Brassens, Mais où sont les mots d'antan ? Agrandir

Brassens, Mais où sont les mots d'antan ?

Jean-Louis Garitte

Plus de détails

460487

9782350304878

14,22 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Sur les pas de Brassens... au fil des mots

C'est à une balade littéraire hors des sentiers battus que nous vous convions par l'intermédiaire de ce dictionnaire que nous avons pensé comme un guide complet permettant d'analyser tous les textes des chansons de Georges Brassens. Près de 200 chansons ont ainsi été prises en compte, y compris celles que le chanteur n'a pas interprétées, comme entre autres celles qui ont été écrites peu avant 1981, ainsi que quelques inédites.

Voilà plusieurs décennies que Brassens nous a quittés, laissant un patrimoine musical mais aussi littéraire des plus remarquables. C'est un lieu commun de dire que son oeuvre demeure toujours moderne et d'une réelle actualité. Ses chansons sont fréquemment reprises par des interprètes d'aujourd'hui qui les habillent parfois musicalement d'une nouvelle manière. 

Nous laisserons les spécialistes apprécier la valeur musicale originale des chansons (des mélodies qui n'avaient rien de simple ou monotone) et nous nous concentrerons sur les textes et leurs spécificités, ceux-ci représentant une source de grandes satisfactions pour qui apprécie la langue française.

  • Hauteur : 17,8 cm
  • Largeur : 12 cm
  • Nombre de pages : 768
  • Reliure : broché
  • Format : poche

Brassens dans le texte

Lexique

Les mots de Brassens : le vocabulaire
Les expressions de Brassens
Les phrases défigées

Outils

Allusions et similitudes
Noms propres
Bibliographie sommaire
Index des chansons

Jean-Louis Garitte est né en 1957 à Louvain, en Belgique. Après des humanités gréco-latines, il poursuit une formation universitaire à l'UCL à Louvain. Ensuite, il exerce tantôt sa profession en hôpital, tantôt la fonction de journaliste de presse écrite. Il a collaboré durant dix ans au journal Le Soir et a participé à la rédaction des revues Louvain (UCL) et Vocatio. Passionné de langue française, il se lance dans une étude systématique de l'oeuvre poétique de Georges Brassens. Il publie par ailleurs ses propres textes poétiques dans de nombreuses revues littéraires (Les Citadelles, La Page blanche, Le Manoir des poètes, Comme en poésie, Jointure, Le Capital des mots, Le Moulin de poésie, Interventions à haute voix, etc.). Il est l'auteur de trois ouvrages : Parlez-vous le Brassens ? (éditions Le Bord de l'eau, 2007), Le Temps d'y penser (éditions Chloé des Lys, 2010) et Le Dictionnaire Brassens (éditions de l'Opportun, 2011).

"Saturne peut en faire des tours d'horloge,de sablier", les textes de Brassens resteront vivants et seront appréciés longtemps encore par ceux qui y verront l'expression d'un art ciselé. On ne pourra dès lors oublier ces chansons écrites par un être profondément humaniste qui avait le bon goût de confier: "Là est je crois, mon idée fondamentale de l'oeuvre d'art : permettre aux âmes soignées d'aller au-delà de votre cri."

"On ne dissertera pas de la richesse du vocabulaire du natif de Sète, la chose est entendue : cet opus l'atteste plus encore et parfois donne de précieuses indications en sus. Un outil de plus pour tout amateur convaincu de Brassens, mais aussi pour le néophyte."

(Nos Enchanteurs, Le quotidien de la chanson)


"La poésie, disait Victor Hugo, c’est « un univers enfermé dans un homme » : le symbolique, les métaphores que tout poète s’approprie, car il possède les clés de la création. Ainsi Georges Brassens a-t-il constitué son dictionnaire personnel, riche d’une mémoire du passé et d’allusions littéraires pêle-mêle à Apollinaire, Léautaud, La Fontaine, Paul Valéry et tant d’autres, dans plus de 200 chansons parmi lesquelles Au bois de mon coeur, bande originale du film de René Clair, Porte des Lilas. Cet amoureux des mots privilégiait les archaïsmes et mots désuets (amphitryon, sycophante, sylphe, séraphin, Négus, nabab), mais raffolait aussi des mélanges argotiques et populaires (bâfreur, âne bâté, blanc-bec, connard, etc.). Et le grand public, qui n’est pas spontanément attiré par les ouvrages savants des linguistes, en fredonnant les airs du compositeur du Boulevard du temps qui passe, de Brave Margot, des Copains d’abord, retrouve ingénument le monde d’hier..." 

(Défense de la langue française, n° 271)

Article sur Littératures populaires et culture médiatique ici.

Article sur valgirardin.fr ici.

Découvrez "Brassens, Mais où sont les mots d'antan ?" de Jean-Louis Garitte

Jean-Louis Garitte est né en 1957 à Louvain, en Belgique. Il exerce tantôt sa profession en hôpital, tantôt la fonction de journaliste de presse écrite. Passionné de langue française, il se lance dans une étude systématique de l’œuvre poétique de Georges Brassens.

gritteCaptureIl publie par ailleurs ses propres textes poétiques dans de nombreuses revues littéraires. Il est l'auteur de quatre ouvrages : Parlez-vous le Brassens ? (éditions Le Bord de l'eau, 2007), Le Temps d'y penser (éditions Chloé des Lys, 2010), Le Dictionnaire Brassens (éditions de l'Opportun, 2011) et Brassens. Mais où sont les mots d'antan ?

