Le monde byzantin Agrandir

Le monde byzantin

750 - 1204

Économie et société

Plus de détails

460017

25,00 €

Clefs concours Histoire
Tous les titres sont organisés autour d’une structure commune :
- des repères : un rappel des faits qui constituent la trame événementielle de la question.
- des synthèses sur les personnages et lieux qui jalonnent le sujet.
- les grandes “thématiques”, indispensables à la compréhension des enjeux de la question.
- des outils méthodologiques : chronologie, glossaire, bibliographie.
- un système de circulation entre les fiches et les références bibliographiques qui complètent l’index.

  • Hauteur : 17,8
  • Largeur : 12 cm
  • Nombre de pages : 704

Vincent Déroche, chargé de recherches au CNRS.

Vincent Puech, maître de conférences à l'université de Versailles-Saint-Quentin.

Sophie Métivier, maître de conférences à l'université de Paris I.

Guillaume Saint-Guillain, maître de conférences au Collège de France.

INTRODUCTION

SOURCES

REPÈRES

L'Empire
L'économie

La société

THÈMES

Économie et société rurales
Les échanges
Économie et société urbaines

Dynamiques sociales

LIEUX

PERSONNAGES

CARTES

LISTES

CHRONOLOGIE

BIBLIOGRAPHIE

GLOSSAIRE

INDEX

"Les termes d'"économie" et de "société" doivent être compris à la fois comme indépendants et complémentaires. La définition de celui d'"économie" ne pose guère de problème, hormis les lacunes évoquées des sources sur des pans entiers de ce champ d'études. Le terme "société" peut relever, lui, d'une acception plus ou moins large. Il inclut l'approche de l'ensemble des phénomènes et des groupes sociaux. Ainsi, l'Église byzantine sera envisagée à travers les comportements sociaux des fidèles et le rôle social des clercs et moines, à l'exclusion des aspects proprement théologiques et liturgiques. De même, l'empereur et l'aristocratie ne seront pas étudiés comme acteurs d'événements politiques et militaires en tant que tels, mais seulement dans la mesure où de tels épisodes revêtent une importance sociologique. Cependant ces deux termes d'"économie" et "société" ne sauraient être simplement juxtaposés, comme l'ont montré en particulier les travaux de Max Weber et Karl Polanyi. Dans un monde médiéval tel que celui de Byzance, les phénomènes économiques s'insèrent dans des structures politiques, sociales et culturelles qui les surdéterminent. Mais, réciproquement, les conditions de production pèsent très fortement sur la composition des groupes sociaux et les rapports qu'ils entretiennent entre eux."