Le temps vécu Agrandir

Le temps vécu

Nerval, Sylvie

Virginia Woolf, Mrs Dalloway

Bergson, Essai sur les données immédiates de la conscience

Plus de détails

460236

10,00 €

Clefs concours Français-Philo
- méthodologie : tout pour réussir dissertations, résumés et oraux.
- le thème en perspective : la culture générale pour bien comprendre la question.
- les œuvres : introduites, expliquées et analysées.
- le thème dans les œuvres : les clefs de vos dissertations.
- des outils pour :
    • resituer (chronologies),
    • parcourir (résumés des œuvres),
    • se rappeler (points sur les personnages, lieux et références),
    • comprendre (définition des notions),
    • restituer (recueil de citations classées),
    • penser (pistes pour l’écrit et pour l’oral).

  • Hauteur : 17,8
  • Largeur : 12 cm
  • Nombre de pages : 285

Marie-Aude de Langenhagen est professeur en classes préparatoires au lycée La Martinière Monplaisir de Lyon.

Nicholas Manning, ancien élève de l'École normale supérieure (Ulm) et docteur en Littérature comparée de l'université de Strasbourg, est maître de conférences en Littérature américaine à l'université de Paris-Sorbonne (Paris IV).

Giulia Oskian est ancienne élève de l'École normale supérieure de Pise (Italie). Elle enseigne la philosophie à l'Institut d'études politiques de Paris et elle est membre du comité de rédaction de la revue Raisons politiques.

Léa Thalmard est diplômée de l'École normale supérieure (Ulm), agrégée d'Anglais et professeur en CPGE.

Le thème en perspective

Comment s’imaginer le temps vécu ?

Distinction entre le temps et le temps vécu
Le temps existe-t-il ? Un problème ontologique
Le passé, l’avenir, et le paradoxe de l’instant

La particularité du temps vécu : le sujet percevant
La difficulté du langage : comment communiquer l’expérience du temps vécu à autrui ?
Entre vivre, penser, et exprimer le temps
Les représentations abstraites du temps vécu

Le temps vécu et la conception de la vie
Entre temps biologique et temps cosmique

De la mémoire du passé vécu à l’intensité sensuelle du présent
Le temps comme générateur de vivacité : l’intensité sensuelle
Le temps vécu et la mémoire : une quête de “fantômes invisibles” ?

L’expérience de la finitude : le temps vécu et la mort
Temps fuyant ou temps permanent ?
L’économie du temps vécu : l’amour contre la mort
La lutte du sujet vivant contre le temps

Le temps vécu revitalisé par l’art ?
La littérature redonne au temps vécu son sens
L’art comme intensité absolue du temps vécu

Le temps vécu collectivement dans les cultures et les sociétés
Le temps vécu entre l’individu et sa société
Les différences diachroniques et synchroniques
L’universalité ou la particularité du temps vécu
Les risques des paramètres culturels du temps
Comment répondre aux écarts entre les cultures ?
La nécessité des variations culturelles dans la pensée du temps vécu

Le temps vécu et le romanesque : une association privilégiée

Pouvons-nous penser le temps, ou seulement le vivre ?..... 97

Les oeuvres

NERVAL, SYLVIE

Repères

Contexte biographique
Le roman des origines : “Je suis le Ténébreux, le Veuf, l’Inconsolé”
Nerval romantique
Jenny Colon, ou les amours malheureuses
Folie et génie
Une fin sordide

Contexte historique
Le temps de l’intrigue
Le temps de l’écriture

Contexte intellectuel et culturel
L’âge d’or du romantisme
La naissance du réalisme

Sylvie dans l’œuvre de Nerval
Genèse et publication de Sylvie
Un écrivain en quête d’œuvre
Sylvie, une œuvre à part

Analyse de l’œuvre

Un titre programmatique ?
L’attrait pour la “douce réalité”
La fausse piste de la lecture autobiographique

Une inscription générique problématique
Une gêne technique à l’égard du roman
La subversion de la nouvelle
Un texte hybride

Le système des personnages
Un “je” multiple
Le trio féminin

Les lieux dans Sylvie
Paris
Le Valois de l’enfance et de l’adolescence
Le Valois et la modernité

La composition du récit
Les différents temps de l’intrigue
Le refus de l’ordre logique et chronologique

Entre romantisme et réalisme
Un écrivain néoclassique ?
Un romantique ?
Un réaliste ?

