTES

INTRODUCTION

HISTORIOGRAPHIE

REPERES ET ESPACES

Situation de l'Europe dans le monde en 1470
Rivalités et tentations hégémoniques
Les grandes étapes de la diffusion et de la réception de la Renaissance
Les marges de la Renaissance

THEMES

Les conditions matérielles de la Renaissance
Une révolution de la pensée?
Le rapport à Dieu
Un homme nouveau
Repenser le pouvoir
Les expressions culturelles de la Renaissance
Contradictions de la Renaissance
Ouverture au monde

Pascal Brioist est maître de conférences à l'université de François Rabelais de Tours et membre du Centre d'études supérieures de la Renaisance.

Les échanges de livres et de curiosité


Avec la correspondance voyageaient souvent des livres et toute une série de dons et contre-dons. Rappelons que la pratique du don faisait profondément partie de la culture médiévale. À la base de ce système, tout geste ou toute prestation de service engendrait des obligations et réclamait un nécessaire contre-don. Cette culture transformait des transformait des transactions qui auraient pu n'être que commerciales en geste d'amitié et tissait une toile de dépendances réciproques.