(éditions Atlande).

 

 Jean-Louis Garitte : Très tôt, il a été attiré par les mots, par la langue française et par la poésie en particulier. Chez Brassens il relevait les archaïsmes, les termes littéraires désuets et il allait vérifier leur signification. Ce qui était au départ une distraction est devenu un travail d’une certaine ampleur et il a donc réalisé un vrai dictionnaire. En tout, il y a passé une bonne vingtaine d’années.

 Brassens est pour lui le plus littéraire des auteurs de chansons.

Mais à côté du vocabulaire recherché et aux tours soignés, on trouve aussi nombre de termes argotiques : cette coexistence est une des caractéristiques du style de Brassens. Comme le sont aussi les phrases « défigées » ou remaniées.

 LE LIVRE :

" Chez moi tout part des mots, je suis un amoureux des mots » avait coutume de dire Brassens. Quoi de mieux alors qu’un dictionnaire pour redécouvrir l’œuvre de cet « affamé de poésie » ? Jean-Louis Garitte invite ainsi tous les amoureux de la chanson et de la langue française à flâner parmi les airs et les textes d’un des plus grands poètes, auteurs- compositeurs et interprètes du XXème siècle : expressions et vocabulaire d’antan, références historiques et littéraires, jurons piquants ou expressions argotiques."

(Thau info, Le quotidien du pays de Thau)

BRASSENS
Mais où sont les mots d'antan
(760 pages - Éditions Atlande)
 
GENRE
Dictionnaire-Répertoire
 
Brassens
« Chez moi tout part des mots, je suis un amoureux des mots » avait coutume de dire Brassens. Quoi de mieux alors qu’un dictionnaire pour redécouvrir l’œuvre de cet « affamé de poésie » ? Jean-Louis Garitte invite ainsi tous les amoureux de la chanson et de la langue française à flâner parmi les airs et les textes d’un des plus grands poètes, auteurs,  compositeurs et interprètes du XXème siècle : expressions et vocabulaire d’antan, références historiques et littéraires, jurons piquants ou expressions argotiques. C’est toute la fantaisie du style de Brassens que le lecteur est amené à redécouvrir à travers les différentes entrées du dictionnaire. Une première partie est consacrée aux mots et expressions, une seconde aux allusions et références dont fourmillent les textes des chansons, toutes répertoriées dans un index final. Fruit du travail de recherche d’un érudit passionné, ce dictionnaire renouvelle la fantaisie poétique de Brassens, qui aimait mêler l’argot, jouer avec une langue qui s’enracine dans un « antan » où les références populaires dialoguent avec les réminiscences littéraires et culturelles les plus classiques.

« Ne jetez pas la pierre à la femme adultère, je suis derrière », « Des idées qui font trois petits morts et puis s’en vont », « En suivant les chemins qui ne mènent pas à Rome »… Une partie du dictionnaire est consacrée aux « phrases défigées » des chansons de Brassens. Elle rassemble les transformations les plus savoureuses opérées par le poète sur des expressions ou des locutions consacrées. On y trouve les vers les plus représentatifs du génie de Brassens, capable de rendre hommage à la langue française tout en la réinventant sans cesse.

(Passion Littéraire de l'Union meusienne des écrivains et illustrateurs)

"[...] Cet ouvrage donne au lecteur une image détaillée du langage des chansons de Brassens, de la richesse lexicale et poétique de ces textes, et fournit des outils précieux pour leur étude. Pour ces raisons, nous le recommandons à ceux qui veulent se plonger dans l’œuvre de Brassens, mais également à tous les passionnés de chansons, de poésie, ou de la langue française."

Petra Takács

(Revue d'Études Françaises, n°23, 2019)

"Si deve al belga Jean-Louis Garitte un ricco e accurato dizionario dedicato all'opera del grande cantautore francese Georges Brassens (1921-1981), che rappresenta con Jacques Brel e Léo Feré, pur nelle ben note rispettive differenze stilistiche reciproche, uno dei maestri della stagione piú fulgida della canzone d'autore d'espressione francese novecentesa. [...]

Attraverso queste pagine è possibile rendersi conto dell'ampiezza e dela varietà dell'inspirazione del grande artista, che spazia su un'ampia gamma di registri linguistici, fondendo il linguaggio popolare con il linguaggio culto, se nel suo lavoro il testo è principe: "Je décalque la musique sur le texte, je suis le rythme du vers" (p. 14).

Conclude l'opera, certo strumento prezioso per tutti gli studiosi e gli appassionati di Brassens, una sezione "Outils", che comprende le rubriche "Allusions et similitudes", che consente di risalire ai rimandi letteari prenseti nei testi, "Les noms propres" et "Index des chansons".

Fabio Scotto

(Studi Francesi, n° 190, juin 2020)