BERGSON, ESSAI SUR LES DONNÉES IMMÉDIATES DE LA CONSCIENCE

Repères

Bergson : l’inspirateur d’une époque

Le bergsonisme au-delà des clichés

Entre sciences et conscience : une philosophie unificatrice

Analyse de l’œuvre

Le projet philosophique de l’Essai sur les données immédiates de la conscience
Le contexte philosophique et le problème central de l’Essai
Le chapitre 2 dans l’Essai

La notion d’espace
Un espace idéal
L’espace pur comme a priori des mathématiques

Le problème du mouvement
Au-delà de la mécanique physique
Le paradoxe de Zénon : Achille et la tortue
L’“intuition immédiate” du mouvement

La durée et la conscience
Caractéristiques de la durée
La durée comme donnée immédiate de la conscience

La perception ordinaire du “temps homogène” : un hybride
La perte de la “pureté originelle” de la durée
On ne voit pas le temps passer : on le sent
La psychologie du profond contre le sens commun

Le moi et le monde
Une inversion de perspective : la reconquête de l’immédiat
Moi profond et moi symbolique : le problème de la personnalité

WOOLF, MRS DALLOWAY

Repères

Contexte biographique
Un milieu culturel riche
Auteur et éditeur : l’entreprise de la Hogarth Press
Engagement social et politique
Santé et maladie

Contexte social et historique
La fin d’une époque : changements idéologiques
Suffragettes et Parti travailliste : changements politiques et sociaux      158

Contexte littéraire et culturel
Le modernisme
Le “Bloomsbury Group”, un catalyseur de talents

Analyse de l’œuvre

La genèse de l’œuvre et le projet de Woolf
Genèse de Mrs Dalloway
Le titre
Inscription de Mrs Dalloway dans l’œuvre de Virginia Woolf

Mrs Dalloway et le genre romanesque
Une nouvelle esthétique du roman
Entre rupture et continuité

Le prisme des personnages
Mrs Dalloway : une héroïne éponyme tout en nuances
Septimus Warren Smith : la folie vue de l’intérieur
Peter Walsh : le désir et l’échec
Hugh Whitbread et Sally Seton : l’effet du contrepoint
Le docteur Holmes et Sir William Bradshaw : portraits d’une profession
Des voix en périphérie

Représentation de l’espace
L’espace londonien : la construction de la ville dans le récit
Une toile de fond qui unit les personnages
Londres : la ville comme un organisme vivant
Espaces du souvenir

“La vie, la mort, la raison, la folie”
Une étude de la folie
La vie et la mort réunies

Portrait et critique d’une société
La guerre, l’Empire et la patrie
Un temps de crises, au féminin pluriel

Un roman des temps modernes
La gloire ambivalente de la civilisation
L’écriture de la modernité

Le thèmes dans les oeuvres

“Le temps des horloges” : entre temps objectif et temps vécu
Une double temporalité : temps objectif et temps vécu
Un exercice mental pour comprendre la durée : le malin génie

Le temps vécu : effets de dilatation et de condensation
La condensation et la dilatation du temps
Se projeter dans l’avenir : le fantasme partagé ou impossible
Un temps élastique : arrêt, ralentissement et accélération du temps
L’ambiguïté des repères temporels

La primauté du sujet intérieur : maîtriser ou abolir le temps
Maîtriser le temps : le temps vécu comme un artefact subjectif
Le temps de la folie, le temps de la raison : le défi de la maîtrise temporelle
L’échec des tentatives de maîtriser ou d’abolir le temps

