Arnaud Desplechin, Trois souvenirs de ma jeunesse Agrandir

Arnaud Desplechin, Trois souvenirs de ma jeunesse

Jean-Baptiste Renault

Arnaud Desplechin, Trois souvenirs de ma jeunesse (2015).

Plus de détails

460403

19,00 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Clefs-Concours

S'adressant à tous les candidats aux concours, en particulier à l'agrégation et au Capes, Clefs-Concours offre une synthèse par sujet. Conçu comme un repère par rapport aux monographies et aux cours et comme un outil de révision, chaque ouvrage est articulé autour de fiches thématiques permettant de faire le point sur les acquis de la recherche. 
Synthèse des travaux les plus récents, Clefs-Concours permet de s'orienter dans la bibliographie et de mettre en perspective l'évolution des savoirs.

"Plus sur..."

Tous les titres ont les mêmes objectifs :

  • sur des auteurs fondamentaux ou des oeuvres particulièrement exigeantes, offrir des perspectives nouvelles,
  • contribuer au renouvellement des études littéraires,
  • proposer une pluralité d'approches,
  • défendre l'esprit de l'agrégation en stimulant la réflexion personnelle.
  • Hauteur : 17,8 cm
  • Largeur : 12 cm
  • Nombre de pages : 400
  • Reliure : broché

Jean-Baptiste Renault, docteur en études cinématographiques et audiovisuelles, enseigne le cinéma aux universités Grenoble Alpes, Paris Diderot et Paris Ouest Nanterre. Ses recherches portent notamment sur l'oeuvre de S.M. Eisenstein, sur la question de la métaphore au cinéma et, plus largement, sur la façon dont les films développent une pensée sensible, induisent des idées et des affects sur la base matérielle, par exemple, d'un mouvement de caméra ou d'un montage dans le plan. Il a codirigé un ouvrage sur Un dimanche à la campagne de Bertrand Tavernier, au programme des agrégations internes de lettres 2016, et publié des articles notamment sur Eisenstein, Val Abraham de Manoel de Oliveira et la métaphore et l'analogie chez Aristote. Sont également à paraître un livre sur la théorie et les esthériques de la métaphore et des articles sur Jean Vigo et certaines figures du cinéma de Keaton, Eisenstein, Mizoguchi, Hawks ou Visconti. 

INTRODUCTION

REPÈRES
Le jeune cinéma français des années 1990
Éléments biographiques
L'oeuvre d'Arnaud Desplechin
La réception du film

PROBLÉMATIQUES
Paul Dédalus en ses miroirs
   Structure et dispositif du film
   À la croisée des questions
   Moi et les autres : l'identité en question
Le sens de la forme
   La saturation des signes
   Le réalisme mythique
   Le film et ses genres
   Mémoire et écriture de soi
   Des fragments "synoptiques"
   La question de l'acteur et du personnage
Le romanesque malgré tout 
 
 Romanesques
   L'utopie amoureuse : un essai sur le couple et sur l'amour
   La conquête d'une réconciliation 

OUTILS 
Annexes
   Séquencier
   Documents
   Fiche techniques
   Filmographie d'Arnaud Desplechin
Bibliographie
Glossaire 

"Le choix d'inscrire Trois souvenirs de ma jeunesse au programme des agrégations internes de lettres est singulier à plus d'un titre. D'abord, après la place offerte aux nombreux cinéastes de la Nouvelle Vague ou nés à la même époque, il confirme l'intention de passer aux générations suivantes, en offrant pour la première fois de se pencher sur un réalisateur dont l'oeuvre est autant à venir qu'accomplie. En effet, Arnaud Desplechin n'a pas réalisé de courts-métrages dans le sillage de la Nouvelle Vague comme Maurice Pialat, au programme en 2007, contemporain d'un Jacques Rivette mais appartenant à la génération de cinéma suivante ; il n'a pas été amené à fréquenter Jean-Luc Godard dans les bureaux de Pierre Braunberger au début des années 1960, comme Bertrand Tavernier qui eut les honneurs de l'agrégation l'an passé; il n'était même pas adolescent en 1959, au moment où Truffaut a présenté Les Quatre Cents Coups à Cannes, comme Patrice Chéreau, puisqu'il est né pour ainsi dire avec la Nouvelle Vague, la même année qu'À bout de souffle ou Tirez sur le pianiste, un an après la naissance de Jean-Pierre Léaud au cinéma."

- INTRODUCTION