Les affrontements religieux - Un dictionnaire Agrandir

Les affrontements religieux - Un dictionnaire

Thibaut Klinger

Plus de détails

4600998

10,00 €

Clefs concours Histoire
Tous les titres sont organisés autour d’une structure commune :
- des repères : un rappel des faits qui constituent la trame événementielle de la question.
- des synthèses sur les personnages et lieux qui jalonnent le sujet.
- les grandes “thématiques”, indispensables à la compréhension des enjeux de la question.
- des outils méthodologiques : chronologie, glossaire, bibliographie.
- un système de circulation entre les fiches et les références bibliographiques qui complète l’index.

  • Hauteur : 17,8
  • Largeur : 12 cm
  • Nombre de pages : 320

Thibaut Klinger est professeur agrégé d'Histoire.

Introduction 

Repères

La naissance d’un schisme

Une église sous tension
La “culture panique”
La réforme de l’Église en question
L’opposition de l’humanisme chrétien
Luther et l’angoisse du salut

La rupture luthérienne
Luther face à l’Église (1517-1519)
Les fondements de la pensée luthérienne (1519-1520)
Le schisme consommé (1520-1524)

La rupture zwinglienne dans les cantons suisses

La réforme strasbourgeoise et bucérienne : entre rupture et tentative de synthèse

La Réforme en conflit

Luther contre Carlstadt et Müntzer

Les contestations anabaptistes et spiritualistes

Les conflits intra-luthériens

Calvin et calvinistes face aux réformés
L’itinéraire religieux et la doctrine de Jean Calvin
Entre affrontement et conciliation

L’Église en conflit

La difficile mise en place d'un front godmatique catholique
Les divisions face à la Réforme
Le concile de Trente

La grâce suffisante ou efficace : molinistes contre jansénistes

La crise illuministe

Les luttes ecclésiologiques

Le cas de la crise gallicane française

Éclairages
Les guerres de religion en question

Les espaces et les temps des guerres de religion

La confessionnalisation scandinave

Confessionnalisation et guerres de religion

Les Guerres religieuses dans le Saint-Empire (1522-1555)

Les chevaliers, les paysans et la Réformation
La révolte des chevaliers (1522-1523)
La guerre des paysans (1525-1526)

L’échec de la réconciliation religieuse (1526-1530)
La mise en place des fronts religieux et la Diète d’Augsbourg
Les divisions internes à la Réforme
L’opposition catholique

La ligue de Smalkalde entre 1531 et 1540
Les débuts de la ligue (1531-1534)
L’éphémère royaume anabaptiste de Münster (1534-1535)
La concorde de Wittenberg et l’affirmation de la ligue (1536-1540)

La montée des tensions et la guerre (1540-1547)
L’ascendant du front catholique
La guerre de Smalkalde (1546-1547)

Vers la paix religieuse (1548-1555)
La crise de l’Interim d’Ausbourg
La paix d’Augsbourg

Les îles Britanniques, une Via media ? (1529-1603)

Le débat historiographique

Le chef d’Église face aux “pèlerins”
Le “divorce” et le schisme d’Henri VIII
Le Pilgrimage of Grace
Une guerre de religion ?

Les oppositions à la réforme protestante
L’étendard de la Reformation sous Édouard?VI
Contre le Prayer Book : Western Rebellion et Kett’s Rebellion

Les rébellions anti-catholiques
La restauration catholique de Marie Ière
La rébellion de Thomas Wyatt

La via media élisabéthaine et le Northern Rising
Vers un compromis religieux
Le Northern Rising

Un apaisement des affrontements religieux dans les îles Britanniques ?

La révolte des Pays-Bas (1566-1621)

Le temps des révoltes
Le Compromis des Gueux
Les “prêches de haies” et le soulèvement iconoclaste de 1566
Une flambée de violence symbolique : les iconoclastes et les Gueux  
La mobilisation des “sectaires”

Guerre confessionnelle ou guerre patriotique ? (1566-1579)
La prise d’armes
La violente répression du duc d’Albe (1567-1570)
Sursaut “patriotique” et repli des affrontements religieux (1570-1579)
L’échec de la pacification de Gand
Les “partis” politico-religieux en présence
L’échec de la paix de religion
L’Union d’Arras contre l’Union d’Utrecht

Les conflits religieux au temps de la partition des Pays-Bas (1580-1621)

Les guerres de Religion en France (1562-1598)

L’échec de la concorde religieuse (v.?1560-1572)
Éviter la guerre
Pacification et répression
La violence pour la paix
La Saint-Barthélemy

Crispations et enlisement (1572-1584)
Les guerres de Religion et le “malcontentement”
La paix de Beaulieu et l’avènement de la Sainte Union
La formation des premières ligues

Henri?III face à la Ligue catholique (1584-1589)
Le roi pénitent contre les guerriers de Dieu
Ligue nobiliaire et Ligue urbaine
Le Roi-Antéchrist

Henri?IV et la pacification religieuse : La coexistence dans l’intolérance ? (1589-1598)
“Paris vaut bien une messe” ?
La pacification de l’édit de Nantes

Vers de nouvelles guerres de religion ?

