Nuit(s) debout Agrandir

Nuit(s) debout

Philippe Ngo et Capucine Truong

Plus de détails

460407

9782350304076

11,37 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

"On ne rentre pas chez nous ce soir", "Convergence des luttes", "Loi El Khomri, vie pourrie", "Paris, soulève-toi !" Au-delà de ces slogans marmonnés, lancés comme des suppliques ou affirmés avec force, que disent celles et ceux qui veillent place de la République ?

Les textes rassemblés dans cet ouvrage nous ouvrent une promenade sur la place, à la rencontre d'un peuple du soir, bariolé et goguenard, rêveur et indéterminé, bavard et entreprenant. On y découvre ses grandes causes et ses petits travers, ses galères et ses dérives, sa diversité et sa profondeur. On y côtoie aussi riverains, passants, dealers ou CRS, toute une faune qui fait partie du décor. Chacun, croqué avec une tendresse acide et campé en quelques traits, s'exprime ici. On suit les escapades du mouvement en dehors de la place et ses rebonds en banlieue ou en province. En bref, la chronique festive mais lucide d'un événement insolite.

Ces témoignages, portraits et reportages présentent une histoire en pointillés, celle d'une révolute, démocratique et anticapitaliste, contre "la loi Travail et son monde", mais aussi des histoires – poignantes, cocasses, chaleureuses ou ironiques.

Philippe Ngo et Capucine Truong ont vécu Nuit debout de l'intérieur ; ils l'ont observée avec leurs yeux de jeunes chercheurs en sciences sociales et décrite avec leur gouaille de reporters parigots.

  • Hauteur : 17,8 cm
  • Largeur : 12 cm
  • Nombre de pages : 256
  • Reliure : broché

Avant-propos

D'où tout est parti
Une première nuit
Constance, 27 ans, doctorante en science politique
La petite pierre de Bachir
La révolution ne se fera pas le ventre vide
La voie du dealer
Virage à gauche
Apéro chez Valls
Lundi matin
Emmanuel, 46 ans, chirurgien cardiaque
Ça déraille dans le dernier métro
La yourte de l'intelligence collective
Fatih fatigue
Laissez-moi parler !
Angela d'Antipub
La musique du "Nouveau Monde"
Thierry, coiffeur insouciant
Gabriel, vendeur tiraillé
Un crime arc-en-ciel
Critiques, renfrognés, surmenés : les CRS
BiblioDebout
À dormir debout
Cahiers de doléances et d'exigences
L'international(e) communiqte
Gala : pour un cliché
Quentin et Valentin, envoyés très spéciaux à la Nuit debout
Sébastien, roi de la place
S'engueuler debout
Comédie à la française
Aimé aux sages conseils
Entre soixante-huitardes
SOS au kiosque
Le funambule
Théo, amateur de gros son
L'artisan poète
Amal de "Urgence, notre police assassine"
Faux château, vraie guerre de rue
Avocats debout
Perse et police
Commission "Accueil et sérénité"
L'Église de la Très Sainte Consommation
Passy debout
Le fumeur fou
Grève générale !
Raphaël, 26 ans, professeur d'histoire-géographie
Passer le périphérique
Toulouse, c'est pas Paris
Rochefort !
Divergence des luttes
Et... action !
Commission "Démocratie sur la place"
Passage en force à l'Assemblée nationale
Global debout

Glanés sur la place

Plan de la place de la République
Signes en vigueur à l'Assemblée populaire
Liste des commissions
Verbatim de commissions
Brèves d'Assemblée générale
Nuit debout au jour le jour
Les mots de Nuit debout
Tracts trouvés à la Nuit debout

Philippe Ngo est diplômé de Sciences Po Paris, titulaire d'un master de recherche en Théorie politique et d'une licence de Sciences et technologies à l'université Pierre-et-Marie-Curie.

Capucine Truong est diplômée de Sciences Po Paris, titulaire d'une licence en philosophie à l'université Paris-Sorbonne et elle a écrit une thèse de Théorie politique à l'École doctorale de Sciences Po.

"On parle politique, banlieue, religions, avenir. Et puis quelqu'un signale que les flics se rassemblent aux issues, qu'ils vont faire évacuer la place. Les types font la grimace. Ils connaissent, les flics ; de leur violence, ils en ont apprit plus qu'à l'école sur le monde. Mails ils restent, un peu, pour voir. Quand la foule fait face aux CRS et lève les bras, eux ne les lèvent pas. Ils savent que ça n'empêche pas la police de fapper."

Alternatives économiques, n°360, Septembre 2016 : "Publier un ouvrage quelques mois à peine après le début de l'évènement dont il prétend rendre compte ne peut a priori que susciter de la défiance. On recommandera pourtant la lecture de celui-ci, car il n'a pas d'autre prétention que de recueillir sur le vif une première série de témoignages d'hommes et de femmes, jeunes et moins jeunes, qui ont été des participaents actifs ou de simples spectateurs, favorables, sceptiques voire hostiles, de Nuit debout. On fait ainsi la connaissance de Constance, doctorante en sciences politiques, d'Angela d'Antipub, de Gabriel, un vendeur aux premières loges, de Faith et de bien d'autres, au fil de plus d'une cinquantaine de chapitres rapides et plaisants à lire. Le tout agrémenté de toutes sortes de traces glanées sur place : liste et verbatim des commissions, tracts, mots-clés, etc..."

L'Humanité, article du 17 Octobre 2016 : https://www.humanite.fr/la-democratie-est-elle-en-danger-comment-peut-la-reinventer-618276