Sense and Sensibility Agrandir

Sense and Sensibility

Jane Austen, Ang Lee

Plus de détails

460325

19,00 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Clefs concours Anglais - Littérature
Tous les titres sont organisés autour d’une structure commune :
- des repères : un rappel du contexte historique et littéraire ;
- les grandes thématiques, indispensables à la compréhension des enjeux de la question ;
- des ouvertures pour des pistes de réflexion ;
- des outils méthodologiques, notamment bibliographiques ;
- un système de circulation pratique entre les fiches et les références.

  • Hauteur : 17,8
  • Largeur : 12
  • Nombre de pages : 256

Christophe Gelly est professseur au département d'anglais de l'Université Blaise Pascal (Clermont-Ferrand 2).
Anne Rouhette est maître de conférences à l'université Blaise Pascal.

INTRODUCTION

REPÈRES

Les oeuvres dans leur contexte
Approche des oeuvres

ANALYSES THÉMATIQUES

Point de vue et subjectivité : "The shetting always casts a different shade"
Masculin et fémini
Elinor et Marianne

SYNTHÈSES ET PERSPECTIVES

Langage(s)
Le dialogue entre John et Fanny
La réception/Le bal
La maladie de Marianne
La déclaration d'Edward à Elinor

OUTILS

Chronologie
Bibliographie
Annexes
Glossaires
Tableau synthétique de la structure du roman



Lépoque où vit Jane Austen voit disparaître irrémédiablement un mode de société fondé sur une conception patriarcale et héritée des valeurs de la chevalerie, où les riches et les puissants détiennent le pouvoir et, en contrepartie, veillent sur les pauvres et les faibles (femmes, enfants, vieillards...bien sûr, cette conception était déjà largement mythique à la fin du XVIIIe siècle) au profit d'une société capitaliste fondée sur l'intérêt individuel, dont John et Fanny Daschwood sont un exemple frappant - avant d'hériter de Norland et de devenir propriétaire terrien, John était déjà un homme riche, au capital au moins en partie investi en actions. L'attitude de Mrs Ferrars, qui s'insurge de devoir payer des annuités à trois vieux serviteurs, est symptomatique de la fin du système patriarcal, auquel certaines personnes continuent pourtant d'adhérer plus ou moins, telle l'amie de Fanny Dashwood qui, la voyant en compagnie de ses belles-sœurs désargentées, en déduit qu'elle les a invité chez elle.