Nos enfants méritent mieux !
search
  • Nos enfants méritent mieux !

Nos enfants méritent mieux !

14,22 €

Pour en finir avec l'illusion d'apprendre au collège et au lycée

Christian Doyhenart

Quantité

  Livraison gratuite

Et en lettre suivie pour la France métropolitaine !

Réflexion libre sur le système éducatif français, ce livre analyse les symptômes du grand malade qu'est l'Education nationale, propose un diagnostic et élabore un traitement, une trithérapie pour une école plus efficace, plus juste et solidaire et plus protectrice de chacun.
Ou pourquoi la réforme du collège, pavée de bonnes intentions, nous prépare des lendemains qui déchantent.

À lire par les parents, enseignants, responsables d'établissement et décideurs politiques de tous échelons.

Fiche technique

Référence
460405
ISBN
9782350304052
Hauteur :
17,8 cm
Largeur :
12 cm
Nombre de pages :
256

Partie 1 - Les symptômes : un mal plus grave que ce que l'on pensait

1. Les cinq symptômes déjà connus dont souffre notre enseignement secondaire (25)

2. L'illusion d'apprendre ou le symptôme oublié (41)

Partie 2 - Le diagnostic : des contenus et une organisation pensés de trop loin

3. Premier élément du diagnostic : une quantité de savoirs à apprendre déraisonnable et contre-productive (66)

4. Deuxième élément du diagnostic : un contenu des programmes socialement marqué qui pénalise certains milieux sociaux (94)

5. Troisième élément du diagnostic : un suivi individuel négligé qui accentue encore les inégalités et l'échec scolaire (101)

Partie 3 - Le traitement : l'enseignement secondaire a besoin d'une trithérapie

6. Première thérapie : pour en finir avec l'illusion d'apprendre (124)

7. Deuxième trithérapie pour un enseignement plus juste et solidaire (161)

8. Troisième thérapie pour une école plus protectrice (96)

9. Le traitement, des effets secondaires à prévoir ? (215)

Christian Doyhenart est professeur agrégé de Sciences sociales. Il enseigne depuis 23 ans en lycée général et à Sciences Po Bordeaux jusqu'en 2015. Il a par ailleurs, durant 6 ans, contribué à la formation de centaines de jeunes stagiaires de l'Éducation nationale dans les domaines de la gestion des conflits et de la démotivation/remotivation des élèves. Passionné par la psychologie, il reprend en parallèle des études et obtient le titre de psychologue.

"Combien de talents passés inapeçus, d'intelligences ignorées par un système trop formaté sans doute ? Ce ne sont certes pas des "Mozart que l'on assassine" mais peut-être des électriciens, des informaticiens, des bâtisseurs que personne n'a su voir. On touche ici à l'inacceptable. De combien de richesse humaine, de créativité, se prive la France qui en a besoin ?"

Entretien avec l'auteur Christian Doyhenart dans la revue Pélerin, numéro du 13 octobre 2016.

Livres Hebdo, Hervé Hugueny, le 19 Août 2016 : "anticipant l'habituel trou d'air des années électorales, les éditeurs d'essais et de documents programment dès maintenant nombre de bilans et d'analyses politiques en vue des scrutins de 2017. Avec l'objectif d'améliorer leurs résultats, ils resserrent leur production : publier moins mais vendre plus reste l'idéal à atteindre (...) À côté de ces enjeux, la rentrée ramène les esprits vers un autre sujet fondamental : l'éducation. (...) Alors que la grande réforme voulue par François Hollande s'achève avec la mise en oeuvre simultanée des nouveaux programmes au primaire et au collège, la production accorde uhe large place aux dénonciations virulentes (Nos enfants méritent mieux : collèges et lycées, pour en finir avec l'illusion d'apprendre, Christian Doyhenart, Atlande)"  

Trans-Europa Medias, le 5 Octobre 2016 : "réflexion libre sur le système éducatif français, ce livre analyse les symptômes du grand malade qu'est l'Education Nationale, propose un diagnostic et élabore un traitement, une trithérapie pour une école plus efficace, plus juste et solidaire et plus protectrice de chacun. Ou pourquoi la réforme du collège, pavée de bonnes intentions, nous prépare des lendemains qui déchantent. À lire par les parents, les enseignants, responsables d'établissement et décideurs politiques de tous échelons."