search

Sommes-nous déjà en dictature ?

14,22 €

Par Alexandre Lécroart

Quantité

  Livraison gratuite

Et en lettre suivie pour la France métropolitaine !

Un dictionnaire citoyen

Fiche technique

Référence
460729
ISBN
9782350307299
Hauteur :
17,8 cm
Largeur :
12 cm
Nombre de pages :
233
Reliure :
broché

Avant-propos de l'éditeur

Introduction

49,3

ABSTENTIONNISME  

ABSURDISTAN

ACCRÉDITATION

ASSASSINATS CIBLÉS

BOîTES NOIRES

CAMÉRA, ARME PAR DESTINATION ?

CARTE DIDENTITÉ

COMPTES DE CAMPAGNE

CONCENTRATION MÉDIATIQUE

CONDITIONS DE DÉTENTION

CONFINEMENT

CONFLIT DINTÉRêTS

CONSEIL DE DÉFENSE

CONTRESCARPE

CONTRôLES AU FACIèS

CONVENTION CITOYENNE POUR LE CLIMAT

CORPS INTERMÉDIAIRES

COUVRE-FEU

DÉCHÉANCE DE NATIONALITÉ

DÉFENSEUR DES DROITS

DÉLATION

DÉMOCRATURE

DÉPOSSESSION DE LADMINISTRATION.

DRONES

ÉLOIGNEMENT DES CENTRES DE DÉCISION

ÉTAT DEXCEPTION

ÉTAT DURGENCE SANITAIRE

EXILÉS

fACHOSPHèRE

Fake news

FICHÉS S

FINANCEMENT DE LA VIE POLITIqUE

Flash-ball

GAFAM

GESTION DE LHôPITAL PUBLIC

GODILLOT

GOUVERNANCE

GRAND DÉBAT

HOMME PROVIDENTIEL

INVERSION DU CALENDRIER ÉLECTORAL

ISLAMO-GAUCHISTE

JUPITER

JURY POPULAIRE

LANCEURS EN ALERTE

MANTES-LA-JOLIE

MASQUES

MAYOTTE

MÉPRIS DU PARLEMENT

MÉTROPOLISATION

MISE EN CONCURRENCE

MUSELAGE DE LOPPOSITION

NASSE

ORDONNANCES

PASSE SANITAIRE

PREMIER MINISTRE

PRIVATISATION DE LA VIOLENCE

PRIVATISATIONS

PROCÉDURE ACCÉLÉRÉE

PROTECTION DES SOURCES

PUTSCHISTES

RATIFICATION à LEUROPÉENNE

RÉTENTION ADMINISTRATIVE

SANS-ABRI

SERVICES SECRETS

SURVEILLANCE DE MASSE TRAITÉ DE LISBONNE

TRIBUNAL DARBITRAGE

VALLÉE DE LA ROYA

VIOLENCES POLICIèRES

VOTE BLOQUÉ

 

Alexandre Lécroart a étudié à l’Universita degli Studi di Milano et à Sciences-Po Saint- Germain-en-Laye ; il est actuellement étudiant en Histoire de la pensée politique à l’ENS Lyon.

“Les jeunes de 18-25 ans déclarent ainsi 7 fois plus de contrôles que l’ensemble de la population et les hommes perçus comme noirs ou arabes appa- raissent cinq fois plus concernés par des contrôles fréquents [...] Si l’on combine ces deux critères, 80 % des personnes correspondant au profil de ‘jeune homme perçu comme noir ou arabe’ déclarent avoir été contrôlées dans les cinq dernières années (contre 16 % pour le reste des enquêté.e.s). Par rapport à l’ensemble de la population, et toutes choses égales par ailleurs, ces profils ont ainsi une probabilité 20 fois plus élevée que les autres d’être contrôlés.”

"Ce passage est extrait d’une “Enquête sur l’accès aux droits” publiée par le Défenseur des droits, Jacques Toubon, en 2017. Les pourcentages évoqués montrent la réalité des contrôles d’identité “au faciès”, pratique discriminatoire puisqu’elle entre dans le giron de l’article 225-1 du code pénal définissant les discriminations. Cependant, les contrôles au faciès ne sont jamais explicitement évoqués en droit français. Si même le président de la République Emmanuel Macron a reconnu leur existence – pour la déplorer – aucun dispositif n’a été mis en place pour lutter spécifiquement contre cette pratique."