Le roi de France face aux “rebelles” huguenots
La soumission du Béarn et ses conséquences
Pour en finir avec les “rebelles” huguenots

Les guerres religieuses dans les îles Britanniques
Les affrontements autour de l’arminianisme d’État
La “Guerre des Évêques” et le déclenchement de la Civil War
L’opposition puritaine
La fracture interne : presbytériens contre indépendants
Les victoires militaires des puritains indépendants
Indépendants contre sectaires
Les ennemis de la “Nouvelle Jérusalem” : Cromwell et la pacification des deux royaumes

La guerre de Trente Ans
Les fortes tensions religieuses de l’espace germanique au tournant des XVIe et XVIIe siècles
La Bohême au cœur des affrontements religieux
La Défenestration de Prague et le coup de force des calvinistes bohémiens (1618-1619)
La bataille de la Montagne blanche (8 novembre 1620)
Victoires et dislocation du camp catholique (1620-1630)
Le “Lion du Nord”, un prince providentiel
Guerre et paix (1635-1648)
La paix de Westphalie : une paix de religion

Épilogue : Le prince et la fin des guerres de religion

Thématiques

La guerre des mots et des images

La parole est d’or

Insultes et blasphèmes

Le combat des chants

La guerre des imprimés

La guerre des images

Violences judiciaires et résistances religieuses

La répression des États
La répression modérée et ciblée des rois d’Angleterre
Le magistrat, le clerc et le roi face aux hérétiques dans le royaume de France
L’affaire de Loudun : justice royale et justice divine au début du XVIIe siècle

La répression inquisitoriale en Italie et aux Pays-Bas
L’Inquisition romaine
L’Inquisition aux Pays-Bas

La répression des minorités religieuses en Espagne
Les nouveaux-chrétiens et la limpieza de sangre
Le Saint-Office de l’Inquisition : mythes et réalités
Vivre sa foi dans la clandestinité : les minorités religieuses face à la répression

De nouvelles formes de violences

De nouvelles justifications
Luther et la question de la violence religieuse
La Réforme et le recours légal à la violence
Le droit de révolte “rationnel” des monarchomaques calvinistes
Les théories catholiques de la résistance et le tyrannicide des “fous de Dieu”
L’immanence et le messianisme des “guerriers de Dieu”

Une “révolution symbolique” :la guerre contre les idoles
Définition, signification et portée de l’iconoclasme
Iconoclasme rationnel, iconoclasme messianique
L’iconoclasme aux Pays-Bas
L’iconoclasme dans le royaume de France

Des guerres d’un nouveau genre
De nouvelles mobilisations, de nouveaux acteurs ?
Une nouvelle exaltation guerrière
Les massacres au nom de Dieu : de nouvelles formes d’affrontement ?
Massacres et nouveaux rituels de violence : la Saint-Barthélemy en débat

Penser et faire la paix religieuse

Les aléas de la concorde religieuse
L’irénisme érasmien
L’esprit “moyenneur”
La concorde en pratique : revers et rigidification confessionnelle

L’impossible coexistence pacifique ?
Les tensions religieuses dans la coexistence
La fragilité de la coexistence

Originalité et limites du modèle polono-lituanien
La situation confessionnelle de la Pologne-Lituanie à la Renaissance
Une coexistence pacifique relative
La Confédération de Varsovie ou la coexistence institutée
La montée des passions religieuses : L’échec de la concorde et de la coexistence

L’impossible tolérance religieuse
Des exceptions qui confirment la règle
La tolérance religieuse en Transylvanie : une exception ?

La tentation du repli : simulation, résignation ou nécessaire soumission ?
La dissimulation religieuse : minorités, spiritualistes, nicodémites
Sceptiques et pyrrhoniens
Le tournant du néostoïcisme et l’émergence de l’État
Mystique, ordre social et obéissance civile

L’État et la paix religieuse
L’État et l’unification des croyances
L’État arbitre
Hobbes ou l’État Léviathan
Raison d’État et raison divine

Une “Culture de paix” ?
Les impératifs socio-économiques
La raison familiale et clientélaire
Pratiques et rituels de paix

Chrétienté et Islam, Guerre ou paix ?

Mythes et réalités de la déferlante ottomane en Europe
Les conquêtes européennes des Ottomans : le djihâd contre les chrétiens ?
La “guerre de course” : razzias, captifs et renégats.......... 363

La bataille de Lépante : un tournant ?
Un “choc de religions”
Le triomphe apparent de l’Occident chrétien
Vers le statu quo territorial

De l’unité chrétienne par la guerre sainte
Le rêve de croisade contre l’Infidèle
L’exemple de la Milice chrétienne (1616-1627)

L’impossible altérité religieuse du rapport pacifié
Les accords avec les Turcs dans les affrontements entre puissances chrétiennes
Le “mahométan” dans l’Europe chrétienne : aversion et exclusion
De la répulsion à la connaissance combative de l’Islam
Les chrétiens de l’empire ottoman : La tolérance religieuse dans l’assujettissement

Outils

Chronologie

Souverains

Cartes

Bibliographie

Glossaire

Index analytique

Cet ouvrage n'a pas été conçu pour céder à la mode des dictionnaires qui prétendent explorer un objet d'histoire en faisant l'économie de la réflexion et de la synthèse. Il s'agit avant tout d'un instrument de travail destiné à aider les candidats au CAPES et à l'agrégation dans la question d'Histoie moderne sur les affrontements religieux en Europe au XVIe siècle et dans la première moitié du XVIIe.