Vivre le présent : l’expérience de la durée
Le “sens du présent” : une quête du moment plein
Un temps dilapidé ou le présent perdu
Durée réelle et temps présent

Tempus fugit : la fuite du temps
L’écoulement du temps : une expérience douloureuse
Symboles du passage du temps
Une course contre la montre : la violence du temps qui fuit

Le temps vécu comme anticipation de la mort

Le temps vécu et les temps de la vie
La structure d’une vie : le temps vécu par le corps
Les cycles de la vie : vieillesse et changement

Le souvenir et la mémoire comme des formes de temps vécu
Nostalgie et réminiscence : revivre le temps
Le passé recomposé
L’idéalisation du temps
L’infidélité de la mémoire : l’échec de la quête
La mémoire : une clef décevante

La concomitance du présent et du passé
Le langage contaminé par le passé

Le temps vécu par l’individu et le temps vécu par la société
Le temps et le moi social
Le temps vécu collectivement

Le temps vécu et la forme des œuvres : le dispositif narratif
Le courant de conscience ou le temps vécu dans l’écriture même du roman
Le temps des réévaluations narratives ou l’échec de l’analyse ?
L’écriture peut-elle faire revivre le temps vécu ?

Le temps vécu : un accord entre le moi et le monde

Outils

Resituer

Nerval, chronologie

Bergson, chronologie

Woolf, chronologie

Parcourir

Résumé de Sylvie

Résumé de l’Essai sur les données immédiates de la conscience
Chapitre 1 – De l’intensité des états psychologiques
Chapitre 2 – La multiplicité des états de conscience : l’idée de durée
Chapitre 3 – De l’organisation des états de conscience : la liberté
Résumé de Mrs Dalloway

Se rappeler

Sylvie, les personnages et les lieux

L’Essai sur les données immédiates de la conscience, les notions et les philosophes

Mrs Dalloway, les personnages et les lieux
Les personnages principaux
Les lieux

Comprendre

Glossaire

 

 

 

 

 

 

 

Restituer

Citations de Sylvie.................................................... 270

Divinisation de la femme aimée................................................................ 270

Idéalisation du passé.................................................................................. 270

Folie............................................................................................................ 271

La mort du passé et la fuite du temps........................................................ 271

Le travail de la mémoire............................................................................ 271

Citations de l’Essai sur les données immédiates de la conscience                272

Citations de Mrs Dalloway......................................... 274

Le temps..................................................................................................... 274

L’espace urbain......................................................................................... 274

Intertexte shakespearien............................................................................ 275

Les moments de révélation........................................................................ 275

Folie et raison............................................................................................. 275

Autres citations utiles.............................................. 276

Temps vécu et temps objectif                          276

Le temps vécu comme seule réalité                          276

Le paradoxe de l’instant                           277

Le temps insaisissable par l’intellect et le langage                         278

Le temps insaisissable par la mesure, insécabilité du temps                     278

L’illusion de la maîtrise du temps                         279

Le temps de l’éternité                              279

Le temps vécu et la mémoire                           280

La fuite du temps et l’angoisse de la mort                       280

L’ennui, une relation au temps proprement humaine               281

L’ennui ou le temps de l’absurde                       281

L’art comme échappatoire                           281

Le temps vécu comme produit socio-culturel ?                   282

Temps vécu et narration                           282

Penser

Pistes pour l’écrit..................................................... 283

Exemples de sujets de dissertation écrite et conseils de rédaction 283

1) “Puis-je me représenter le temps vécu ?”............................................ 283

2) “Le temps est-il nécessairement vécu ?”............................................. 283

3) “Est-il possible de vivre hors du temps ?”............................................ 284

Pistes pour l’oral...................................................... 285

Exemples de sujets d’oral et conseils................................ 285