Le Royaume-Unie à l'épreuve de la crise, 1970-1979 Agrandir

Le Royaume-Uni à l'épreuve de la crise, 1970-1979

Sous la direction de Stéphane Porion

Edwige Camp-Pierrain, Muriel Cassel-Picot, Guillaume Clément, Imelda Elliott, Marie-Claude Esposito, Joana Etchart, Véronique Molinari, Duncan Thom


Plus de détails

460385

19,00 €

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...

Clefs concours Anglais - Civilisation
Tous les titres sont organisés autour d’une structure commune :
- des repères : un rappel du contexte historique et littéraire.
- les grandes “thématiques”, indispensables à la compréhension des enjeux de la question.
- des outils méthodologiques : chronologie, glossaire, bibliographie.
- un système de circulation entre les fiches et les références bibliographiques.

  • Hauteur : 17,8 cm
  • Largeur : 12 cm
  • Nombre de pages : 640
  • Reliure : broché

Stéphane Porion est agrégé d'anglais et maître de conférences à l'université François-Rabelais de Tours. Sa recherche porte sur les droites en Grande-Bretagne (conservatrices et radicales). Il a coordonné l'ouvrage.

Edwige Camp-Piertain est professeur de Cvilisation britannique à l'université de Valenciennes; elle a notamment publié chez Atlande La dévolution et L'impossible indépendance écossaise?
Muriel Cassel-Piccot est maître de conférences de Civilisation britannique à l'université Lyon III et spécialiste de l'histoire des Libéraux et Libéraux-Démocrates. 
Guillaume Clément est maître de conférences à l'université Rennes I et spécialiste de la culture populaire.
Imelda Elliott est professeur de Civilisation britannique et irlande à l'université du Littoral-Côté d'Opale et spécialiste des questions d'éducation.
Marie-Claude Esposito est professeur émérite de l'université Sorbonne Nouvelle - Paris III et spécialiste des questions économiques.
Joana Etchart est maître de conférences en Études irlandaises et britanniques à l'université Paris-Sorbonne et spécialiste de l'Irlande du Nord.
Véronique Molinari est professeur de Civilisation britannique à l'université Grenoble-Alpes et spécialiste d'histoire des femmes. 

INTRODUCTION
HISTORIOGRAPHIE DES ANNÉES 1970

REPÈRES
Les années Wilson, 1964-1970: toile de fond des années 1970?
Les années 1970: Continuité ou rupture avec les années 1960?
Débats sur les notions de déclin et de déclinisme dans les années 1970
Les différentes manifestations de la crise dans les années 1970
Le consensus d'après-guerre: définition et débats historiographiques
Le programme de Selsdon, 30 janvier - 1er février 1970 
La "révolution tranquille" de 1970
Les élections législatives de juin 1970
Les différentes phases des années Heath, 1970-1974
Le parti travailliste dans l'opposition, 1970-1974: une crise de parti? 
Les élections de 1974: l'apparition du dealignment 
Le gouvernement travailliste minoritaire, mars-octobre 1974
Le parti travailliste au pouvoir, octobre 1974 - mai 1979
Le parti conservateur dans l'opposition,1974-1979
L'hiver du mécontentement, 1978-1979
Les élections législatives du 3 mai 1979

THÈMES
L'héritage économique de l'après-guerre
La politique économique des gouvernements conservateurs d'Edward Heath, 1970-1974
La politique économique des gouvernements travaillistes d'Harold Wilson et de James Callaghan, 1974-1979
Le parti libéral, entre malaises et régénérescence
L'émergence du Thatchérisme et d'un discours décliniste de crise
L'Écosse et le Pays de Galles à l'épreuve de la crise 
L'effondrement de l'ordre public en Irlande du Nord
L'adhésion britannique à la Communauté Économique Européenne
La question de l'immigration
Le National Front: phase d'expansion sous l'effet Powell 
Secondary Education Policy in England and Wales
La question de l'homosexualité: Au-delà du rapport Wolfenden
Women's rights and Second-Wave Feminism 
La musique punk au Royaume-Uni: une bande-son contestataire pour un pays en crise?

OUTILS
Documents
Sources
Bibliographie
Chronologie
Personnages
Glossaire 

 

"Les années 1970 ont laissé dans la mémoire populaire britannique l'image d'une décennie de crise. Par exemple, Dominic Sandbrook écrit dans l'un de ses deuc volumes consacrés à ces années qu'eles furent caractérisée par

A pervasive sense of crisis and discontent with a few ears, the image of the 1970s as a uniquely drab, depressing period in modern British history had become deeply embedded in the popular imagination"