Union - Plaidoyer pour l'unité de la gauche Agrandir

Union - Plaidoyer pour l'unité de la gauche

Par Gérard Filoche

Plus de détails

460648

9,48 €

Sans union de la gauche, ce sera le duel Le Pen/Macron et nul ne sait qui cette fois le gagnera. Il faut donc en urgence l'union de la gauche dans les luttes, l'union de la gauche aux municipales, l'union de la gauche aux départementales et régionales à venir et l'union de la gauche à la présidentielle à travers des primaires pour désigner un candidat unique.

Il est grand temps que la gauche, historiquement porteuse d'un projet alternatif au capitalisme, se rassemble. Alternative sociale et écologique ou régression sociale et chaos climatique. Une course de vitesse est engagée! Il n'y a plus de temps à perdre!

Un pamphlet plein de bon sens, un projet révolutionnaire réaliste, un manifeste pour la réflexion et l'action.

  • Hauteur : 17,8 cm
  • Largeur : 12 cm
  • Nombre de pages : 96
  • Reliure : broché
  • Format : poche

Chapitre 1 - Pourquoi l'unité de la gauche? . . . . . . . . . . . . . . . 11

L'unité syndicale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19

Chapitre 2 - L'union, une histoire du mouvement social . . . . 33

Jaurès, le rassembleur . . . . . . . . . . . . . . . 37

Front populaire, les leçons de l'unité . . . . 38

L'union, une histoire sans fin . . . . . . . . . . 42

Chapitre 3 - Avec qui réaliser l'unité? . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57

La France insoumise . . . . . . . . . . . . . . . . 61

Europe écologie les Verts . . . . . . . . . . . . 63

Génération.s . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66

LO, NPA . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67

Le PCF . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68

Le Parti socialiste . . . . . . . . . . . . . . . . . . 70

Chapitre 4 - Comment rassembler la gauche? . . . . . . . . . . . 75

Élaborer ensemble . . . . . . . . . . . . . . . . 88

Gérard Filoche est l'un des personnages clefs de la gauche depuis les années 1980. Cofondateur de SOS Racisme et membre du bureau national du PS de 1994 à 2017, il anime la Gauche démocratique et sociale.

Le militant : Rassembler la gauche a-t-il encore un sens dans la mesure où certains pensent que la notion de gauche est dépassée?

GDS : La notion de "gauche" est d'abord l'expression d'un camp social, celui du travail, au sein duquel le salariat est majoritaire.

90% des actifs sont aujourd'hui salariés. C'est dans cette mesure que la gauche exprime le salariat, elle cherche historiquement et pratiquement au quotidien à l'incarner, à le défendre, à faire progresser sa cause. Ses associations, ses comités, ses syndicats, ses partis "de gauche" ont cette fonction. Les travailleurs ont besoin de s'organiser pour résister à l'exploitation, pour se défendre contre les injustices sociales et "gagner" le pouvoir.

La gauche essaie d'incarner au mieux les intérêts du travail face au capital. La gauche, c'est l'humanité entière, dans la mesure où elle se préoccupe du sort du salariat et de tous les exploités. Elle oeuvre pour que la lutte de classe aboutisse en faveur du salariat, pas du patronat, en faveur de la majorité qui produit les richesses, pas de la minorité qui les exploite.